Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Albert Camus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5716
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Albert Camus.   Ven 4 Déc - 8:28

Voici un court extrait de la préface de " L'envers et l'endroit " publié dans la collection folio essais, page 15.

" Mais, après m'être interrogé, je puis témoigner que, parmi mes nombeuses faiblesses, n'a jamais figuré le défaut le plus répandu parmi nous, je veux dire l'envie, véritable cancer des société et des doctrines.
Le mérite de cette heureuse immunité ne me revient pas. je la dois aux miens qui manquaient de presque tout et n'enviaient à peu près rien. Par son seul silence, sa réserve, sa fierté naturelle et sobre, cette famille, qui ne savit même pas lire, m'a donné alors ses plus hautes leçons , qui durent toujours."

Le père d'Albert Camus a été tué lors de la guerre 14-18. L'instituteur Louis Germain avait remarqué les possibilités de son élève et a fait tout le nécessaire pour qu'il puisse continuer ses études épaulant la mère de Camus qui dut braver le clan familial ayant besoin de bras pour rapporter un peu d'argent.
Camus dut lutter contre la maladie ce qui peut expliquer sa volonté de s'en sortir. Quand il reçut le prix Nobel, il pensa à sa mère et à son instituteur avec lequel il continua à correspondre.
Le milieu des intellos n'échappe ni à l'envie, la jalousie et la bassesse.
Camus a été traîné dans la boue. Ce n'était pas le premier et ce ne fut pas le dernier. On peut en citer d'autres.L'académicienne, Jacqueline de Romilly , par exemple, dont la culture et les qualités pédagogiques sont stupéfiantes ( j'aime l'écouter et j'ai connu l'un de ses élèves ) a elle aussi été traînée dans la boue.C'est ainsi. Des gens instruits deviennent jaloux, méchant et odieux et oublient complètement les valeurs humanistes qu'ils prétendent transmettre. Et ces valeurs qui rendent la vie plus belle, on les rencontre chez les humbles que tout un système s'obstine à transformer en moutons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Albert Camus.   Dim 6 Déc - 23:37

Mort trop jeune, Camus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Albert Camus.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Albert Camus.
» L'envers et l'endroit d'Albert Camus.
» Albert Camus.
» Albert Ketelbey (1875-1959)... trop de la balle!
» Déces d'Albert Reisner...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: