Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ronsard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17430
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Ronsard   Dim 1 Nov - 8:52

Il y a 2 ans, il me semble, j'avais parlé d'une prof de français de collège qui ne semblait avoir poru seules références que Wikipédia et ne pas ouvrir de dictionnaire.
Tonax nous a parlé il y a quelques heures des cours de soutien pour des élèves qui ne retiennent pas leur leçon en fin de compte.
Je viens vous parler ici de prof qui ne comprennent pas complètement eux-mêmes ce qu'ils enseignent, là aussi c'est embêtant.

Luc étudie actuellement le poème qui commence ainsi "Mignogne, viens donc voir si la rose qui a déclos ce matin..."
La professeur semble ne pas avoir tout à fait compris la signification car selon Luc elle a utilisé le "je crois que ça signifie..."
Il me semble moi, de mes souvenirs de l'avoir étudié au collège et à la relecture maintenant adulte, je le comprends bien ainsi, que le poète dit que la rose est belle à son éclosion et que les heures qui passent lui fotn perdre sa beauté. Que poru la femme c'est pareil, belle dans sa jeunesse, et perd cette beauté avec le temps qui passe (l'aventage d'êtr emoche dès le départ, le changement se voit pas trop... oups... mais non, j'parle pas pour les autres, j'parle pour moi, oups...). Ceci dit, le poète dit que la femme doit profiter de sa jeunesse.
Je l'ai expliqué à Luc en lui disant qu'il pouvait le dire à sa prof. Mais s'il fait comme sa soeur, il ne dira rien... sotn bêtes ces enfants, ils pourraient monter ainsi leur intérêt pour ce qui est étudié, cela fait toujours bon effet.... ;D

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Ronsard   Dim 1 Nov - 23:52

C'est comme cela aussi que je le comprends.

Ce vieux poème de Ronsard me fait penser à la chanson de Françoise Hardy, mon amie la rose.

On est bien peu de chose
Et mon amie la rose
Me l'a dit ce matin
A l'aurore je suis née
Baptisée de rosée
Je me suis épanouie
Heureuse et amoureuse
Aux rayons du soleil
Me suis fermée la nuit
Me suis réveillée vieille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5697
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Ronsard   Lun 2 Nov - 17:29

Oui, le sens du poème de l'ode à Cassandre ( Mignonne, allons voir si la rose) est bien de profiter de sa jeunesse car le temps passe vite et quand la vieillesse arrive c'est trop tard. Surtout à cette époque où l'on déjà un vieillard à 40 ans. Pour faire savant, je dirai que cette philosophie s'appelle le " carpe diem " ce qui signifie cueille le jour. ou encore " mets à profit le jour qui est là ." Je crois qu'elle vient d'Horace, auteur latin de l'Antiquité. Veuillez m'excuser, j'ai fait des études de lettres modernes et non de lettres classiques. les auteurs grecs et latins ne me sont pas vraiment familiers et je devrais combler cette lacune. Le thème du carpe diem revient souvent chez Ronsard en particulier dans ses sonnets pour Hélène. Hélène est jeune. Ronsard est vieux. Il lui fait comprendre qu'elle ne devrait pas rester indifférente à ses avances, puisqu'elle aussi sra vieille un jour :
" Quand vous serez vien vieille, au soir à la chandelle
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz, chantant mes vers en vous émerveillant,
Ronsard me célèbrait, du temps que j'étais belle."

Un autre sonnet de Ronsard, très beau et dont je me lasse pas est le sonnet sur la mort de Marie de Clèves, morte dans la fleur de l'âge. Il compare le destin de la jeune fille à la vie brève de la rose.

" Comme on voit sur la branche, au mois de mai la rose,
En sa belle jeunesse , en sa première fleur,
Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur,
Quand l'aube de ses pleurs, au point du jour l'arrose,"

Le texte poétique n'offre pas un sens précis comme le texte scientifique où les mots ont ont un sens et un seul. Il s'adresse davantage à la sensibilité et à l'imaginaire, la rêverie si on préfère, plutôt qu'à la raison, ce qui n'empêche pas qu'il soit construit avec rigueur. Le poète est un compositeur qui joue avec les mots, les comparaisons, les métaphores, les rythmes et les sonorités. En ce qui concerne les mots il joue avec les connotations, c'est à dire tout ce qui va venir à l'esprit de l'auditeur ( car la poésie est faite pour être déclamée à l'origine ) ou au lecteur. Par exemple le mot "rose " est riche de connotations : fleur, beauté, jeunesse, parfum, jardin, belle saison, raffinement, une femme, une chanson, une peinture etc.
Pour beaucoup de poèmes, surtout à partir de la fin du XIX° siècle, et au XX°, on s'interroge encore sur le message qu'ils veulent délivrer. Les livres sur Rimbaud, dont l'oeuvre tient en un seul petit livre de poche, occupent des étagères complètes dans les bibliothèques universitaires. Quant aux poésies d'Eluard, on s'interroge toujours et on pourrait donner d'autres exemples.
Pour Ronsard, ça va, ce n'est pas trop obscur, surtout cette ode à Cassandre. Je l'ai apprise en récitation au CM2. J'aimais bien l'expression " robe de pourpre. " Le maître nous avait bien expliqué le ton alerte de la première strophe et celui beaucoup plus triste et plus lent de la seconde. Quant à la troisième, c'était la leçon à tirer des deux strophes précédentes.
Wikipedia rend service mais s'en contenter ne suffit pas.

"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ronsard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ronsard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ronsard revu, corrigé... parodié.
» Ronsard
» Mon amie la rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque :: Poèsies-
Sauter vers: