Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Philippe Madral et François Migeat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Philippe Madral et François Migeat   Ven 10 Juin - 7:06

Et ton nom sera Vercingétorix

Bein oui, encore un livre sur Vercingétorix.
L'histoire commence lorsqu'enfant il doit fuir les terres sur lesquelles il devrait règner suite au meurtre de son père.
On poursuit avec sa formation chez les druides, puis son intégration dans les rangs de l'armée romaine pour qu'il y apprenne l'art de la guerre afin de reprendre par la force sa place de chef qu'il n'a pu reprendre par droit (le druide qui l'accompagnait et lui ont été jetés dehors...), il quitte les romains pour retourner vers les siens... et ... bon c'est l'histoire de Vercingétorix, on commence à la connaître... mais il est pas mal quand même ce livre.
Les chapitres commencent par une annonce du lieu et de la date, tels que nommés à l'époque avec traduction actuelle, mais je crois que parfois il y a des problèmes dans les dates, par exemple, à un moment donné, dans l'histoire, un mois s'est passé, mais dans la date, il n'y a que trois jours.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Philippe Madral et François Migeat   Ven 10 Juin - 10:38

Marie-Ange a écrit:
mais je crois que parfois il y a des problèmes dans les dates, par exemple, à un moment donné, dans l'histoire, un mois s'est passé, mais dans la date, il n'y a que trois jours.
Faut voir...
Çâ coïncide peut-être avec un changement de calendrier ?

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Philippe Madral et François Migeat   Ven 10 Juin - 13:29

Je te mets les extrais.

Chapitre 6

"Veille des nones. An 700 de la fondation de Rome. Pays des Rèmes. Gaule chevelue (5 octobre. 54 av. J.-C. Environs de Reims. Champagne. France)."

"Il désigne à Lucius une cage de fer, au milieu d'un emplacement bien en vue dans l'axe de l'entrée de sa tente, et prononce deux mots :
- Las-bas !"
[César ordonne à Lucius d'enfermer Kefnos - Vercongéotrix qui n'a pas encore pris ce nom - dans une cage de fer pour le punir d'avoir monté son cheval. C'est le matin du 5 octobre]

"Au dixième jour, il résiste toujours. Il guette le passage de César, espérant lui prouver sa force et sa résolution en ne manifestant aucun signe d'abattement."
[Donc là, ça fait déjà 10 jours de Kefnos est dans la cage, en plein soleil, asoiffé et affamé - déjà il est solide... Lucius lui file parfois un peu d'eau mais avec tellement de vinaigre dedans qu'il la recrache voir la vomi.

"Et Kefnos, en effet, tient bon. Les yeux rougis, les lèvres fendues, le visage émacié, il en appelle à la force de ses ancêtres, au courage de son père Celtillos, à la grandeur guerrière de Luern, à la myriade d'étoiles d'or de Bituit. Il invoque les déesse mères. Véléda [c'est pas un crayon mais une prétresse ], son initiatrice. Et Sélénos, son maître [le druide qui l'a formé]. Mais à la trentième nuit, il succombe, épuisé. Et quand Lucius le visite au petit jour, le corps du Gaulois gît enfin, immobile."
[Mais non, il est pas mort... pétard il est solide ! Donc ça fait 30 nuits, donc on peut dire un mois]

Chapitre 7
"VIII avant les Ides d'orctobre. An 700 de la fondation de Rome. Environ de Durocortorum. Pays des Rèmes. Gaule chevelue (8 octobre. 54 av. J.-C. Environs de Reims. Champagne. France)."

[J'ai cru à cette lecture que la fin du chapitre précédent "...gît enfin immobile." , entraînait le lecteur dans un avenir proche, de 30 jours, et que l'on revenait sur ce chapitre 7 en arrière, quelques jours après que Kefnos se soit retrouvé dans la cage. mais non, puisque ensuite, je vais aps tout noter mais je résume : il se croit en tain de mourir, il voit de la lumière - c'est commun à toutes les religions ça ?! - il sait qu'"au terme d'un voyage de treize jours, qu'il parviendra aux îles Bienheureuses du nord de l'Océan et qu'il y sera attendu au sanctuaire d'Avallo, le lieu des éternelles félicités des dieux et de leurs élus.".... mais une otage de César, une fille celte d'un autre peuple que celui de Kefnos, sa promise enfant dans le but d'allier les deux peuples par mariage, lui donne à boire et plaide sa vie auprès de César.
Alors, entre la date et ce passage, il y a un paragraphe et * pour séparer, mais il n'y a pas de retour en arrière puis en avant parce que dans le premier paragraphe arrive un gus de Rôme venu vérifier les comptes de César (ouaip, il doit des comptes parce qu'il est en Triumvirat). Le gros bonhomme est en train de manger quand Kefnos est sorti de sa cage, donc bien le même jour, parce que l'autre ne prolonge pas sa collation pendant un mois... quoique, on ne sait jamais Laughing


Voilà, je crois que j'ai donné assez d'indications pour que tu puisses juger si en effet il y a un problème de date ou si c'est moi qui n'ai pas tout compris.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Philippe Madral et François Migeat   Ven 10 Juin - 17:13

Voivi chronologiquement ce qui est écrit :
Citation :
Chapitre 6
"Veille des nones. An 700 de la fondation de Rome. Pays des Rèmes. Gaule chevelue (5 octobre. 54 av. J.-C. Environs de Reims. Champagne. France)."
Citation :
Mais à la trentième nuit, il succombe, épuisé.
Citation :
Chapitre 7
"VIII avant les Ides d'orctobre. An 700 de la fondation de Rome. Environ de Durocortorum. Pays des Rèmes. Gaule chevelue (8 octobre. 54 av. J.-C. Environs de Reims. Champagne. France)."

En ce qui concerne les dates "romaines" des chapitres on trouve ceci :
Citation :
Le neuvième jour avant les ides (donc exactement une semaine avant dans la tradition romaine), était aussi un jour remarquable nommé none (donc la none tombait le 5 ou le 7 selon les mois, suivant que les ides tombaient le 13 ou le 15) correspondant au premier quartier de lune. Les veilles de ces jours remarquables étaient nommées pridie, par exemple pridie nonas était la veille des nones, mais l'avant-veille des nones était le troisième jour avant les nones (et non le second). Ainsi, tous les jours en fin de mois après les ides étaient comptés en référence à la calende du mois suivant.
Ch. 6 Veille des nones donc 10 jours avant les ides
Ch 7 VIII avant les ides est (en principe) le lendemain des nones, soit 3 jours plus tard (ides est compté) ce qui conforte les dates des 5 et 8 octobre.
Bien que les dates correspondent à la vie de


Mais n'explique rien en ce qui concerne la différence de nombre de jours.
Je ne vois jusqu'ici qu'une explication plausible : la date serait celle de l'écriture du chapitre et non celle des évènements décrits.
Bien que les dates correspondent à la vie de Vercingétorix :
Citation :
né aux environs de -801 sur le territoire des Arvernes, dans l'actuelle Auvergne, mort le 26 septembre -46 à Rome

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Philippe Madral et François Migeat   Sam 11 Juin - 8:35

Je suis d'accord, pour les date en tête de chapitre, c'est ça, mais si on les coïncide avec l'histoire, ça va pas...

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Philippe Madral et François Migeat   Lun 20 Juin - 8:06

Hier après-midi, à France 4 (ouaip, la 14ème chaîne), il y avait Spartacus, pas avec Douglas, une version plus neuve, en deux téléfilms.
Je n'avais jamais vraiment prêté attention à l'époque exacte où se déroule l'histoire, et j'aurais continué à ne pas forcément chercher plus précisément s'il n'y avait pas eu ce livre dont nous avons parlé et qui m'a fait remarquer que Spartacus et la révolte des esclaves romains c'est avant le Triumvira mais on a déjà les 3 même gus ; deux qui se bouffent déjà le nez et le troisième qui s'arrange pour qu'ils doivent bosser ensemble, histoire de les calmer un peu.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe Madral et François Migeat   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Madral et François Migeat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philippe Madral et François Migeat
» cd bf aja auxerre
» Philippe SCHOELLER (1957-)
» BT 108 : Le BT Baroque Français, avec privilège du Roi !
» Récitals d'Opéra Français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: