Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Thierry Cohen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Thierry Cohen   Ven 13 Mai - 7:09

J'aurais préféré vivre

Le jour de ses 20 ans, Jérémy se suicide car la fille qu'il aime ne veut pas de lui.
Il se réveille un an plus tard, dans un lit, aux côtés de Victoria, la femme de sa vie. Il a tout oublié de l'année qui vient de s'écouler ; découvre que touchée par sa déclaration d'amour, Victoria est venue le voir chez lui, l'a trouvé inanimé, a appelé les secours, s'est apperçu qu'elle l'aimait quand elle a compris qu'il avait voulu mourir par amour pour elle et depuis, ils vivent ensembles. Quelques heures plus tard, il sombre dans l'oublie et se réveille, le jour de son anniversaire, toujours, après un sommeil de 6 ans car de nouveau il a oublié le temps écoulé. Il se découvre marié, père d'un enfant, un ami qu'il ne connait pas, un métier qui ne lui ressemble pas... nouveau plongeon, nouveau réveil, nouvelle amnésie, un second enfant, le premier qui le déteste, le deuxième qui ne le connait pas, l'épouse qui songe à le quitter et est d'ailleurs partie chez ses parents, son ami qui commence a le désapprécier, il se découvre mauvais père, mauvais mari, et il replonge pour un nouveau réveil plus tard et ainsi de suite... chaque retour à la surface lui fait découvrir un homme de plus en plus infecte, qui fait le mal autour de lui, un étranger qu'il va tenter de mettre hors d'état de nuire pour protéger les personnes qu'il aime.
La fin est sans surprise, elle est exactement comme toutes les autres fins des histoires comme celle-ci ; elle n'a donc pas vraiment d'intérêt autre que de finir le livre ; c'est le parcours pour arriver à cette fin qui est intéressant, ce combat de cet homme bon qui n'a dans sa tête que 20 ans et quelques jours, qui voit son corps vieillir, la vie merveilleuse dont il rêvait être mise en pièce par l'inconnu qui est en lui et contre qui il va tenter de lutter durant les quelques heures où il reprend le contrôle de lui-même.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Thierry Cohen   Ven 13 Mai - 13:05

Sympatique

C'est un point de vue personnel, mais à priori je préfèrerais ne pas lire que de lire des trucs du genre
Après, faut voir comment c'est écrit, mais c'est sûr que je ne choisirai pas de lire ça et donc je ne saurais pas si c'est suffisamment bien écrit (à mon goût) pour m'encourager à le lire... Laughing

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Thierry Cohen   Ven 13 Mai - 17:09

La critique le compare à Musso, après les critiques professionnels ne jugent pas comme le grand public, et le lecteur final c'est quand même lui qui fait le succès ou l'échec d'un livre, donc je serais plus pour écouter le lecteur lambda... après, il y en a toujours qui aiment et d'autres qui n'aiment pas. Et je pense que dire "j'aime, sans argumenter" n'est pas d'une grande aide (euh, j'crois que des fois je le fais Embarassed ). On peut pas non plus se fier aux prix littéraires. Donc finalement, bein, on peut se fier qu'à sa propre opinion pour savoir si on aime ou pas, et déjà si c'est pas le genre qu'on apprécie, on a forcément pas envie de le lire.

Je serais pas encore en train de débattre dans le vide là, de brasser l'air ?
p't'être pas... j'me refait juste la discussion pour et contre Laughing décidément, j'aime faire ça !

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Thierry Cohen   Ven 13 Mai - 19:16

Nenon, c'est pertinent Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thierry Cohen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thierry Cohen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thierry Cohen
» Lettre interessante adressée à Monsieur Thierry Suc
» Thierry Handrickx, Rock'n Roll man
» Thierry MACHUEL
» Leonard Cohen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: