Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Juliette Benzoni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Juliette Benzoni   Dim 2 Nov - 13:25

Il n'est jamais trop tard pour bien faire.
Je viens seulement de découvrir cet auteur via la suite ci-dessous :
  • Le Boiteux de Varsovie (1994 à 1996)
    L'Etoile Bleue (1994)
    La Rose d'York (1995)
    L'Opale de Sissi (1996)
    Le Rubis de Jeanne la Folle (1996)

Il est vrai que je n'ai encore lu que quelques pages du premier ouvrage et qu'il est prématuré de donner un avis sur l'histoire.
D'autant que l'énigme me semble assez cousue de fil blanc et que, volonté ou pas de l'auteur, on comprend dès les premiers mots de la relation d'un décès qu'il s'agit d'un crime. Ce qui est confirmé quelques dizaines de pages plus loin.
Reste à savoir si je ne suis pas complètement à côté du sujet, je ne le saurai qu'au fil de ma lecture.

Mais ce que je voulais surtout rapporter, c'est l'immense plaisir de lire quelque chose de bien écrit, dans un français correct.

Merci Madame Benzoni

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
la blonde

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1294
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Dim 2 Nov - 17:48

et merci à toi l'ami!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Ven 7 Nov - 12:59

J'en remets une couche.
J'ai à présent, et malgré mes pérégrinations de la semaine, dépassé la moitié du premier livre.

Et ce que j'ai lu me conforte dans mes impressions premières.
Qu'est-ce que c'est bien écrit !!!

Et, effectivement, c'est cousu de fil blanc.
Ainsi, quand le prince Morosini annonce qu'il va sortir, on n'a aucun doute sur le fait qu'il se fera agresser. Donc acte ! Laughing
Moins évidente par contre, la personalité de "son sauveur". La surprise n'est pas totale, on se doute bien par l'importance du personnage qu'il aura un autre rôle que celui qui lui semble dévolu. Mais de là à en faire un "héros"...

Cela dit le récit est très plaisant, dénote une excellente connaissance de l'époque et des lieux évoqués, et l'intrigue est suffisamment plausible et bien menée pour que les quelques "rebondissements annoncés" ne gâchent en rien le plaisir du lecteur.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Jeu 13 Nov - 11:12

Bon, j'en suis presque au milieu du deuxième tome.

C'est toujours aussi plaisant à lire, même si on s'habitue au plaisir d'un texte bien écrit.

Par contre, quelque chose me "chiffonne"...
Je suis un amateur de romans policiers, entre autres, et notamment des "Baron", John Mannering, un personnage de gentleman cambrioleur crée par Anthony Morton (un des pseudos de John Creasey). Personnage apparu en 1937, soit 27 ans avant le Prince Morosini.

Et il est bien difficile de ne pas penser au "Baron" lorsqu'on lit Le Boîteux de Varsovie.
Surtout dans le deuxième épisode, qui se passe en partie à Londres et où l'on "reconnaît" parfaitement le Superintendant Bristow sous les trait du principal Warren (je pense)
Difficile également de ne pas penser au "Quin's" quand le Prince Morosini se rend chez un joailler New bond street...

Jusqu'au jeune avocat de la belle Anielka qui l'envoie directement en prison (sans passer par la case "Départ") lorsqu'il claironne au juge qu'elle "peut payer n'importe quelle caution".
Situation identique à celle vécue par le Baron dans une de ses aventures. On retrouve le grand avocat en vacances remplacé par un jeune blanc-bec qui gaffe et expédie son client en prison pour avoir plastronné devant un juge trop à cheval sur les principes.

Bref, loin de moi l'idée d'un reproche ou d'un soupçon, bien qu'on puisse le croire à me lire.
Mais il eut été préférable pour moi de ne lire qu'une des deux histoires Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine


Dernière édition par Guardian le Jeu 13 Nov - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17439
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Jeu 13 Nov - 12:24

Je trouve qu'une histoire composé de 3 parties, on se dit que c'est long, mais lorsqu'il s'agit de 3 histoires différentes mais avec les même personnages, on est souvent déçu par le 2ème, mais il arrive que l'on retrouve l'esprit de la première dans le 3ème, un peu comme pour se ratrapper ou boucler une boucle...

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Jeu 13 Nov - 17:25

scratch

Le Baron, c'est plus de 40 "épisodes".
Un concept de base : un gentleman cambrioleur qui vole au secours de la (jolie jeune) veuve et (pas trop) de l'orphelin, le tout sur fond de bijoux, pierres précieuses et crimes divers...
Avec quelques personnages centraux, Mannering, Lorna (son épouse), Bristow (le "Super") et quelques autres dont les apparitions sont moins régulières.

Le Boîteux de varsovie, c'est une histoire en plusieurs volumes (4 à priori), chacun traitant de la quête d'une des pierres perdues.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17439
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Jeu 13 Nov - 18:11

Guardian a écrit:
scratch
.

Cherche pas, j'étais encore lancée sur un truc et me suis encore trompée de chemin Laughing

Le Baron, ressemble-t-il à Arsène Lupin "gentleman cambrioleur" ?

Est-ce que tu as déjà lu Ellery Queen ? (d'Ellery Queen, bein oui, même nom d'auteur pour les plumes de deux cousins que le nom du personnage... faut chercher dans la bibliothèque, il y a forcément quelque chose là-dessus...)

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Ven 14 Nov - 12:36

Pas vraiment de ressemblance entre Lupin et Mannering.
Je dirais que Lupin est plus cambrioleur que gentleman et que Mannering est plus gentleman que cambrioleur.
Il est d'ailleurs repenti dès les tout premiers épisodes et sa rencontre avec Lorna. Il ne cambriole plus que pour résoudre les enquêtes de Bristow et porter secours à la belle en danger Wink

Non, je ne connais pas Ellery Queen.
J'y penserais après Benzoni (vu que je dois avoir à peu près tout ce qu'elle a écrit, si je ne m'en lasse pas, ça risque de durer un moement Laughing)

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17439
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Ven 14 Nov - 15:34

Arme toi de courrage quand même si tu veux t'essayer à Ellery Queen, parce que je trouve qu'on ne trouve pas souvent leurs livres. Je sais qu'ils sont morts les cousins écrivains et qu'ils n'écrivent donc plus, mais bon sont pas les seuls écrivains morts qu'on peut encore lire Wink
Il faut quand même que je te dise, que s'il y a des livres qui sortent un peu de l'ensemble, les Ellery Queen sont très semblables. Je trouve que le personnage n'évolue pas beaucoup et que parfois on ne comprend pas bien commetn il est arrivé à trouver la solution parce qu'il nous manque des indices.
Mais j'aime bien quand même à l'occasion quand j'en trouve un le lire.
Je te conseille le calendrier du crime, qui réunit 12 nouvelles, ces 12 nouvelles montrent les différents domaines où Ellery Queen intervient : meurtre, énigmes à résoudre.

Il est ici le sujet que je leur avais ouvert : http://unptitcointranquil.positifforum.com/la-bibliotheque-f6/ellery-queen-t110.htm

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Ven 14 Nov - 22:51

Ah, Arsène Lupin ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Mer 19 Nov - 12:02

Fin du deuxième volume et début du troisième (bah oui, vais pas m'arrêter au milieu Laughing)

Le récit gagne en intensité, les rebondissements sont plus fréquents et un peu moins "annoncés".

Mannering est retourné chez Queen's study

L'ouvrage est toujours aussi bien écrit et aussi bien documenté. Un régal...

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17439
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Mar 9 Déc - 12:40

Le temps passe. Où en es-tu de ta lecture ? Tu ne nous as pas donné de nouvelles.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Mar 9 Déc - 18:11

J'y pensais... Mais bon, le temps...

J'ai fini le Boîteux de Varsovie (mais pourquoi j'écris le Bossu à chaque fois ? scratch)

Rien de spécial à ajouter.
Les péripéties se multiplient au fur et à mesure de l'avancement de l'histoire, mais rien n'est vraiment surprenant.
Comme je le disais dans mon second post, quand Marie-Angeline Plan-Crepin se ballade sur les toits, la surprise est modérée. Ça ne cadre pas avec le presonnage tel que présenté, mais justement, la présentation est tellement tendancieuse qu'elle porte au doute et fait supposer que...

Bref, chaque livre se termine de la façon la plus logique et prévisible. Quatre pierres à retrouver, quatres livres pour raconter, je vous laisse conclure Wink

Cela ne retire rien au plaisir de la lecture, il faut juste savoir à quoi s'attendre. Juliette Benzoni ne serait peut-être pas de mon avis, mais il ne me semble pas que le but soit de résoudre une énigme ou de deviner le sort des protagonistes.

Je suis maintenant passé aux "Émeraudes du prophète"
Suite logique d'un ouvrage qui a bien marché.
Après la recherche des quatres pierres manquantes du pectoral du grand-prètre, le Prince Morosini se voit contraint de rechercher deux autres pierres, dont il n'a jamais été fait mention précédemment, et qui contribuent à la puissance du fameux pectoral.
Comme par hasard... Laughing

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17439
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Mar 9 Déc - 19:19

Comme d'hab, il faut toujours plus comme par hazard pour que quelque chose fonctionne Very Happy

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Jeu 18 Déc - 15:16

J'en ai fini avec les "Émeraudes du prophète"
Comme les précédents, malgré quelques péripéties légèrement plus croustillantes, l'histoire se termine comme on l'attend.
Évidemment, comment pourrait-il en être autrement, il eut fallu tuer l'héroïne Laughing

J'ai commencé La Perle de l'Empereur (la "Régente")
À priori, on n'est plus dans la suite du boiteux de Varsovie.
Mais on est toujours dans le même "feuilleton" avec un Prince Morosini en Grand seigneur antiquaire détective redresseur de tort (ce qui est relativement nouveau) et ses habituels acolytes.

Il me reste encore Les Joyaux de la sorcière et Les "larmes" de Marie-Antoinette qui ont également le même héros.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5712
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Sam 20 Déc - 8:30

Quelle quête ! Guardian nous tient en haleine.
Je signale au passage un roaman du XVIII° de Lesage, que je n'ai pas lu : "Le Diable boîteux."
C'est vrai que la maîtrise de la langue joue un grand rôle dans le plaisir de la lecture. Rien de comparable avec ce que l'on peut entendre de plus en plus souvent à la télévision où la pauvreté du vocabulaire est désespérante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Sam 20 Déc - 15:25

Charpentier Hélène a écrit:
Quelle quête !
(heureusement qu'Hélène ne bégaie pas)

Il m'arrive souvent de lire "un auteur".
Frédéric Dard par exemple (pas vraiment le même genre Laughing)

À propos des Benzoni, je déplore depuis la fin du boîteux de Varsovie, l'apparition de quelques coquilles, dont certaines me semblent relever plus de la faute que de la coquille d'ailleurs.
Question d'éditeur peut-être ?

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Ven 2 Jan - 12:22

J'ai fini "La perle de l'Empereur"
Pas trop tôt Evil or Very Mad

Le pote en tas indien, radjah à la petite semaine, qui s'avère être un fou sadique, franchement, je m'en serai aisément passé.
Me demande si elle n'avait pas fumé autre chose que des cigarette la Juliette.

En plus de l'histoire tirée par les poils de tigre (lisez-le vous verrez Laughing) quelques fautes grossières et même une contradiction flagrante dont je n'ai malheureusement plus le détail en tête.

Bref, vous aurez compris que celui-là m'a déplu au point de le finir "en vitesse".

J'ai commencé "Les joyaux de la sorcière"
Ça commençais mal avec un mari odieux, mais il n'a tenu que 2 pages. On le retrouvera certainement mais il ne semble pas devoir être actif dans l'intrigue... Ouf !

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17439
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Ven 2 Jan - 12:24

J'ai l'impression que cela te déçoit de plus en plus cette lecture... tu continues quand même jusqu'au bout ?

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Sam 3 Jan - 12:10

Mouaip ! Je continue !
On n'est pas Ardennais pour rien Laughing

Celui-ci démarrait plutôt bien, mais ça se gâte.
On n'a plus vu la mari odieux, mais on a touché un criminel internationnal, américain d'origine italienne, qui semble tuer tout ce qui s'interpose entre lui et ses désirs

Mais le pire, c'est l'écriture.
Soit Madame Benzoni vieilli mal (10 ans depuis le premier tome du Boiteux de Varsovie), soit les relecteurs de Plon n'en ont guère dans la cervelle.
Et on ne peut même pas incriminer un traducteur Suspect

Nouvelle "marotte", à deux reprises en quelques pages, un point d'exclammation en pein milieu d'une phrase après le mot "découverte".
nananère... la découverte ! de nananère...

Adal est de nouveau amoureux, de nouveau d'une dangereuse aventurière... Warren est de retour, pareil à lui-même, etc.
Bref, depuis la fin du Boiteux de Varsovie, on pourrait regrouper la suite des aventures du Prince Morosini sous le titre "Ourobos".
De Morosini à morosité...

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Mar 20 Jan - 18:16

Bon, j'en ai fini de Benzoni/Morosini.

À l'exception de deux livres farçis de coquilles, fautes, contresens et autres "catastrophes linguistiques", j'en retire essentiellement ce que j'en ai dit au début : qu'il est bon de lire un texte écrit en "bon" français.

Pour le reste, j'imagine que chacun a ses sensibilités et que ce qui m'a déplu à l'occasion ne devrait pas déplaire à tous, je n'y reviendrai donc pas.

Juste une précision, au fur et à mesure les "épisodes", l'action se durcit, les énigmes sont plus complexes et l'histoire paraît moins couse de fil blanc.

Je relirai ça dans quelques années pour voir tout ce que j'ai raté Laughing

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17439
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Mar 20 Jan - 19:32

Donc il serait préférable peut-être de ne pas commencer par le premier livre si l'on est amateur d'histoire bien ficelée. Mais peut-on suivre si l'on ne commence pas au premier ? C'est possible de le faire avec certaines histoires mais pas avec toutes.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Sam 30 Jan - 10:35

Tient, j'avais pu v'nu ici...

Bon, j'ai trouvé un autre Benzoni : Jean De La Nuit
Je pensais que celui-là allait me racommoder avec l'auteur, mais je viens de voir que c'est encore en plusieurs tomes et je ne pense pas avoir les autres Sad
Il s'agit de la "suite" : Les Loups De Lauzargues

Bonne pioche, Jean De La Nuit est le premier tome cheers
Le deuxième : Hortense au point du Jour
Le dernier : Félicia au soleil couchant
Pas sûr que j'irai au bout, déjà que le premier m'exaspère... silent

Sinon, pour répondre à ta question sur les "Morozini", oui il est "indispensable" de les lire dans l'ordre Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17439
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Sam 30 Jan - 11:48

Citation :
Pas sûr que j'irai au bout, déjà que le premier m'exaspère...

Pour recommencer à lire un auteur qui t'énerve, faut être un peu maso... alors pourquoi ne continuerais-tu pas avec les autres ?
Regardes-moi, j'aime pas Bernard Werber, m'énerve, et j'insiste pas

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   Sam 30 Jan - 16:15

Il n'y a ici que quelques centaines de livres (probablement largement plus de mille, mais je n'ai jamais compté).
La plupart, je les ai déjà lu plusieurs fois. Notamment mes deux cents et quelques San Antonio que le relis pratiquement une fois l'an.
Je lis plus ou moins tout et n'importe quoi, sauf les "romans à l'eau de rose" et encore. Donc, quand je trouve du nouveau, j'en profite Laughing

Et puis j'espérais le style élégant, le français impeccable de l'auteur sans ses "errements pseudos policiers".
J'ai été de nouveau ravis par le style et la langue, mais l'histoire...
Enfin, l'histoire est classique. Une fille de riche bourgeois napoléoniens perd ses parents après la restauration. Mauvaise idée. On l'envoie donc chez son Marquis d'oncle dont on sous-entend qu'il aurait tué sa femme, épousée pour sa fortune. La nièce étant elle aussi fortunée, on incite fortement le lecteur à penser qu'elle pourrait subir le même sort.
Bref, c'est écrit à la plume d'oie avec des sabots.
Un style, une langue dignes des plus grands, mais une trame digne des mangas. Goldorak est mieux scénarisé Suspect

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juliette Benzoni   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juliette Benzoni
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Juliette Benzoni
» Roméo et Juliette ( Gounod )
» Romeo et Juliette de Gounod
» Gounod-Roméo et Juliette
» Juliette Gréco en italien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: