Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ellery Queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17430
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Ellery Queen   Mar 12 Déc - 17:00

Je continue à fouiller mes tiroirs et je tombe sur Ellery Queen :


Ellery Queen. C’est le nom de plume de deux cousins : Frederic Dannay (1905-1982) et Manfred B. Lee (1905-1971).
Ils ont créé un personnages du nom d’Ellery Queen ; détective privé à mi-chemin entre Magnum et Colombo. La quarantaine, les personnages féminins des romans (il y en a une incroyable série, dont j’ignore même le nombre exacte) le trouve « beau gosse » , qui préfère la réflexion à l’action .
Le volume qui a retenu le plus mon attention est « Calendrier du crime », qui est différent des autres par le fait que ce n’est pas un roman, mais un recueil de nouvelles. Douze nouvelles, une pour chaque mois de l’année. Cet ouvrage nous donne un aperçu des capacités d’Ellery Queen à résoudre des affaires de nature différente par la seule force de son esprit : retrouver le trésor caché par George Washington en personne sous un arbre, un déclaration d’impôts volées , une personne disparue, élucider un crime, etc…
Dans certaines de ses enquêtes, Ellery est aidé par son père, inspecteur de police, et par un juge, ami de la famille. L’entraide étant réciproque.

A noter que les Queen (les cousins) ont également créé un magazine dédié au policier et au mystère : Ellery Queen Mystère-Magazine, depuis longtemps plus publié. J’ai eu la chance, il y a deux ans, d’en trouver (et le terme est tout à fait exact) un exemplaire dans un lot de livres offert par une ancienne institutrice de mes enfants, qui venait de faire le tri dans sa bibliothèque. Il s’agit du n° 85 de février 1955, 8e année de parution du magazine (je ne sais pas à quelle date est paru le premier exemplaire, ni le dernier, ni même combien il y en a eu, peut-être finirais-je un jour par le savoir).
Dans ce magasine sont réunies un ensemble de nouvelles provenant de divers auteurs.

Pour les amateurs, je préciserais enfin, que l’on peut trouver les enquêtes du détective privé Ellery Queen aux éditions J’ai Lu.

En faisant des recherches sur le web, j’ai même découvert qu’il y avait une série télévisée :
http://mapage.noos.fr/grilletv/episotheque/listes/elleryqu.html

sites : http://perso.club-internet.fr/remi.schulz/queen/queen3.htm
http://www.polars.org/article46.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ellery_Queen

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17430
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Ellery Queen   Mar 7 Fév - 8:03

Je suis en train de lire Les quatre côtés du triangle. Pas forts en géométrie les cousins Queen Laughing

J'aime bien, mais suis un peu déçue quand même. J'en suis à la 137ème page, j'ai un peu de mal à avancer parce qu'il manque Ellery Queen (le détective) ! Il faut attendre la page 112 (c'est en J'ai Lu) pour voir Ellery Queen faire un rapide passage dans les pages du livre pour rapeler aux personnages qu'ils ont oublié de prendre en compte une donnée ; je leur disais et répètais depuis x-pages mais ils m'écoutaient pas Very Happy
Bref, peu d'Ellery Queen qui se fait voler la vedette par Dane McKell. Héritier d'une petite fortune amassée par les hommes McKell des générations précédentes, le jeune homme c'estc e qu'il leur doit, reconnait leur travail, mais ne veut pas suivre la tradition qui consiste à continuer à agrandir l'héritage financier de la famille, il veut au contraire profiter du fait qu'il n'ets pas obligé de gagner sa vie pour faire ce qu'il veut, à savoir écrire des romans policiers (heureusement qu'il a de l'argent pour vivre sans travailler parce que ses romans ne sont aps encore près de le faire vivre). Dane se veut moderne, libre, une relation apr ci par là, pas de mariage, pas d'enfant... etc... mais le jour où sa mère luia nnonce que son père a une maîtresse, le voilà qu'il monte sur ses grands chevaux, s'insurgeant contre ce père qui ose faire ça à sa mère et sa mère qui ne semble pas réagir. Il décide de séduire la maîtresse, de la faire laisser tomber son père, puis de la planter elle là comme ça sans formalité, pour se venger de son père et de cette femme qui se met entre ses parents. Mais il va tomber amoureux de la soit disant maîtresse, à qui il va proposer le mariage et là, c'est lui qui se fait remettre à sa place. la belle est indépendante, a un travail qui lui permet de vivre confortablement, elle n'a ni besoin ni l'intention de se laisser enchaîner par un mariage et encore moins des enfants.
Quand elle se fait tuer, le père McKell se retrouve accusé ; il semble penser que l'assassin est son fils Dane ; Dane qui part, avec l'aide de la secrétaire du paternel, à la recherche de l'alibi de son père - j'en suis au moment où il l'a trouvé et où son père sera sans aucun doute innocenté... restera à trouver le vrai coupable... et à attendre de revoir Ellery Queen - si on le revoit !

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17430
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Ellery Queen   Ven 10 Fév - 14:45

Bon, je continue la lecture... de la patience et Ellery Queen revient, mais du genre inutile et il le remarque lui-même, à l'hopital, dans un fauteuil roulant, les jambes plâtrées... quand enfin il peut sortir avec des béquilles, il redevient un peu plus le limier connu, mais c'est pas encore ça... son père, policier, a une place assez importante dans l'histoire même si c'est celle du pauvre flic qui passe sont temps à arrêter le mauvais coupable...

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17430
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Ellery Queen   Dim 12 Fév - 12:55

Lecture finie ; fin surprenante... finalement, pas si mal même avec un Ellery Queen pas très présent et le cerveau embrumé ! D'ailleurs même je dirais que ça a l'avantage de changer du génie qui trouve toujours tout et de le rendre plus humain puisque sujet à l'erreur lui aussi.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ellery Queen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ellery Queen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ellery Queen
» African Queen II
» Aretha Franklin - Queen of soul
» Le gros cube - Queen Bishop
» Ellery Eskelin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: