Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Florence Aubenas, le quai de ouistreham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Florence Aubenas, le quai de ouistreham   Lun 24 Mai - 13:40

Je rappelle que Florence Aubenas est une journaliste ( Libération, le Nouvel Observateur ) connue surtout pour avoir été prise en otage en Irak.

Son bouquin, le quai de Ouistreham relate une expérience vécue : comme tout le monde parle de la crise, elle a voulu la vivre de l'intérieur. Elle est partie à Caen, a pris un tout petit logement et a cherché du travail. Elle a raconté que son mari était garagiste, qu'elle venait de divorcer, qu'elle n'avait jamais travaillé mais que maintenant, elle devait impérativement travailler. Elle est allée dans les agences d'interim et à Pôle Emploi.

Elle est orientée vers les métiers de la propreté et du nettoyage. Elle devient donc femme de ménage et on découvre avec elle le monde de fou de l'univers des femmes de ménage. Dans ce milieu, on ne cherche pas un travail, on cherche des heures, nuance ... Une quinzaine d'entreprise se partage le marché du ménage dans la région caennaise. Ouistreham, je le rappelle, c'est le port près de Caen avec les ferries. Une femme de ménage se lève à 4 heures du matin et rentre chez elle vers les 20 heures. Le matin, il faut nettoyer des locaux avant l'arrivée du personnel. Les cadences sont infernales. Les patrons, pour décrocher des marchés, négocient très serré. Un exemple, les mobil-homes dans un camping : le patron a négocié auprès du camping pour trois heures de travail. En réalité, c'est impossible à tenir. La femme de ménage travaille donc une ou deux heures de plus gratuitement. Son patron le sait mais il y a un pacte tacite pour ne pas en parler, sinon, le patron se sentirait gêné et exploiteur. Elle peut en parler mais alors, adieu les missions avec cette société de nettoyage et ce n'est pas le personnel qui manque dans ce milieu. Il est donc normal de travailler quatre ou cinq heures payées trois. On en déduit qu'une femme de ménage ne peut guère espérer travailler plus de vingt heures par semaine du fait des dépassements d'horaires et du temps qu'elle passe sur la route, une heure de trajet à l'aller pour une heure de travail etc et les femmes de ménage trouvent cela normal. Et puis le travail est réellement épuisant, c'est assez étonnant mais c'est comme ça, donc une femme de ménage à plus de vingt heures par semaine, c'est de la perte d'efficacité, dixit les employeurs !

Je dois filer, je relèverai d'autres aspects ( sociologique etc ) plus tard. Toujours pas le temps de lire les autres messages. Je précise que le livre de Florence Aubenas est vraiment très bien écrit, il vaut le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Florence Aubenas, le quai de ouistreham   Lun 24 Mai - 15:46

C'est pas celle qui en essayant de prendre n'importe quoi, en se présentant comme sans diplôme, a mis 6 mois à trouver quelque chose ?

J'ai entendu parler d'un livre qui relâtait la recherche d'emploi d'une femme, sans diplôme, cherchant n'importe quel job et qui a mis 6 mois pour trouver quelque chose, c'était l'expérience faite par une auteur et en rapport avec la crise... je serais un peu étonnée que deux femmes aient penser à faire le même genre d'expérience, mais sait-on jamais...

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Florence Aubenas, le quai de ouistreham   Lun 24 Mai - 22:21

Au début de son bouquin elle parle de personnes ayant fait des reportages en se mettant en situation ( faire le SDF etc ) alors je ne sais pas si la personne dont tu parles est bien Florence Aubenas ou une autre mais ça pourrait très bien être elle.

En fait, se mettre en situation, c'est très bien pour écrire un livre mais honnêtement, le journaliste sait qu'il joue, il ou elle n'est pas réellement pauvre et précaire, ce n'est qu'un rôle. Par contre ça permet de témoigner, c'est indiscutable.

Florence Aubenas comptait arrêter lorsqu'elle aurait un CDI. Elle met bien 6 mois à en obtenir un, et encore, bonjour le CDI, 250 euros par mois pour 3 heures de ménage quotidien sur les ferries, le temps de l'escale matinale à 5 heures. Lorsqu'on est plongé dans le bouquin, on est content pour elle tant ça paraît quelque chose de vraiment positif, un rêve de femme de ménage !!!

Parmi les aspects intéressants du livre on peut citer le résumé du passé sociologique de Caen, ville en fait assez ouvrière jusqu'à il n'y a pas si longtemps. Florence A rencontre une ancienne syndicaliste CGT qui lui raconte la fin de l'épopée syndicale dans la région. On peut aussi voir la façon dont fonctionne Pôle Emploi, c'est parfois assez drôle. On peut voir aussi que la croyance en la crise n'est pas partagée par tout le monde chez les précaires ; pour certains d'entre eux c'est une invention pour justifier le toujours plus de précarité. Il y a aussi la mentalité des précaires à signaler, leurs centres d'intérêt.

Bref, c'est assez passionnant et facile à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Florence Aubenas, le quai de ouistreham   Mar 25 Mai - 5:30

Citation :
Florence Aubenas comptait arrêter lorsqu'elle aurait un CDI. Elle met bien 6 mois à en obtenir un, et encore, bonjour le CDI, 250 euros par mois pour 3 heures de ménage quotidien sur les ferries, le temps de l'escale matinale à 5 heures. Lorsqu'on est plongé dans le bouquin, on est content pour elle tant ça paraît quelque chose de vraiment positif, un rêve de femme de ménage !!!

C'est bien elle, mais je n'avais sans doute pas tout suivit, en fait c'est certain, j'ai juste entendu vaguement, j'avais pas vraiment écouté, mais de ce que j'ai entendu c'est ça...

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
la blonde

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1294
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Florence Aubenas, le quai de ouistreham   Mar 25 Mai - 16:33

je crois que je vais me faire offrir ce livre pour la fête des mères!! Very Happy

j'ai beaucoup d'admiration pour cette fille car tout en sachant qu'elle sortirait de cette situation précaire, elle a eu le mérite de le faire et ce n'est pas monnaie courante de nos jours!!!! cela dénote déjà, du moins je le pense" d'une certaine humanité et d'un respect de l'autre quelque soit son statut social, son mode vestimentaire, sa facilité d'éloquence, etc.....

on ne sort jamais indemne de ce type d'expérience

j'ai "accompagné" des sans-papiers , des SDF mais le soir je retrouvais mon petit confort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Florence Aubenas, le quai de ouistreham   Mar 25 Mai - 17:54

Citation :
je crois que je vais me faire offrir ce livre pour la fête des mères!!

Pour une fois pas de livres pour moi, je suis sortie de Auchan samedi avec une bouilloire électrique parce que la casserole pour l'eau du thé, elle en a sa claque.
C'est pas mal ce truc, ça chauffe super vite, mais le compteur il tourne vite aussi

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Florence Aubenas, le quai de ouistreham   Mer 26 Mai - 16:39

Merci la blonde pour ces mots : humanité et respect de l'autre. Si seulement on pensait un peu plus à considérer nos semblables pour ce qu'ils sont et non pour ce qu'ils ont ou prétendent avoir et afficher, les relations seraient sans doute plus saines.
Florence Aubenas a écrit un ouvrage sur l'affaire d'Outreau qui commençait avant qu'elle ne soit prise en otage. Quand elle est revenue d'Irak elle pensait que tout était terminé et à sa grande surprise elle a constaté que la vérité avait été bafouée entraînant les drames que l'on sait.
Tout porte à croire que c'est une bonne journaliste au service de la vérité pour informer honnêtement ses lecteurs avant tout, leur ouvrir les yeux et les inviter à réfléchir. Au fond, elle est pédagogue. Il va falloir que je découvre ses ouvrages car des gens de cette trempe ça stimule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Florence Aubenas, le quai de ouistreham   

Revenir en haut Aller en bas
 
Florence Aubenas, le quai de ouistreham
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouistreham
» •·.·´¯`·.·• BuBBle Ven 14-07 Quai Sud Antibes •·.·´¯`·.·•
» Prix Quai des Orfèvres
» KARPATT - Sur le quai
» Quai Baco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: