Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5694
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.   Lun 9 Nov - 13:33

Jacques Cazotte (1719-1792) est considéré comme le premier écrivain fantastique français qui inspira ensuite les auteurs français, anglais, allemands polonais du siècle qui suivit. Un article sur Wikipédia lui est consacré. Il est connu des universitaires du monde entier et un colloque international vient de lui être consacré à l'université de Reims et au village de Pierry dont il fut le premier maire à la Révolution avant de mourir guillotiné en raison de sa fidélité à Dieu et au roi. Il fut également propriétaire d'un vignoble important à Pierry,( village proche d'Epernay) un négociant habile après avoir servi dans la Marine aux Antilles.
J'ai participé à ce colloque en donnant une communication sur "Le Diable amoureux " son ouvrage le plus connu et le plus réussi. Il s'agit d'un court roman, dont la lecture est agréable et accessible et que l'on peut trouver en plusieurs collections de poche : poche, folio, Librio, Garnier-Flammarion, Ecole des lettres ... ( 60 pages environ)
Alvare, jeune Espagnol en garnison à Naples chasse l'ennui en se consacrant à l'étude des sciences occultes. Il invoque le Diable dans une grotte des ruines de Portici qui se révéleront être celles de Pompeï au siècle suivant. Celui-ci apparait sous la forme d'un horrible chameau, puis d'une chienne, d'un page, d'une cantatrice et enfin d'une ravissante jeune fille : Biondetta qui va l'entraîner à Venise où elle prendra le temps de le séduire pour lui transmettre son savoir et faire de lui le roi du monde. Elle prétend être une sylphide, c'est à dire un esprit de l'air. ( Pour rappel, il y a les Sylphes pour l'air, les Ondins pour l'eau, les Salamandres pour le feu et le Gnomes pour la terre.) En fait elle n'est pas une sylphide puisqu'elle est le Diable. Est-elle vraiment amoureuse si l'on considère qu'elle s'est prise au jeu ? Si l'amour évoque le Bien et que le Diable c'est le Mal, est-ce que le Diable peut vraiment être amoureux ? Alvare a-t-il rêvé ou non ? Sa curiosité pour l'occultisme était-ce une curiosité pour un savoir interdit ou le désir érotique freiné par la figure maternelle très catholique ?
Tout est ambigu : le titre, les deux personnages et leurs motivations, les événements que l'on peut expliquer de façon logique et surnaturelle à la fois, et le dénouement dont le sens n'est pas figé mais ouvert à plusieurs interprétations. Telle était le sujet de ma communication : l'ambiguïté du Diable amoureux.
Bonne lecture si cela vous dit.


Dernière édition par Charpentier Hélène le Lun 9 Nov - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17429
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.   Lun 9 Nov - 15:49

Je ne connais pas, tentant...

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.   Lun 9 Nov - 23:23

Très tentant et très intrigant, je n'en avais jamais entendu parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.
» Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.
» La littérature au XVIII° siècle.
» Jacques Higelin
» Jacques Ibert (1890-1962)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: