Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Louis Braille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5716
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Louis Braille.   Mar 13 Jan - 14:25

Louis braille est né en 1809 ce qui explique ce téléfilm en deux parties qui n'a rien à voir avec la réalité. J'ai rédigé un résumé que j'ai envoyé à mon ami d'enfance. Autant en faire profiter ceux que le sujet intéresse.
Marius Colucci tient le rôle d'Henri Blin. C'est un acteur très fin. On le retrouve aussi désormais sur France 2 dans la série des " petits meurtres d'Agatha Christie" où il interprète le rôle d'un commissaire un peu naïf, un peu nunuche mais pas si bête finalement.
La jeune Aurore Blin, aveugle depuis la petite enfance, est une sportive de haut niveau qui participe à des championnats de course à pied avec Julien, son entraîneur, un noir de haute stature, auquel elle est attachée par une corde pendant les courses. Elle vit seule dans un appartement équipé de tout le matériel moderne informatique nécessaire pour lire et communiquer.
Un jour, elle reçoit une invitation pour visiter le musée de Louis Braille. Son oncle Charles et Julien ne l'encouragent pas à répondre à cette invitation. Elle s'y rend seule et apprend du conservateur deux informations qui vont l'entraîner dans une quête mouvementée. Louis Braille était l'ami de son ancêtre Henri Blin venu enseigner la musique à l'institut des jeunes aveugles d'une part. Le père d'Aurore, décédé 12 ans plus tôt, a effectué des recherches sur la disparition de la matrice originale du système d'écriture et de lecture mis au point par Louis Braille qui l'aurait confié à son ami Henri Blin afin qu'il la mette en lieu sûr d'autre part. Le conservateur remet à Aurore une chevalière qui a appartenu à son père et qui se transmet dans la famille depuis la mort de l'ancêtre Henri Blin. Cette chevalière comporte des symboles qui vont aider Aurore dans sa quête. Le conservateur donne rendez-vous à Aurore pour la guider dans ses recherches mais il est assassiné à l'arme blanche. Aurore veut continuer les recherches de son père et consulte les archives de l'institut. Elle découvre que les pages concernant l'année 1825, année de la rencontre de Louis Braille et d'Henri Blin, année de leur amitié et de la mise au point du système Braille sont arrachées.
Aurore qui doit participer à un championnat continue de s'entraîner avec Julien mais elle a l'esprit préoccupé par les recherches de son père défunt et elle veut absolument continuerpar devoir de méoire. Ses résultats sportifs en pâtissent. Elle est choisie, par ailleurs, sur une liste d'attente pour subir une intervention sur la rétine qui devrait lui rendre la vue mais elle prête à y renoncer car elle se rend compte que tous ceux qui possèdent quelques informations sur la matrice originale de Braille sont menacés de mort. Il faut résoudre ce mystère au plus vite. Son oncle Charles tente vainement de la dissuader. Julien, par contre, tout en étant conscient du danger, l'aide de son mieux car il est secrètement amoureux.
La jeune fille découvre que la matrice originale de Braille a une valeur inestimable en tant que pièce originale historique. Elle découvre également que cette matrice était convoitée en 1825 par les services secrets de l'armée, tant du côté français que du côté anglais puisqu'elle n'était jamais que l'amélioration d'un système imaginé par un militaire pour écrire et communiquer dans le noir. Au fur et à mesure de ses découvertes, Julien doit la protéger car on fouille son appartement, on la suit, et elle est même agressée, échappant de justesse à la mort par arme blanche. Julien tue l'agresseur dont le taouage sur l'avant-bras représente les symbloes de la chevalière. Les voilà en fuite. Julien, dont le casier judiciaire mentionne 8 ans de prison en raison d'une bagarre ayant entraîné mort d'homme quand il avait 16 ans est cependant disculpé car l'ADN de l'homme qu'il a tué pour sauver Aurore est celui de l'assassin du conservateur. Julien confesse qu'à sa sortie de prison il a voulu se consacrer au sport utile et que depuis 2 ans il est heureux d'entraîner des aveugles.
Les recherches continuent et s'orientent vers les symboles de la chevalière et de l'avant-bras du tueur. Ils correspondent aux symbloes d'un ordre religieux de Trappistes ayant fait voeu de silence. On découvre qu' Henri Blin, chargé par Louis Braille de cacher la matrice a couru lui aussi de graves dangers, pousuivi par les services secrets de l'armée française. Dans sa fuite il a été aidé par Marie, une jeune fille chargée de diverses responsabilités à l'institut : secrétariat, intendance, surveillance etc . Marie et Henri étaient amoureux.Réfugié chez l'imprimeur qui a mis au point le papier spécial, il a assisté à l'assassinat par les soldats de ce dernier et n'a dû son salut qu'au chien tandis que Marie a été arrêtée et contrainte d'aider l'armée française car son père prisonnier et risquait la torture. ( J'ai oublié pourquoi le père de Marie était prisonnier.) Donc Marie a aidé les soldats français à retrouver Henri Blin qui possèdait la matrice. ( sans le code ) Dans sa fuite avec le chien, Henri ,malgré sa cécité est parvenu à tuer un soldat. Le voici recherché à la fois pour la matrice et pour assassinat et on lui met même sur le dos la mort de l'imprimeur. Il parvient à se réfugier dans la maison natale où il retrouve son frère Thomas, ancien bagnard devenu trappiste. Thomas le recueille dans l'abbaye et exige en compensation la matrice de Louis Braille qui permettra de respecter à la lettre le voeu de silence. Henri proteste avec véhémence contre le fanatisme de son frère qui oublie que le système de Braille est avant tout destiné aux aveugles. Thomas enferme son frère. Les soldats renseignés par Marie arrivent à l'abbaye et ne découvrent pas Henri dont Thomas annonce le décès. Marie est effondrée. Mais Henri a réussi à atteindre la chapelle et se met à jouer à l'orgue " Lux eterna " son morceau préféré et celui de Braille qu'il jouaient souvent l'un ou l'autre aux invalides. Marie et les soldats comprennent qu'Henri est bien vivant. Un véritable carnage anéantit tous les moines dont Thomas. Marie et Henri sont sauvés de justesse par les soldats anglais qui suivaient de loin les allées et venues de Marie, leur agent. Henri est consterné de cette trahison motivée par l'emprisonnement du père. Les jeunes gens décident de se séparer. Henri restera frère trappiste.

Pour en revenir à Aurore, elle finit par découvrir avec Julien à la fois le lieu où est cachée la matrice depuis 1825 et les pages arrachés du registre des archives des invalides. C'est une chapelle isolée où vivent deux moines trappistes retirés du monde et veillant jalousement sur la matrice qui ne doit pas quitter sa cachette. La cachette c'est un orgue et quand on joue les premières mesures de Lux eterna, un tiroir s'ouvre et fait apparaître la matrice. Surgit l'oncle Charles qui entre temps a blessé Julien et explique que la fameuse matrice est gardée par des moines fanatiques depuis 1925, tuant tous ceux qui veulent la faire sortir de sa cachette. Le premier moine est celui qui a tué le conservateur et a tenté de tuer Aurore. Le second est sans doute tout proche. Il faut fuir au plus vite et l'oncle Charles se sauve avec la matrice. Aurore comprend alors que l'oncle Charles n'est pas étranger à la mort de son père dont il a entraîné indirectement la mort lors d'une dispute dont elle a été témoin , et qu'il est intéressé par l'appât du gain. Il sort en courant mais est abattu par un tireur dissimulé. Aurore et Julien ramassent la matrice, la remettent en place et s'en vont.
Un ultime retour en arrière nous montre un jeune trappiste venant visite à Marie des années plus tard. Il annonce à marie le décès de frère Henri auquel il a lu juste avant sa mort une lettre de Marie lui annonçant la naissance d'un fils. Ce fils déjà adulte et père d'un petit garçon reçoit une chevalière venat de frère Henri, laquelle chevalière, bien entendu de vra rester dans la famille.
L'image finale du film montre Julien et Aurore dans la chapelle de l'institut contemplant la phrase de l'imitation de Jésus Christ inscrite au plafond, correspondant au morceau de musique et au système de Braille qui apporte aux aveugles la lumière éternelle. Aurore a un regard joyeux et on suppose qu'elle a recouvré la vue.
On suppose que Louis Braille de son côté, a pu entre temps après la mort de tous les méchants soldats refaire une matrice et diffuser son système avec le code.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5716
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Louis Braille.   Mar 13 Jan - 14:28

Voici quelques compléments d'information.
Le lux eterna qui unit Louis Braille et Henri Blin est un passage du Requiem de Mozart. L'imitation de Jésus Christ serait le premier livre écrit en braille et ce livre comporte une phrase sur la mission de Jésus assimilée à la mission du système de Braille. Celui qui me suivra sortira des ténèbres et vivra dans la lumière. Sur la chevalière il y a aussi des symboles chiffrés correspondant au nombre de pas à effectuer à partir de la tombe du frère Henri Blin en direction de l'orgue de la chapelle de l'abbaye où il a fini sa vie. Mais cette abbaye a été détruite et les biens dispersés. L'orgue sur lequel il faut jouer " Lux eterna " a été déménagé dans cette toute petite chapelle isolée dont Aurore retrouve la trace dans les archives d'une mairie dont les coordonnées sont indiquées dans les papiers du père d'Aurore. Il n'avait pas eu le temps de se rendre dans cette mairie car il était mort accidentellement en tombant dans les escaliers suite à une dispute avec Charles dont Aurore , encore enfant et déjà aveugle, avait entendu les derniers éclats.
Pour reconstituer le puzzle il y a donc trois époques qui se superposent.
1, l'époque de la quête d'Aurore.
2, l'époque 1825 avec l'amitié entre Louis Braille et Henri Blin et la fuite d' Henri qui doit cacher la matrice. Pendant ce temps Braille, blessé suite à un tentative d'enlèvement par les soldats français, se remet lentement et garde son secret dans sa mémoire sans doute, en attendant des jours meilleurs pour la bonne utilisation de son invention. Donc retours en arrière nombreux et encore plus nombreux dans la seconde partie.
3, l'époque de l'enfance d'Aurore quand elle est le témoin auditif de la mort de son père moment où l'attitude de Charles lui laisse une impression d'angoisse et de trouble qu'elle revit sans cesse. Encore des retours, moins nombreux et pratiquement toujours le même.
Par ailleurs, au moment où Aurore touche au but et commence à comprendre l'attitude ambiguë de Charles, nous avons droit à quelques retours sur le début des recherches d'Aurore quand Charles ne cesse de la dissuader. Il sait que cette recherche est très dangereuse et veut protéger Aurore qu'il considère comme sa fille, mais d'un autre côté il sait aussi que cette recherche peut rapporter gros. Ne résistant pas à la tentation il est abattu par le trappiste dissimulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Louis Braille.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis Braille.
» Louis Spohr (1784-1859)
» Louis-Théodore Gouvy (1819-1898)
» La fuite du roi Louis XVI.
» Louis XIV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: Grand et petit écran-
Sauter vers: