Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean Teulé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17445
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Jean Teulé   Mar 23 Jan - 14:37

Le magasin des suicides

« Le magasin des suicides
Vous avez raté votre vie ?
Avec nous vous réussirez votre mort !
Maison Tuvache, 10 génération dans le suicide »

Au magasin des suicides, on trouve tout ce qu’il faut pour se suicider sans se rater : poisons, cordes, lames de rasoirs, bloc de ciment avec anneau et chaîne popur se le passer à la cheville, etc… même du napalm (pour se suicider au napalm faut le vouloir quand même Razz )


« […]
- C’était qui ?
- Connais pas, un désespéré de passage avec un revolver vide. J‘ai trouvé ce qu’il lui fallait dans les boîtes de munitions devant la fenêtre pour qu’il se tire une balle dans la tête. Qu’est-ce que tu lis ?
- Les statistiques de l’an dernier : un suicide toutes les quarante minutes, cent cinquante mille tentatives, douze mille morts. C’est énorme…
- Oui, c’est énorme, le nombre de gens qui se loupent. Heureusement qu’on est là… Eteins ta lumière, ma chérie.
- Eteins ta lumière, mon amour.
De l’autre côté d’une cloison, la voix d’Alan résonne :
- Fais de beaux rêves, maman. Fais de beaux rêves, papa.
Les parents soupirent
. »

Le couple Tuvache est fier de ses deux aînés, tristes, jamais un sourire, des dessins sombres… Mais le petit dernier, Alan, les déçoit beaucoup : il est souriant, fait toujours des dessins plein de vie, dit à sa sœur qu’elle est belle, acceuille les clients d’un joyeux « bonjour » au lieu d’une « mauvaise journée », et leur dit « aurevoir » alors qu’on ne les reverra jamais… Avec sa bonne humeur, Alan va finir par faire fuir les clients, et ces « aurevoirs » qui laisseraient entendre que les produits ne sont pas efficaces dans ce magasin puisqu’il faudrait y revenir…

« […]
- Allô ? Ah, c’est vous, Monsieur Tchang ! Bien sûr que je me souviens de vous : la corde, ce matin, c’est ça ? … Vous ? … Vous vouliez nous ? … Je n’entends pas (le client doit appeler d’un portable). Nous inviter à votre enterrement ? Oh, c’est gentil ! Mais vous allez faire ça quand ? Ah, vous avez déjà la corde au cou ? Alors, aujourd’hui mardi, demain mercredi… donc la cérémonie aura lieu jeudi. Ne quittez pas, je demande à mon mari…
Elle appelle au fond du magasin, près du rayon frais :
- Mishima ! J’ai M. Tchang au bout du fil. Tu sais, le concierge de la cité des Religions. Oubliées… Mais si, celui de la tour Mahomet. Il voudrait nous inviter à son enterrement jeudi. E n’est pas le jour où le nouveau représentant des établissements M’en Fous la Mort doit venir ? Ah, c’est le jeudi suivant. Onc, c’est bon.
Elle reparle dans l’appareil :
- Allô ? Monsieur Tchang ?... Allô ! … (puis raccroche en constatant les cordes, c’est basique mais efficace. Faudra penser à recommander du chanvre. Avec les fêtes qui approchent
… […] »

Autour d’un sujet somme toute pas drôle du tout, Teulé nous offre une histoire réjouissante, teintée d’amour, car Alan aime la vie, et peu à peu il distille « son poison » autour de lui. A lire pour se détendre… surtout après avoir fini un livre tel que « Le livre de la peur » de John Byrne (lol), le jour même où la télévision diffuse un film où un enfant mort cherche à se réincarner et en attendant la naissance d’un bébé, son esprit squate le corps d’une petite fille à la pousser au suicide parce qu’elle n’en peu plus….
Et la chutte de ce livre... je ne vous raconte pas, mais c'est une chute... ah, et puis vous n'avez qu'à le lire vous verrez bien Wink

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Lectrice amoureuse



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Mer 9 Jan - 13:51

D'un humour particulier, mais léger.
Une double fin : l'une attendue, l'autre inattendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17445
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Mer 23 Juin - 7:51

Mangez-le si vous voulez

"Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune Périgourdin intelligent et aimable, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin.
Il arrive à destination à quatorze heurs. Deux heure splus tard, la foule devenue folle l'aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé."
Et le pire c'est que c'est une histoire vraie. J'ai fait plusieurs fois allusion à ce livre, je l'ai enfin lu, il est terrifiant.

Alain de Monéys, jeune homme aisé, serviable, généreux, connu et apprécié de tous dans son village et ceux aux allentours, se rend à la fête d'un village voisin. Pour une parole comprise de travers, il va être massacré par une folle en furie devenue incapable de reconnaître celui qui était jusque-là tant aimé.
Comme une meute de chien, un commence, un autre suit, et un troisième... ça s'excite, ça se bouscule, ça se chamaille, ça se félicite, ça s'entraîne...
Le maire ne veut pas s'occuper d'un jeune d'un village voisin, il veut terminer son repas. Quelques-uns qui n'ont pas perdu la tête tentent d'intervenir, mais leurs mots et leurs gestes ne peuvent rien devient la populace enragée. Le curé qui après avoir largement distribué son vin de messe, vide sa cave personnelle, ne peut que retenir temporairement la furie.
Et tout au long de son calvaire, le garçon ne cessera de dire que ses tortionnaires n'y sont pour rien, qu'ils ne savent pas ce qu'ils font, lui qui était venu faire la fête et en même temps proposer de l'aide aux uns, du travail aux autres, acheter une vache pour une autre...

Evidemment, l'histoire est sans doute un petit peu arrangée, mais les grosses lignes sont là telles qu'on peut retrouver ailleurs ce qui s'est passé dans ce village.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Mer 23 Juin - 22:10

J'ai le magasin des suicides dans ma pile de livres à lire.

De Jean Teulé, j'ai lu O Verlaine et Je, François Villon. Et j'ai aussi le Montespan en attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17445
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Jeu 24 Juin - 5:34

J'ai adoré le magasin des suicides, j'ai pas lu les autres.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17445
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Jean Teulé   Mer 27 Fév - 12:06

Alors, elle est bien bonne celle-là : je pensais que Mangez-le si vous voulez faisait parti des livres que j'avais envie de lire et que je n'avais pas encore lu. Je viens de le terminer, mais en fait, de le reterminer. Je ne me souvenez plus de l'avoir lu et comme je connaissais l'histoire, cela ne m'a pas frappé que je le relisais. En fait, je l'avais emprunté et cette fois j'ai lu le livre que j'ai acheté. En plus, je me suis encore dit qu'entendre raconté l'histoire et la lire, c'était bien différent. Epouvantable ce qu'une meute peut faire. On m'a plusieurs fois dit que c'était inventé, que des Humains ne pouvaient pas faire des trucs pareils. Bein tiens, on le sait que tout le monde il est beau et gentil. Quand on voti ce qu'un individu seul est capable de faire, je ne suis même pas certaine qu'on puisse imaginer ce qu'une foule dans laquelle chacun entraîne son voisin peut faire. Et si on peut s'étonner que des instituteurs ou des notaires, donc des gens éduqués aient pu participer à ça, bein il faut bien penser qu'il n'y a pas que les gens sans grande instruction qui pêtent les plombs et que certains psychopathes sont même très intelligents, au dessus de la moyenne même. Biensur là, c'est mélanger individu et masse, mais c'est pour dire que vu ce qu'un seul peut faire, j'suis pas étonnée de ce qu'un groupe peut lui faire, en pire.

Le magasin des suicidés est arrivé sur mes étagères via l'action BC pour le telethon. Je l'ai reçu et j'ai fait un don pour le conserver.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Teulé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Teulé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paul et Virginie de Jean-François Lesueur
» Jean-françois Zygel
» Nouveaux Titulaires de la Primatiale St Jean
» Jean Guillou
» Jean Yann les Camionneurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: