Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Béru et ses dames de San Antonio.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Béru et ses dames de San Antonio.   Dim 28 Nov - 17:25

Béru,collègue de San Antonio dont il est inséparable, vient d'aller aux obsèques de son oncle où il a retrouvé sa cousine Laurentine" aigre comme un flacon de présure avec un nez trop long, des épaules trop étroites, de la moustache et des paupières vipérines; Exactement le genre de personne qui fait sa L.A tous les matins." ( lettre anonyme.) Je résume vite fait la séquence héroï-comique de l'enterrement : on assiste à la chute de cette aimable personne et d'un croque mort dans la fosse, mais heureusement l'un des fossoyeurs se transforme en Maurice Herzog et " saint-bernarde" à tout va.
Les voici chez le notaire qui "déculotte un dossier verdâtre" et fait" la brasse papillon dans un monceau de paperasses". A l'annonce de la coquette somme d'une centaine de millions, Béru s'exclame avec enthousiasme que même partagée en deux la " grosse galette " permet de "s'acheter des sandwiches aux rillettes jusqu'à la fin de ses jours " tandis que "Laurentine se fend d'un imperceptible sourire qui ressemble à une déchirure de sa culotte."
Ils se rendent ensuite au domicile du défunt. Durant le trajet Béru et Laurentine ont des mots. Béru se fâche :" j'aurais pas l'onglée que tu prendrais ma main sur la frite pour m'avoir suspiscionné,espèce d'insolente !T'imagines que tous les gens sont comme toi à écorcher des morpions pour en faire des manteaux." Et il poursuit que l'héritage n'est pas à eux deux mais à l'animal de compagnie du défunt. Pour l'instant ils n'ont que " le jus de fruit, comme a causé le notaire.
Quant au notaire,notons qu'il a dû abréger l'entretien car le lendemain une rude journée l'attend car "il doit aller au banquet des présidents honoraires de banquets."
Voilà, vous avez un aperçu des premières pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Béru et ses dames de San Antonio.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antonio Caldara (1670 - 1736)
» Antonio Sacchini ( 1730-1786)
» Antonio Pappano
» Padre Antonio Soler (1729-1783)
» Antonio Lucio Vivaldi (1678-1741)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Coin bistrot :: Billard-
Sauter vers: