Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Aubert & Cavali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17439
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Aubert & Cavali   Dim 26 Oct - 6:45

Deux auteurs pour la jeunesse réunis pour écrire une histoire qui m'a captivée dès les premières lignes. La tension de l'histoire, je l'ai vraiment ressentie.
Les cavaliers des lumières, promettent d'être en plusieurs volumes ; pour l'instant, je n'ai lu que le premier Le règne de la Barbarie. Ce livre se termine sur une ouverture pour poursuivre sur le deuxième tome, mais je pense que si l'on prend ce livre pour une seule histoire et qu'on ne va pas plus loin, la chose est tout à fait possible, l'ouverture offre au lecteur la possibilité d'imaginer la suite... je trouve que le volume un se suffit, même si grace à la suite on peut, je pense, vraiment savoir ce qui est arrivé aux Cavaliers des lumières.

Ce livre est destiné à la jeunesse mais qu'on le sache, ce livre est assez violent.
Sur la couverture il est indiqué "Héroïc" ; l'éditeur a donc choisi de la mettre dans ce qui est à la mode actuellement et c'est compréhensible. De plus il y a pas mal d'héroïque fantaisie dans l'histoire, mais il n'y a pas que cela ; perso, je le classerais donc plutôt en fantastique.
On y retrouve le monde réel où des événements étranges se produisent, le monde virtuel avec un jeu d'héroïque fantaisie, une ressemblance avec L'histoire sans fin (mais celle-ci est très douce contrairement à l'histoire des cavaliers), on pourrait presque comparer les cavaliers aux chevaliers de la table ronde, petite allusion à la Tour de Babel adaptée à l'histoire de ce livre, le Petit Monde avec des esprits de la cuisine (que l'on retrouve surtout dans la tradition Irlandaise : esprits du foyer, Lépreuchaun...), monde parallèles, etc...

Quand à l'histoire, elle est celle-ci : Théodorat est une adolescente qui a perdu sa mère. Elle vit avec son père qui travaille beaucoup. En fouillant dans un tiroir, elle trouve un jeu vidéo que sa mère lui avait offert et auquel elle ne s'était jamais intéressée et ne se serait jamais intéressée sans la disparition de sa mère. L'histoire devient classique : tellement prise par le jeu, elle néglige l'école, ses amis... elle passe de la version CD à la version jeu en ligne. Elle gravit tous les échelons et parvient au dernier niveau de jeu ; là ils ne sont plus que 5 participants d'origines et d'âges divers. Alors, comme cela se produit aussi chez les jeunes, Théo commence à mélanger réel et virtuel, mais elle n'est pas la seule - les autres joueurs se croivent aussi victimes d'allucinations - mais très vite elle se rend même compte que le virtuel est vraiment entré dans le réel... en fait, cela va plus loin : les méchants du jeux viennent en fait d'un monde parallèle et se sont servis du jeu pour pénettrer dans notre monde. Quand aux cavaliers, ils ne sont pas seulement non plus des personnages de jeu mais aussi des personnages d'un monde parallèle que les Barbarians (les méchants) ont envahits et détruits. Théodorat et les autres joueurs sont les réincarnations des cavaliers d'un monde aujourd'hui disparu mais qui peut revenir à la vie si les cavaliers trouvent le secret qui lui rendra vie. Et biensûr, les cavaliers doivent avant tout combattre les Barbarians.

Un livre très complet qui semble quelque peu complexe au premier abord, mais qui n'est d'aucune difficulté à suivre tant il est bien organisé !

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
 
Aubert & Cavali
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aubert & Cavali
» Aubert à Dijon
» Louis Aubert (1877-1968)
» Jean Louis Aubert, Téléphone et cie..
» Jean Louis Aubert / Telephone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des jeunes :: Lectures jeunesses-
Sauter vers: