Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  Jouer avec la langue française.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5716
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Jouer avec la langue française.   Lun 27 Juin - 20:04

Je ne suis pas d'accord avec les commentaires de ce message qui circule sur la toile. Ce constat ne relève pas de la démence si on se donne la peine de réfléchir à la nature et l'origine des mots. La prononciation différente permet justement de distinguer les homographes. D'autre part c'est le peuple qui fait évoluer la langue au fil des siècles. Les Romains parlaient latin. Il sont venus en Gaule et il y a eu l'époque gallo-romaine. Le latin s'est mélangé aux différents dialectes de la Gaule et la prononciation des mots latins a été déformée. Ne pas oublier que le peuple n'allait pas à l'école pour apprendre à bien articuler... Des ouvrages pour les étudiants en lettres retracent l'évolution de la prononciation et du sens des mots. C'est une histoire complexe et passionnante à la fois qu'Alain Rey présente par bribes à la télévision.Il n'est pas le seul à se pencher sur l'histoire de notre langue.

Il y a des étrangers qui parlent mieux notre langue que bien des Français, justement parce qu'ils prennent plaisir à en découvrir les nuances et les subtilités souvent bien plus précises que les "super" , " cool" ou "génial" qui relèvent de la mode mais aussi de la paresse parce qu'on n'a pas envie de chercher le terme approprié pour exprimer sa pensée. L'AMOPA,association des palmes académiques, organise des concours d'écriture chaque année. Les copies qui nous viennent de pays francophiles ne comportent aucune faute de conjugaison ou d'orthographe.
En ce qui concerne les emplois plaisants du passé simple, Cavanna, journaliste et écrivain d'origine italienne, prenait plaisir quand il était enfant à étudier la conjugaison. Il aimait jouer avec les mots. Pourquoi faudrait-il se plaindre d' une langue qui joint l'utile à l'agréable tout en permettant de structurer sa pensée ?







Voici une petite chronique sur notre langue française. Personne ne pousse l'illogisme aussi loin que nous : c'est presque de la démence !
Voici les phrases, pourtant bien "françaises" :

Nous portions nos portions. Les portions, les portions-nous ?
Les poules du couvent couvent.
Mes fils ont cassé mes fils.
Il est de l' est.
Je vis ces vis.
Cet homme est fier; Peut-on s'y fier ?
Nous éditions de belles éditions.

Nous relations ces intéressantes relations.
Nous acceptions ces diverses acceptions de mots.
Nous inspections les inspections elles-mêmes.
Nous exceptions ces exceptions.
Je suis content qu'ils nous content cette histoire.
Il convient qu'ils convient leurs amis.
Ils ont un caractère violent et ils violent leurs promesses.
Ces dames se parent de fleurs pour leurs parents.
Ils expédient leurs lettres; c'est un bon expédient.
Nos intentions c'est que nous intentions un procès.
Ils négligent leur devoir; moi, je suis moins négligent.
Nous objections beaucoup de choses à vos objections.
Ils résident à Paris chez le résident d'une ambassade étrangère.
Ces cuisiniers excellent à composer cet excellent plat.
Les poissons affluent d'un affluent de la rivière.
etc., etc.,....

Il y a, en effet, de quoi perdre la tête ! Vous rendez-vous compte combien notre langue est difficile à apprendre par les étrangers.




Il faut être ferré en français, n'est-ce pas? Et cette démonstration du passé simple : Pour les amateurs de la belle langue que nous parlons.

Quelques plaisants exemples de l'emploi du passé simple.

1. Non! Ce n'était pas chose évidente que cette conversation en langue morte. Et pourtant je la tins.
2. Hier, nous achetâmes le DVD d'un spectacle de Marcel Marceau et, tout de suite, nous le mîmes.
3. Vous avez mis à la casse votre vieille voiture allemande ? Vous souvient-il qu'un jour vous me la passâtes ?
4. Bien que vous ayez cessé d'être une prostituée, un jour vous le pûtes.
5. Merlin n'était qu'un simple mortel jusqu'à ce qu'enchanteur il devint.
6. Deux vieux acteurs hollywoodiens discutent :
- Te rappelles-tu ce western où nous jouions les Indiens ?
- Oh oui ! Et je sais que nous nous y plûmes.
7. Vous saviez que ce manteau était tout pelé... Alors pourquoi, à la réception d'hier soir, le mîtes-vous ?
8. C'est dans ce tonneau que notre vin vieux fût.
9. On nous offrit une augmentation et, bien sûr, nous la prîmes.
10. Les moines brassèrent la bière et la burent.
11. Comme tout bon musulman qui se respecte doit s'y rendre au moins une fois, cet été à La Mecque il alla.
12. C'est bien parce que vous m'avez invité à goûter votre Beaujolais que je vins.
13. Que la crevette était un insecte, vous le crûtes assez.
14. Pendant leur méditation sur la mort du Christ, à grosses gouttes ils suèrent.
15. Pour les prochaines vacances, l'idée d'aller en Arabie Saoudite ils émirent.
16. Heureusement que vous avez retrouvé des capitaux ! Car mettre la clé sous la porte vous faillites.
17. Comment avez-vous fait pour réussir de telles frites ? Vous nous épatâtes !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17442
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Jouer avec la langue française.   Mar 28 Juin - 6:46

En tout cas, c'est un très bon exercice de lecture et de prononciation !

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5716
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Jouer avec la langue française.   Mar 28 Juin - 6:57

Guardian devrait se régaler. Pierre Dac ou Raymond Devos auraient également apprécié sans oublier SA. Notre petit fils qui va rentrer au CM1 n'aime pas trop la conjugaison mais comme beaucoup d'enfants il aime les jeux de mots. Dès qu'il s'agit de rigoler...La sauce fait passer le poisson et ce n'est pas la peine de transformer les gouttes d'eau en montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Jouer avec la langue française.   Mar 28 Juin - 10:30

Non seulement j'adore, mais je pratique autant que possible et que mes connaissances de la langue me le permettent.

Je comprends bien évidemment les difficultés rencontrées par les étrangers, mais j'ai aussi de la peine pour les étudiants qui ne sauraient apprécier et encore moins aimer les subtilités de notre belle langue. En effet, il me semble que seule l'écoute quotidienne du bien parler, des parents, des proches, des médias, associée à la lecture des bons auteurs français permet de s'imprégner de la beauté et des subtilités de la langue. Force est de reconnaître que les médias sont indigents en tout point mais peut-être plus encore quant à la qualité du français employé. Plus grave encore, les lectures imposées aux étudiants sont bien souvent des traductions incorrectes d'ouvrages anglais. Il devient dans ce cas très difficile d'apprendre. Si l'on ajoute à tout cela la paresse naturelle de l'humain et les autres déficiences modernes, les jeux vidéos, le langage SMS, etc. on ne peut s'étonner que nombre de nos con-temporains n'y comprennent goutte.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5716
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Jouer avec la langue française.   Mar 28 Juin - 12:00

Quand j'étais en fac je n'aimais pas beaucoup l'étude de l'ancien français, en particulier la phonétique qui expliquait l'évolution de la prononciation en évoquant la palatalisation,( on prononce du côté du palais un peu comme l'accent parisien) la labialisation ( du côté des lèvres) la vocalisation ( quand un consonne devient voyelle comme "chevals qui a donné cheva-aux puis chevaux ) car le prof était à la fois soporifique et dédaigneux. Il ne supportait pas d'avoir à sa table, lors d'un colloque, une personne n'étant pas titulaire d'un doctorat. par contre, celui qui enseignait l'histoire sémantique ( évolution du sens des mots dans l'histoire) était aussi passionné et sympathique qu'Alain Rey et celle qui enseignait la littérature du Moyen-Age était adorée des étudiants. Il y a des gens comme ça qui veulent transmettre et partager avec ferveur ce qui les passionne.
J'ai donné presque tous mes livres de phonétique et de morphologie à la bibliothèque universitaire mais j'ai gardé ceux de sémantique et de littérature. Quand je les reprends, je revois ces deux profs érudits et chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jouer avec la langue française.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jouer avec la langue française.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment remédier à l''ambiguïté de la langue française
» Richesses de la langue française.
» Pop française (Playlist)
» Thalassa : la Polynésie française.
» Panorama de la symphonie française des origines à nos jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Coin bistrot :: Billard-
Sauter vers: