Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Victor Lanoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17442
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Victor Lanoux   Jeu 21 Jan - 15:11

Après Sim, j'ai entammé et j'en suis à la moitié déjà, le livre de son ami Victor Lanoux/Victor Nataf de son vrai nom, Laisser flotter les rubans. Je ne sais pas exactement ce que cela veut dire, je pense que c'est en quelques sortes : laisser faire les choses.
Ce livre est un témoignage, mais je ne pense pas que ce soit malgré tout une autobiographie, il ne s'agit pas de totue sa vie mais d'un gros dur moment, je préfère le mettre à part et non pas dans le sujet auto et bio.
Victor Lanoux passait une visite, la totale ; à 72 ans, c'était épatant, tout allait bien, le cholestérol, le coeur, tout... et puis, les médecins ont vu un point blanc sur une aorte, et là, plus rien n'allait. Il s'agissait d'un anévrisme prêt à exploser, il fallait opéré, c'était une question de vie ou de mort, mais l'opération n'était pas sans risque. Bref, opération ou pas, c'est un peu comme s'il avait un pied et demi dans la tombe. Il a choisi de se faire opéré mais seulemetn après la fin du tournage d'un film, il ne restait que quelques jours. Mais un malaise sur le plateau l'oblige à cesser le film et à se faire opérer.
Quand il se réveille, il pense que l'opération a eu lieu la vieille ; en fait cela fait plusieurs jours qu'il est "dans le coltard" et il va encore y rester un moment. La partie basse de son corps est paralysé. Les médecins parlent de paraplégie, sa femme (compagne ? je ne sais pas, il dit toujours Véro) ne le croit pas, pour elle il remarchera, pour preuve, il a un orteil qui bouge.
Il remarchera en effet, un jour...
Je me permets de dire que j'aime la manière dont s'est écrit. Il parle de l'après-opération avec de nombreux flash-back, il revient souvent en arrière, avant l'opération.
On constate également que si certains artistes sont soignés comme des pachas, il y en a qui sont traités comme n'importe qui, c'est pas plus mal... ainsi Victor Lanoux peut constater qu'il y a des hopitaux où on ne lésigne pas sur la facture même si on ne vous a pas mieux traité qu'un simple morceau de viande... je connais aussi, un établissement privé avec de beaux dépassements d'honnoraires qui pendant votre séjour vous fait vous demander s'ils n'ont pas oubliés qu'il vous ont mis dans une de leur chambre.

Quand j'ai fini, j'attaque un livre très particulier, à côté duquel j'ai failli passer mais c'est une personne qui connait bien mes goûts qui m'a aiguillée... mais ça, c'ets pour dans quelques jours, je fini d'abord ce livre-ci.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17442
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Victor Lanoux   Jeu 21 Jan - 19:47

Bon, il a fallu que je dise que ce n'était pas une autobiographie pour continuer et tomber quelques pages plus loin sur des souvenirs d'enfance

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
 
Victor Lanoux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Édouard-Victor-Antoine Lalo (1823-1892)
» Victor Schoelcher
» Victor Wooten à montréal!
» Victor HERBERT (1859-1924)
» Victor Massé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: