Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les nouveaux guérisseurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5452
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Les nouveaux guérisseurs.   Ven 25 Mar - 14:13

Nous avons regardé cette émissions mercredi dernier sur FR3. Le débat qui suivait le reportage a tenté de cibler l'essentiel : constater les possibilités et les limites de ces personnes et dépister les charlatans dangereux qui ne pensent qu'à tirer profit de la souffrance des malades. Le reportage a présenté un médecin et un cancérologue dirigeant leurs malades vers des guérisseurs non pour les guérir mais pour apaiser la douleur entraînée par les effets secondaires d'un traitement. Le cancérologue a même reconnu que son fils avait été guéri d'un zona par un guérisseur alors que les traitements de la médecine officielle avaient échoué. Deux psychiatres participant au débat ont admis que le pouvoir de suggestion de ces guérisseurs reposait sur leur attitude généreuse et humaniste à l'égard du malade d'autant qu'ils ne demandent pas de rémunération.( A cet instant du débat la froideur de certains services hospitaliers a été très rapidement évoquée car c'est un autre débat.) Ils sont contents de rendre service. Un guérisseur présent sur le plateau a confié qu'il ne se substituait en aucun cas au médecin qu'il n'était pas et qu'il observait une déontologie. Il demandait par ailleurs un autre terme pour les désigner. Pas si facile. A la question de savoir s'il convenait de les reconnaître par un statut officiel il a été répondu par la négative car le sujet est complexe et la chasse aux charlatans demeure prioritaire sans pour autant aboutir. Un charlatan prétendant tout guérir a vu sa peine réduite en appel et il continue à exercer. Comment reconnaître les charlatans. C'est simple : ils prétendent tout guérir et ils demandent une avance substantielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Ven 25 Mar - 15:46

Dans ce cas de figure et pour une personne n'ayant aucun satut médical ou autre, la rémunération est le premier signe de l'arnaque.
Il est en effet extrêmement difficile de définir des critères de statut pour ces personnes qu'on appelle "guérisseuses" ou "guérisseurs" et je conçois aisément que pour un guérisseurs honnête, cette appellation soit choquante. Il ne guérit pas à proprement parler, il aide a stimuler, développer, utiliser, certaines ressources ou énergies que le commun des mortels ne connaît pas ou n'utilise pas.

Je suis personnellement très cartésien et il est difficile, voire impossible, de me faire admettre certaines choses ou certains concepts. Il n'en est pas moins vrai que certains faits interpellent et qu'on ne peut leur trouver d'explication rationnelle sur base de nos connaissances actuelles. De là à crier au miracle au moindre bobo guéri, il y a une marge infinie. La guérison spontannée existe et l'appel d'un patient à des ressources qu'il possède, même s'il les ignore, explique déjà beaucoup.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17241
Age : 42
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Ven 25 Mar - 16:56

Pareil pour moi, j'ai tendance à ne pas y croire mais à bien être consciente qu'il y a des choses parfois... du côté du mari, ils y croient beaucoup et sont souvent allés chez ce genre de personne et affirment que ça marche.
Je pense, tout comme pour les mediums, que si certaines personnes ont un don de guérison ou de voyance, c'est pas forcément un cadeau, que c'est une chose qui s'entretien pour ne pas le perdre mais qui ne doit pas non plus s'utiliser à outrance (vitrine sur rue, pour 200 euros je vous dit votre avenir... ok, la c'est de la voyance mais je dis la même chose pour la guérison).

Bon, faut que je me sauve du fait, je suis passée vite fait et ai répondu vite fait... je reviens plus tard...

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5452
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Ven 25 Mar - 19:54

Les esprits rationnels aiment comprendre et trouver une explication solide à leurs observations au lieu de tout croire et surtout tout subir sans réfléchir. J'en suis arrivée à me dire que cette disposition d'esprit est valable aussi bien dans les disciplines scientifiques que dans les disciplines littéraires et artistiques. Il faut bien observer , bien s'informer et bien conduire sa réflexion.

Seulement voilà, il y a des choses que l'on constate et dont on n'a pas encore trouvé l'explication. L'un de mes frères, bien cartésien, a dû se rendre à l'évidence un jour de 1973 alors qu'il restait sceptique devant un sourcier cherchant de l'eau. Par curiosité et surtout pour vérifier que c'était des histoires, il a saisi la baguette qui a réagi. Le sourcier lui a suggéré de se perfectionner et il est devenu sourcier à son tour. Il ne trouve que des sources et retrouve parfois des personnes noyées à la demande des familles ou des gendarmes. Son don ne concerne que l'eau. Il rend service et n'a jamais demandé la moindre rétribution.

Autre remarque, inspirée par mon travail sur Cazotte qui m'occupe pas mal en ce moment c'est que l'être humain aime le surnaturel et a besoin d'imaginaire. Le XVII° siècle avec Descartes et les premières découvertes médicales et scientifiques dévore les ouvrages consacrés aux sciences occultes, aux sylphides, salamandres, gnomes et ondins et tout le reste. Le XVIII° siècle des philosophes, de l'Encyclopédie et du triomphe de la raison s'adonne lui aussi aux sciences occultes et les contes de fées et les histoires relatives au Diable ont un succès fracassant. Les sectes ont du succès. L'originalité de Cazotte avec son" Diable Amoureux" est d'avoir su introduire la notion de doute dans ce premier conte fantastique. Le personnage a-t-il rêvé son aventure ( explication rationnelle) ou a -t-il été vraiment tenté par le Diable ?
Ce besoin de surnaturel et d'imaginaire est toujours vivant au XXI° siècle mais il est indispensable d'en tirer la leçon et de prendre du recul. Si on confond surnaturel et réalité on est fichu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17241
Age : 42
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Sam 26 Mar - 8:07

Personnellement, je pense qu'on pourrait dire que c'est étrange que je m'en méfie vu que je ne suis pas du genre à croire que en ce que je vois, vu que je fais partie de ceux qui n'ont jamais vu d'extra-terrestres mais qui pensent qu'il n'y a pas de raison pour qu'il n'y ai pas de vie ailleurs que sur Terre. Que j'ai tendance à avoir peur des fantômes, encore une chose bizarre puisque je n'en ai jamais vu. Bizarre aux yeux des autres qui assimiles fantômes à autre vie et à religion, mais justement, moi, je ne fais pas les mêmes associations, par contre, j'associe croyance et guerisseurs parce que justement les personnes que je connais qui fréquentes ces autres personnes sont très croyants... je pense que mon doute vient donc de là : je ne crois pas en Dieu alors aux guérisseurs ! Pourtant c'est totalement idiot cette idée et je m'en rends bien compte moi-même... l'Eglise d'ailleurs était bien la première à griller sur le bûcher les guérisseurs en les traitants de sorciers, sauf s'il s'agissait d'un de leur prêtre faisant un exorcisme. Et puis, je suis impressionnée par les Chamans des populations "indigènes" comme on dit, qui sont pourtant justement des guérisseurs.
Bref, je suis totalement déguinglée dans ma manière de penser et de percevoir les choses.
Est-ce soignable docteur ?
Docteur


A noter, preuve que le "ça ne se prouve pas toujours c'est pas pour ça que ça n'existe pas", j'aurais des annecdotes également de "prémonitions", de "sensations que quelque chose va arîver", j'en ai déjà raconté certaines je pense, mais je suis aussi uen très grande fance de SF, et si les auteurs de SF sont des visionnaires, ce sotn aussi de grands rêveurs de choses inexplicables, imaginaires...
Là, je m'enfonce encore dans le "t'es bizarre la fille" !

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Sam 26 Mar - 13:04

En ce qui concerne les sourciers, j'attends toujours d'en voir un à l'oeuvre.
Certes je connais des puits qui ont été "trouvé" par des sourciers, mais sur des napes phréatiques, comme c'est le plus souvent le cas. Il n'y a donc rien de particulier, au contraire, à déterminer un point sur une nape qui peut faire des dizaines de mètres carrés.
Les expériences ménées se sont toutes soldées par des conclusions identiques : le taux de réussite ne dépasse pas celui d'une recherche au hasard.
voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sourcier.

Ceci posé, on ne guérit pas non plus les brûlures avec une prière, et pourtant... Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine


Dernière édition par Guardian le Sam 26 Mar - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5452
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Sam 26 Mar - 14:01

On a besoin de l'imaginaire, c'est humain,c'est nécessaire, ça aide à vivre, mais il faut ne jamais oublier que c'est l'imaginaire et pas la réalité. Je pense qu'il convient de dégager le message, l'esprit, de tous les récits où interviennent le surnaturel et les miracles. De toute évidence les contes de fées, récits mythologiques, récits bibliques, légendes, romans de science- fiction ne sont pas à prendre au pied de la lettre mais ils ont un sens caché et c'est pour cela qu'on peut les lire et relire à tout âge. A chaque fois on y trouve quelque-chose de nouveau.

Petite anecdote à propos du merveilleux.
Je me souviens qu'à l'âge de 8 ou 9 ans, une voisine de mes parents, dame enseignant le catéchisme aux enfants du village aurait souhaité que je rejoigne le groupe des gamines qu'elle préparait à la profession de foi. Elle lisait beaucoup et discutait des écrivains avec mon père. Ils échangeaient des produits du jardin. Elle n'ignorait pas que mon père avait une bonne connaissance des récits de l'Ancien et du Nouveau Testament mais qu'il ne voulait pas imposer le baptême à ses enfants. Comme elle m'entendait chanter quand je jouais à faire un tunnel dans le tas de grève de la cour ou à construire un barrage dans le caniveau de la rue, elle m'avait un jour invitée à apprendre des chants du catéchisme. Ce jour là, j'ai appris la Légende de saint-Nicolas et celle de Sainte- Catherine ce qui m'avait bien plu. Pour m'inviter à revenir elle me posa quelques questions.
- Ton papa m'a dit que vous aviez une Histoire sainte à la maison. C'est bien vrai ?
- Oui et il y a aussi un livre avec les histoires de la mythologie grecque.
- Ah ! Et tu les lis ?
- Oui.
- Ah ! Et cela te plait l'Histoire sainte ?
- Oh oui, on dirait des contes de fées !
Et à cet instant, elle me foudroya du regard derrière ses lunettes et me répondit en haussant la voix sur un ton qui n'admettait pas de réplique :
- Mais ce ne sont pas des contes de fées, c'est la vérité.
Interloquée, je n'ai rien répondu. Je n'avais rien dit de mal pourtant. Quel mal y-a t-il à aimer le merveilleux quand on est une gamine ordinaire qui aime les histoires.
Nous sommes restés en bons termes avec cette voisine mais je ne suis jamais retournée à ses séances de catéchisme, mes parents m'ayant expliqué que je découvrirais peut-être un jour" la vérité " en grandissant mais qu'il me faudrait beaucoup de patience et bien réfléchir . Enfin que cela me regardait et que je verrais bien...
Alors voilà, je continue à lire , à réfléchir et à me battre avec les partitions de chant sacré qui sont des œuvres d'art. Les interpréter au sein d'une chorale constitue un dépassement de soi en tenant compte des autres voix, de l'orchestre parfois, quand il accompagne, pour donner un concert de qualité. Je ne sais pas si j'ai trouvé la vérité mais la beauté du chant choral je trouve que c'est merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5452
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Sam 26 Mar - 14:30

Pour les brûlures il y a le miel. C'est reconnu par certains spécialistes des grands brûlés.

Pour les sourciers, mon mari a voulu un jour tester les possibilités de mon frère en lui dessinant le plan d'un jardin où il n'était jamais allé. Je peux l'affirmer. Mon frère a trouvé le puits et précisé que ce puits était rebouché. Par ailleurs sur le plan, mon mari avait oublié de dessiner une cabane et mon frère sentait un obstacle. Il a fallu dessiner la cabane. Il l'a contournée et a trouvé l'emplacement du puits rebouché.
Il a bien fallu se rendre à l'évidence. Constat non expliqué, non démontré Juste un constat. Il m'a dit un jour que s'il laissait sa main immobile au dessus d'une bassine d'eau, il ressentait des fourmillements ce qui demeure encore un constat et non une explication, j'en conviens.
Ce n'est pas forcément un cadeau, cette aptitude à trouver des sources ou des noyés. Il a retrouvé des noyés à deux reprises, A voir le chagrin des familles qui pourtant le remerciaient il en était malade.
Il a toujours affirmé qu'il pouvait se tromper d'où son obstination à refuser toute compensation Le cartésien qu'il est toujours l'invite à l'humilité et à l'honnêteté intellectuelle. Il rend service. Point barre. Maintenant qu'il souffre de diabète et du cœur il devient réticent. Ce n'est plus comme avant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Sam 26 Mar - 17:09

Le miel, je ne m'y risquerait pas Laughing

Mais, comme toi avec ton frère, j'ai vu des brûlures "soignées" par cette prière des brûlés.
Je dois préciser que la brûlure n'est pas guérie, en ce sens qu'elle est toujours bien présente et nécessite des soins médicaux si elle est suffisamment grave. Par contre le brûlé de ressent aucune douleur. On a eu le cas ici avec un ami qui a plongé une main dans une friteuse en tombant (friteuse à température puisqu'il cuisait des frites). Il était très sérieusement brûlé et sa main et son avant-bras ont nécessité des soins plusieurs semaines, mais il n'a jamais eu mal.

Il n'est pas ici question de croyance, mais de constatation, comme pour ton frère.
De là à croire en dieu ou en certains phénomènes paranormaux, il y a une marge. Ce n'est pas parce qu'on ne sait pas expliquer qu'il y a forcément "miracle".

Je crois d'ailleurs qu'on a tous été confronté à des pratiques ancestrales ou vécus des faits troublants et force est de reconnaître que bien des choses nous échappent. La foi, en dieu ou autre, est évidemment une solution, mais je préfère la recherche d'une explication scientifique. Quitte à ne jamais la trouver Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine


Dernière édition par Guardian le Dim 27 Mar - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5452
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Sam 26 Mar - 19:41

Tu me fais penser à Condorcet, un homme exceptionnel, un grand scientifique, d'une honnêteté intellectuelle qui lui a valu bien des ennuis et la haine de Marat en particulier dont il avait décelé l'imposture, mais d'une grande tolérance. Élevé chez les Jésuites, il était devenu athée mais reconnaissait le dévouement de certains d'entre eux. Un homme largement en avance sur son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Dim 27 Mar - 0:09

Je crains que nous ayons lui et moi guère plus qu'un prénom en commun, mais je te remercie de ton amabilité. Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5452
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Dim 27 Mar - 8:26

Ce qui importe c'est la sincérité, l'honnêteté morale et intellectuelle à l'égard d'autrui pour l'aider à progresser dans ses connaissances et sa réflexion tout en supportant les souffrances et les épreuves inévitables de l'existence.
Seulement voilà il y a des tas de gens qui profitent du désarroi, de l'ignorance et de la faiblesse.
Au nom de leur religion ils imposent leur point de vue, culpabilisent, jugent, brûlent, torturent et massacrent. Je pense à l'Inquisition ou aux guerres de religion oubliant complètement leur dieu d' amour...
Au nom de la science il y a des individus persuadés de tout savoir et d'avoir raison. De ce fait ils se croient eux aussi investis d'un pouvoir absolu et imposent leurs directives même si celles-ci n'aboutissent pas au résultat attendu quand elles ne débouchent pas sur une catastrophe.( Certains dans leur ivresse se sont cru tout permis et ont tente des expériences abominables à une certaine époque en des lieux précis.)
Où est le souci de l'humain dans tout cela ?
Qu'on se rassure il existe et quand la compétence et la générosité se manifestent au nom d'une ferveur sincère ça aide à repartir.

Victime à 16 ans d'une erreur de diagnostic médical commise par un médecin remplaçant qui m'avait auscultée à toute vitesse en m'écoutant à peine et en ne regardant pas ce que je vomissais. J'étais secouée de spasmes brûlants. Il rédigeait son ordonnance en fonction de son idée, persuadé d'avoir raison. Le lendemain je dus être opérée d'extrême urgence. C'est une religieuse, diplômée de médecine, qui décela immédiatement le mal ( occlusion intestinale suivie de gangrène) appela le chirurgien, fit préparer le bloc, assista à l'opération, rassura ma mère et surveilla ensuite attentivement mon rétablissement. Aujourd'hui encore, je pense souvent à elle. Elle avait consacrée sa vie à Dieu mais surtout aux autres en fonction de connaissances solides qui ne relevaient pas de l'imposture. Elle savait que je ne priais pas et pas une fois nous n'abordâmes le sujet. Elle ne pensait qu'à ma guérison et nous parlions du concours d'entrée à l'École Normale que je voulais réussir.
Je lui dois la vie et plus encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   Dim 27 Mar - 13:00

Charpentier Hélène a écrit:
Ce qui importe c'est la sincérité, l'honnêteté morale et intellectuelle
Tout à fait d'accord. Ce n'est pas toujours facile, mais s'y efforcer est déjà pas mal.

Charpentier Hélène a écrit:
Certains dans leur ivresse se sont cru tout permis et ont tente des expériences abominables à une certaine époque en des lieux précis.
Je crains que ce genre d'individu n'ait pas disparu.
Certes nous sommes loin de la folie de certains nazis, mais quand on voit des médecins faire accoucher des femmes de 60 ans ou d'autres chercher, et être sur le point de réussir, à prolonger quasi indéfiniment la vie humaine, on comprend que si les buts sont probablement différents, l'éthique est tout autant absente.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nouveaux guérisseurs.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouveaux guérisseurs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les nouveaux guérisseurs.
» Nouveaux montages
» Nouveaux bootlegs CD's
» [VENTE] MF - prix sympas - NOUVEAUX OBJETS
» Les nouveaux messages ne s'affichent pas!....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: Grand et petit écran-
Sauter vers: