Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 David Gemmell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17444
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: David Gemmell   Lun 10 Déc - 8:54


Dark Moon


C'est une histoire de pure héroïque fantaisie. Il y a tous les ingrédients : un monde moyen-âgeux qui pourrait être la Terre mais qui est sans doute un autre monde, des sages, de la magie, des méchants (évidemment) et des héros qui ont les dispositions pour l'être certe mais qui ne demandaient pas à devenir des héros.
C'est une histoire destinée aux adultes, contrairement à ce que l'on trouve ces derniers temps (en fait depuis que Les seigneurs de l'Anneaux ont été portés à l'écran, le genre est surtout destiné depuis aux adolescents).

Lorsque nous commençons le livre, nous découvrons un monde en guerre, une guerre qui dure depuis 7 ans mais dont l'orgine a finie par échapper aux combattants.
Dans les chapitres qui suivent, nous apprenons le pourquoi du comment de cette guerre, alors qu'une nouvelle menace, bien plus importante, se dessine...

Remis dans l'ordre, nous avons au départ les Oltors, peuple sage vivant en harmonie avec la Nature ; les Oltors puisaient l'énergie de la Vie, l'utilisait pour faire musiques et chants magiques et redonnaient cette magie à la Vie pour qu'elle soit plus belle encore. Mais aussi sage étaient les Oltors, ils commirent une belle bourde : ils ouvrirent deux portails sur deux univers. De l'un vinrent les Eldarins, qui aux contact des Oltors apprirent la sagesse, et la magie ; de l'autre, vinrent les Daroths, les "pourris" de l'histoire, peuple guerrier, utilisant la Nature pour leur besoin sans rien rendre en retour, ils avaient épuisé les ressources de leur monde et très vite ont épuisé les terres offertes par les Oltors. Il leur en a fallu d'autres, et d'autres encore, jusqu'à ce que les Oltors refusent. Alors le Daroths détruisirent les Oltors.
Les Eldarins qui avaient reçu l'enseignement des Oltors, ont pris la relève de ces derniers et ont emprisonné les Daroths dans une perle noire magique. Un peu honteux de leur geste, les Eldarins, peuple pacifique, ouvrirent un autre portail et firent venir les Humains, qui n'étaient pourtant à leur yeux pas beaucoup mieux que les Daroths.
Les Humains s'installèrent en quatre territoires, chacun gouverné par un duc. L'un des ducs, Sirano, tatant de la magie, décida de prendre possession de la magie Eldarin et fit alors circuler des bruits (mauvais biensûr) sur les Eldarins que le peuple se mit à haïrs. Sirano lança une attaque sur les Eldarins, qui refusant le combat, se retirèrent dans une perle blanche. Sirano pris possession de cette perle et les autres seigneurs souhaitants l'avoir eux aussi, une guerre vit le jour. Pendant ce temps, Sirano fit son possible pour briser les défenses de la perle et accéder aux pouvoirs des Eldarins. 7 ans plus tard, peu après le début du livre, il y parvient, mais ne peu entrer en possession d'un pouvoir qui le dépasse. Mais, les défenses de la perle blanche brisées, les Daroths se voient libérer de la perle noire, et les Daroths ne peuvent cohabiter avec les humains : de par leur mode de vie, de par le fait qu'ils adorent le sel et qu'ils trouvent à la chair humaine un goût exquis !
Une nouvelle guerre s'annonce alors. Parmis les humains, parmis les résistants, des personnages vont alors devenir des héros : il y a entre autre Duvodas, bébé trouvé et élevé par un Eldarin non par pitié mais par expérience scientifique ; l'Eldarin voulait savoir si un Humain pouvait devenir sage. Duvodas a reçu l'enseignement de la musique et des chants magiques. Il y a Karis, femme mercenaire que ses hommes ont surnommé "la femme de glace" tant elle a du caractère. Tarantio et Dace, sont les plus étonnants. Ils partagent le même corps ; Tarantio est le diplomate, Dace le guerrier sans merci. On ne sait pas bien pourquoi ils sont deux, Tarantio, l'enfant fragile, a peut-être créé Dace oour se protéger du mal, mais peut-être ont-ils tous deux été créés par un autre enfant... Il y a aussi Brume, voleur maladroit qui suite à tour de magie "râté" se transforme en Oltor... Forin, un guerrier, "un géant, une montagne"... et d'autres encore, mais de moindre importance.

Il m'a fallu du temps pour lire ce livre à cause d'autres occupations, mais chaque fois que je m'y intéressais, il m'étais bien difficile de le quitter.
A ne lire que par ceux qui ont l'habitude (ou au moins des notions) d'héroïque fantaisie ; si l'on ne connait pas le genre, ce n'est pas par cette histoire, assez dure, qu'il faut commencer. Mais les amateurs/connaisseurs du genre, je pense, se régaleront... je me suis régalée !

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17444
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: David Gemmell   Sam 15 Déc - 9:29

Oups, j'avais fait une faute Embarassed c'est pas Gremmell mais Gemmell

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17444
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: David Gemmell   Mar 29 Jan - 18:39

L'Etoile du Matin
Ce livre et le précédent ne peuvent pas être comparés, l'histoire est totalement différente, mais L'Etoile du Matin est plus abordable ; ceux qui ne lisent pas d'héroïques fantaisies parce que cela leur semble trop compliqué pourront sans problème lire l'Etoile du Matin, car nous partons ici dans la création d'un héros, d'une légende.

Owen Odell est barde et magicien ; pas un grand magicien, rien à voir avec Harry Potter ou Merlin, Owen oeuvre plutôt dans le domaine de l'illusion.
Dans sa jeunesse, Odell a rencontré Jarek Mace, un homme vraiment pas fréquentable, mais Owen en a fait un héros, tout beau tout propre.
A la fin de sa vie, le barde sent le besoin de raconter la vérité. Il parle donc de sa vie, de sa rencontre avec Mace, des aventures qu'il a vécu à ses côtés. Mais c'est à une illusion qu'il a créé qu'il se confie ; il ne peut le faire et ne veut pas le faire devant les gens. C'était une époque de guerre, les gens avaient besoin d'une lumière, Odell leurs a offert un héro et a créé L'Etoile du Matin. Il ne peut donc pas leur retirer leurs illusions, quand bien même accepteraient-ils de l'entendre, ce qui n'est pas certain.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17444
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: David Gemmell   Sam 6 Nov - 11:53

Encore lui, mais là, il m'a cassé l'élan à la deuxième page de son Les épées de la nuit et du jour.

Depuis plusieurs mois, je le répète, j'ai même l'impression d'en être arrivée à me justifier : j'ai beaucoup de mal avec les histoires de fiction et de catastrophe actuelles, très écolos dans l'ensemble, à quelques exceptions près, comme Terminator 4 fait dans la continuité des 3 précédents et donc dans le même genre, pas dans la mode actuelle. Je suis une nostalgique des Blade Runner, Mad Max, Running Man (mais en livre, j'ai pas trop aimé le film), Total Recall, Le pic de Dante pour les catastrophes, Armageddon...

Bon on peut accorder à ce nouveau livre une certaine originalité, le passage d'une histoire d'héroïque fantaisie (avec forêt, êtres étranges, magie, légende, prédiction) dans une époque d'anticipation : la Terre dans le futur et là un futur très lointain, bien après que la planète se soit prise une grande claque dans la tronche, et devinez à cause de qui ? je vous le donne dans le mille, Nous méchants de chez méchants... et là, d'un coup, c'est encore un livre à la mode écolo et, désolée, je sature encore et toujours.

Extrai de la deuxième page : "... Le monde où nous vivons est très ancien. Il a connu de nombreuses naissances et renaissances. Autrefois existaient des cités dont les bâtiments étaient si grands que les nuages entouraient leur sommet. A cette époque, la magie était courante, même si elle ne s'appelaut pas magie. Je l'ai vu dans le Miroir. C'était une époque où le Mal régnait en maître, où il était si colossal, si omniprésent que les hommes ne le reconnaissaient même plus comme tel. Ils ont construit des armes si terribles qu'elles pouvaient engloutir des cités entières et changer en cendres des continents entiers. Elles empoisonnaient l'air et les mers, et déracinaient les arbres qui font respirer la Terre".
Terre avec un majuscule, d'où ma certitude d'une histoire d'héroïque fantaisie transposée à une époque future et donc dans un temps d'anticipation par rapport à notre époque.

Bon, d'accord, des trucs comme Mad Max, c'était un tentinet écolo : époque post-apocalyptique parce que les hommes ont bousillé la planète, mais je ne le percevais pas vraiment de cette manière, c'est une analyse de ceux qui aiment tout analyser, tout réduire à la science en oubliant la part faite pour rêver qui me l'ont imposée aux yeux... pour moi, c'était de la science fiction, un voyage dans une époque autre que la nôtre, une époque futuriste... pour moi ce n'est pas la même chose quand c'est "supposé" écolo que lorsque c'est dit clairement : "vous êtes pas écolos et regardez ce que vous avez faits", on ne peut même pas s'imaginer être ailleurs que sur Terre, ou être dans une réalité qui n'est pas et ne sera pas la nôtre, on nous dit : "là c'est ici et c'est à cause de vous, alors vous allez faire quoi ?", euH... bein continuer à payer des impots sous de mauvais prétextes de mode et d'économie, d'un commerce qui s'engraisse grace à la mode...

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Gemmell   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Gemmell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» David Gemmell
» David Crosby, Voyage (coffret 3 CD)
» [Interview] Interview avec David Jost pour Welt.de
» david enesa
» [Rumeur] David Jost annule ses plans avec Tokio Hotel ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: