Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  Intouchables.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Intouchables.   Mar 6 Déc - 15:09

Le fils, la fille et des profs de classes préparatoires nous ont dit d'aller voir ce film émouvant et drôle à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17307
Age : 42
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Mar 6 Déc - 15:50

J'ai vu plusieurs articles sur ce film. A paremment, c'est le film à voir en ce moment. Les articles disent "que les français en sont fous".
Il faut aussi dire que Dustin Hoffman est un bon acteur.
Dans le film Little Big Man il apparaît en vieil homme qui raconte sa vie, et on le voit adolescent et adulte. Il joue lui-même ces trois "âges". Biensur il y a le maquillage qui y fait, mais il arrive aussi à changer sa voix. Je ne sais pas si en français c'est le même qui double pour les trois époques de la vie du personnage, mais en version "originale", c'est Dustin Hoffman qui fait les trois et quand on écoute, c'est un sacré travail qu'il a fait.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Mar 6 Déc - 17:00

Heu ? Dustin Hoffman ?

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=182745.html
c'est François Cluzet & Omar Sy dans "Intouchables" scratch

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17307
Age : 42
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Mar 6 Déc - 19:01

Embarassed oh la honte !!!
Alors la vraiment pour ma défense, j'ai pas du tout regardé la liste des acteurs, et j'ai même cru que c'était un film américain, et j'ai cru voir Dustin Hoffman, vraiment, et j'ai pas cherché plus loin... bon, la prochaine fois, je fermerais ma g....
Où qu'il est le trou de souris qie je m'y cache ???? Embarassed Embarassed

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Mer 7 Déc - 22:20

c'est par là ===>

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17307
Age : 42
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Jeu 8 Déc - 8:03

Ah oui cheers

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Acanthe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 205
Age : 54
Localisation : Sud-Ouest de la France
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Intouchables.   Jeu 8 Déc - 20:09

Laughing

Il va être programmé pendant de longues semaines encore. J'attends donc un peu que ça se calme, j'ai horreur de faire la queue. Je suis en congés (en principe) la première semaine de janvier, j'en profiterai à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17307
Age : 42
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Mer 11 Jan - 15:11

Si ce film c'est bien ce qui est écrit dans cet article, et bien, j'ai pas du tout, mais alors pas du tout envi de le voir.
Comme on en a parlé ailleurs, ça risque de faire plus de mal que de bien...
http://www.polemia.com/article.php?id=4385

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17307
Age : 42
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Mer 11 Jan - 15:36

Une idée m'est venue : ne serait-ce pas à prendre comme une fable de La fontaine ? Est-ce que cela veut dire que les balieues sont l'avenir et le reste la décadance ? je dis ça par rapport au fait que l'article laisse entendre que l'homme de la banlieu est un sauveur alors que l'autre est "fini".
Enfin, en tout cas, c'est pas joyeux quand même.

La personne qui m'a parlée de cet article, m'a dit que ceux qui étaient allés le voir lui avait dit qu'ils avaient beaucoup rigolé... et comme il se souvenait qu'en allant voir Le huitième jour il n'avait pas apprécié les rires de la salle, il n'avait aucune envi de remettre ça... je partage aussi son opinion.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Mer 11 Jan - 17:04

J'ai lu le premier paragraphe, ça m'a suffit largement.
Un *** capable d'écrire ça et qui ose mettre un (?) derrière "le journaliste" en parlant d'un confrère devrait se poser des questions sur son état mental

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Intouchables.   Jeu 12 Jan - 17:17

Nous n'avons pas encore vu le film et je suis en train de relire " Préfet des autres " crayon en main. Un livre stimulant, plein d'humour et qui donne à réfléchir. J'en reparlerai un peu plus dès que je le pourrai.

Je crois comprendre - sans l'affirmer puisque je ne l'ai pas vu- que le film Intouchables aborde :

1- la question des milieux sociaux qui s'ignorent et que la hasard met en confrontation.

2- Un homme valide à qui la vie sourit se retrouve brusquement dans une situation de dépendance. Comment va-t-il réagir et s'adapter ?

3- Un autre homme valide qui fait des tas de choses sans y penser ( se lever, marcher, aller aux toilettes, s'habiller etc ) découvre les contraintes de la tétraplégie. Ce n'est facile pour personne. Quant à savoir si le jeune de banlieue réagit comme le Sauveur, faut voir.

Les critiques, on peut les faire soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Intouchables.   Ven 13 Jan - 9:35

Intouchables. Suite.

Je viens de relire l'aricle paru dans Polémia du 13 décembre 2011. N'ayant toujours pas vu le film, je ne me sens pas le droit de porter un jugement sur cette analyse, sinon que j'ai pensé " Oh là là, mais pourquoi elle va chercher si loin ? "
Donc nous attendons.

Je voudrais juste dire que - sans avoir vu le film, je le répète-je me suis interrogée tout simplement sur le titre. Rien de plus.

Intouchables. Est-ce un adjectif ou un nom ? Comment comprendre l'absence d'article ? S'agit-il d'une étiquette posée sur une catégorie sociale que l'on veut pas voir et qu'il est de toucher, de fréquenter, comme s'il s'agissait de lépreux, de pestiférés exclus de la société ? S'agit-il des membres des dernières castes de l'hindouisme dont le simple contact est considéré comme une souillure et ne pouvant exercer que des métiers manuels rebutants ?
Le mot est au pluriel.
L'homme blanc, riche et cultivé, important peut-être, devient téraplégique. Tout bascule. Tout est remis en question. Il devient dépendant. Il dérange car il n'entre plus dans les normes établies pour les gens valides. Jean-Christophe Parisot dans Le préfet des autres sait bien que dans ce genre d'épreuve, les masques tombent. Il y a ceux qui se détournent et ceux qui répondent présents spontanément, sans se poser de questions. L'épreuve ouvre les yeux sur tout et sur tous.
L'homme de la banlieue n'est pas tétraplégique. Il se sent exclu et rejeté d'après ce que je crois savoir .( L'école n'a sans doute pas réussi à jouer son rôle d'intégration et d'ascenseur social en lui donnant une instruction de base et des points de repère solides. Ceci est une autre histoire.) Bref, comme il cherche du travail, il va devoir s'occuper du téraplégique : le lever, le porter, le laver et le changer comme un bébé, l'équiper pour l'incontinence, mettre les mains" dedans" - ben oui, c'est comme ça - l'habiller, l'aider à manger je suppose. Dans un sens, il entre en contact avec la souillure.
Ils seraient donc tous les deux intouchables à leur façon et peu à peu apprenant à se connaître vont voir la vie autrement. Ils vont changer. Rédemption ou Résurrection, titre d'un autre roman de Tolstoï, je n'en sais rien. Je préfère citer Devos qui constatait que c'était bien d'être un homme important, mais que c'est encore plus important d'être un homme bien. Les gens bien ne sont pas toujours ceux que l'on croit.
Si ce film est une histoire,une fiction, donc un mensonge, qui nous aide à voir ce qui se cache derrière les masques pour découvrir la vérité, tant mieux. Beaucoup rétorqueront que c'est invraisemblable. Maupassant, l'un de mes auteurs préférés a déclaré que le vrai lui-même peut n'être pas vraisemblable. Le scénariste Jean-Aurenche, dont j'ai lu La suite à l'écran, disait à peu près la même chose. Apprenons donc à découvrir la substantifique moelle au delà de l'apparence trompeuse, comme le conseillait Rabelais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Ven 13 Jan - 14:17

Charpentier Hélène a écrit:
Intouchables. Suite.

Si ce film est une histoire,une fiction, donc un mensonge
Ce film est basé sur une histoire vraie, j'en ai déjà fait mention sur une autre discussion où ce sujet a été abordé.
Et le cas n'est pas unique, je citais également celui d'André Malherbe et de son ami.
http://unptitcointranquil.positifforum.com/t3782-tournoi-d-echecs-a-bethune#36059

C'est vrai que le titre interpelle. J'ai tpoujours pensé que c'était simplement un élément de marqueting, mais s'il y a une idée sous-jacente, il serait en effet intéressant de la connaître.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Intouchables.   Ven 13 Jan - 19:13

Oui tu as raison de me le rappeler. Bon maintenant nous attendons de le voir pour en savoir davantage. Nos enfants y tiennent.
J'ai discuté avec mon fils de la critique de Polémia. Il ne partage pas du tout ce point de vue. Forcément : il aime son père et il l'admire. Une solide complicité les unit. Alors lui raconter que l'homme blanc occidental qui a fait du mal aux autres est devenu un homme fini qui découvre la rédemption dans la souffrance en étant aidé par un sauveur ça ne peut pas passer. Ce n'est pas ce qu'il a vécu puisque son père n'a jamais exploité,escroqué, volé torturé ou tué qui que ce soit. La crise d'adolescence passée, notre fils a compris que son père l'avait aidé à se construire et il n'oublie pas sa mission de pompier : secourir et protéger.
Faudrait quand même pas mettre tous les blancs dans le même panier. Y 'en a des qui en ont vu de toutes les couleurs et qui ont connu la détresse et la misère la plus sombre. ( je n'ose pas employer le synonyme qui me vient à l'esprit.)


Dernière édition par Charpentier Hélène le Ven 13 Jan - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17307
Age : 42
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Ven 13 Jan - 19:34

Celui qui ma donné le lien pour l'article de polemia, m'a dit aussi que cela venait d'une histoire vraie, et il a critiqué le fait que dans le fim c'était un noir alors que dans la réalité c'était un blanc... et d'autres choses...
Je n'ai pas vu non plus le film, mais y'a pas, je bloque, à cause du "tout le monde veut, va, doit, le voir", j'arrive pas à me retirer de la tête que j'ai tendance à m'ennuyé avec les trucs à voir ou à lire absolument... je ne peut m'empêcher de penser que j'ai du être une des seules (et peut-être même la seule) à ne pas voir Titanic de Cameron... pas moyen, 3 essai et toujours le même résultat : je m'endors à chaque fois, et il faut le faire pour que je m'endorme sur un film. Donc je le boude sans aucun doute à cause de mes ... pas préjugés, mais bon idées un peu reçues quand même du à mes précédentes expériences... je pense que je le verrais peut-être un jour à la télé, quand il n'y aura rien d'autre à voir...
En tout cas, j'ai pas envi de mettre 8 euros pour aller le voir... j'suis pas des masses films français, pis c'est pas mon genre de film... (et pas la peine de me dire qu'une certaine personne ne joue pas dedans, je ne vais pas voir que lui Wink )

Intouchables, vous parlez du choix du titre, depuis le début moi, je pense aux Indiens (ceux des Indes pas ceux des Amériques biensur) http://fr.wikipedia.org/wiki/Intouchable_(dalit)

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Intouchables.   Sam 14 Jan - 9:17

Il convient effectivement de se méfier du fracas médiatique qui accompagne un événement quel qu'il soit, Moi non plus, je n'aime pas que l'on me force la main, que l'on dirige ma vie et ma pensée. J'ai toujours considéré que ma mission de prof de lettres consistait à transmettre une connaissance de la langue permettant de structurer la pensée et que l'étude des œuvres littéraires et parfois cinématographiques constituait l'occasion d'exercer l'esprit critique. Penser comme il convient de penser, répéter des idées reçues sans s'assurer si elles sont vraies ou fausses, cela ne m'a jamais tenté.


En ce qui concerne la part de réalité ayant inspiré le film, il faudrait savoir si le film se présente comme un documentaire ou comme une œuvre de fiction. S'il s'agit d'une œuvre de fiction, le réalisateur reste le maître de son œuvre qui représente à son idée quelque chose de réel qui a provoqué en lui une forte émotion. Cette émotion, il veut nous la faire partager et faire passer un message. Les peintres impressionnistes ou expressionnistes par exemple ne cherchent aucunement à donner une représentation fidèle de la réalité. Ils la montrent comme eux la voient et comme nous n'aurions pas pensé à la voir. Un romancier comme Maupassant, qualifié de réaliste, s'inspire fortement du réel quand il nous présente, Boule de suif, la prostituée au grand cœur mais il imagine et construit ce personnage à son idée en s'inspirant vraisemblablement de personnes rencontrées dans la réalité.
Je dis cela parce que je l'ai fait en écrivant Une fille de la Varoce où j'ai mis pas mal de souvenirs personnels mais j'ai changé les noms, composé un seul personnage à partir de plusieurs, inventé des scènes. Quelques lecteurs, retrouvant certains détails, m'ont demandé qui se cachait derrière tel personnage ou si telle scène avait vraiment existé. j'ai répondu que la réalité romanesque se distinguait de la réalité tout court.
Un réalisateur, en tant que créateur est en droit de s'écarter de la réalité. Il y a des points d'ancrage dans la réalité mais il s'en détache, prend des libertés, crée et transfigure pour transmettre une émotion qui nous aidera à sortir de nos certitudes confortables et lénifiantes.

Dernièrement j'ai vu le film Chaos de Coline Serreau, film qui ouvre les yeux sur les mariages forcés des jeunes filles filles d'origine maghrébine mais surtout sur le fonctionnement des réseaux de prostitution. Il a été reproché à la réalisatrice d'avoir accumulé les invraisemblances et les facilités mises au service de sa démonstration. C'est vrai que certaines ficelles sont vraiment grosses mais c'est vrai aussi que ce film dénonce l'horreur d'un trafic humain qu'on imagine mal. Elle a répondu qu'elle n'avait que suggéré l'horreur des maisons de dressage et qu'elle avait voulu mettre en scène la renaissance de deux femmes. L'une sort de sa sécurité bourgeoise pour aider une prostituée tabassée à guérir tandis que l'autre veut sortir de l'enfer pour que sa jeune sœur échappe au destin imposé. Coline Serreau s'inspire de la réalité mais elle construit le film à son idée. Elle invente pour nous faire réagir. " Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité " disait jean Cocteau, sauf erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Sam 14 Jan - 11:49

Je partage tout à fait ton avis en ce qui concerne la liberté de l'auteur dans la fiction et je pense que c'est bien le cas ici.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Intouchables.   Dim 22 Jan - 9:12

Nous avons vu Intouchables hier soir et nous avons souri, bien ri aussi. La séquence à l'opéra où le chanteur est affublé d'un costume de feuillage vert est franchement irrésistible. De quel opéra s'agit-il ? Je ne sais pas.
Le moment où l'assistant de vie découvre le mot épistolaire m'a rappelé la réaction d'une élève de seconde me demandant de le répéter et de l'écrire :"c'est quoi madame, votre mot ? Pisto quoi ?" Puis, comme l'échange épistolaire dure tout de même depuis 6 mois, si je me souviens bien, le jeune homme décide de téléphoner pour accélérer la rencontre. Là, j'ai pense à un sketch des Inconnus où l'on voit le timide Barnabé téléphoner à une certaine Mauricette : " Depuis le temps qu'on s'écrit, on pourrait peut-être se voir... Bon d'accord je vous rappelle dans trois mois". Le paraître guindé des manières de beau monde hypocrite et égoïste, cela va de soi, s'écroule devant la spontanéitébrute qui fait tomber les masques. Cela commence de façon musclée par l'évacuation d'un voisin qui occupe la place de stationnement réservée aux handicapés. Il faut savoir que cet apprenti assistant de vie n'est pas un saint non plus...
Je crois que nous le regarderons une seconde fois.

En ce qui me concerne je n'y vois pas essentiellement le thème du handicap, même s'il crève les yeux.( Pour ce qui concerne le handicap, je conseille la lecture de Préfet des autres de jean-Christophe Parisot qui ne manque pas d'humour non plus.) J'y vois surtout deux hommes très différents appartenant à deux milieux sociaux qui s'ignorent complètement. Ils apprennent à se connaître, deviennent complices et s'enrichissent intérieurement l'un et l'autre car l'autre est un miroir qui nous renvoie à nos imperfections et remet en question nos certitudes illusoires. Ce film ouvre les yeux avec humour sans tomber dans la lourdeur du donneur de leçons.
Enfin, c'est ma première impression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Dim 22 Jan - 15:21

On m'a tout récemment "intimé" de le voir et ton avis diminue mes réticiences à voir ce que je craignais n'être "qu'une leçon de vie" qui m'aurait gavé. Affaire à suivre...
Merci Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Intouchables.   Dim 22 Jan - 18:22

Ce qui est appréciable dans ce film c'est aussi qu'il ne tombe pas dans le piège du mélo. C'est émouvant mais on rit de bon cœur. La séquence de l'anniversaire est bien aussi. Tout le monde se décoince et se met à guincher et l'anniversaire, corvée rituelle où les uns jouent à faire une surprise et où le tétra fait semblant d'être agréablement surpris, se transforme en un moment de bonheur tout simple, spontané et partagé.
Le visage du tétraplégique rayonne de bonheur. C'est la fête, la vraie !

A ce moment là j'ai pensé à la fête de mon village en 1977. Je m'en souviens car je tenais ma petiote de 7 mois dans les bras. Le vin d'honneur pour la fanfare et un groupe amateur de danseurs en costumes 1900 avait lieu sous un hangar chez mes parents. Tout à coup les musiciens se sont mis à jouer des valses, des javas et, des marches connues. Les danseurs sont allés chercher les gens qui étaient présents au vin d'honneur et tout le monde s'est mis à danser. C'était drôlement chouette ce jour là. C'était la fête, la vraie de vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acanthe

avatar

Féminin
Nombre de messages : 205
Age : 54
Localisation : Sud-Ouest de la France
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Re: Intouchables.   Dim 22 Jan - 19:16

Je vais le voir, un de ces jours

Pour le moment, j'ai la flemme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuillesd-acanthe.kazeo.com/
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Intouchables.   Lun 23 Jan - 12:57

Je n'irai pas non plus le voir au cinéma, pas possible dans mon bled, et, comme toi, j'attendrai que ça passe à la TV ou la sortie du DVD Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Intouchables.   Lun 23 Jan - 21:43

Le DVD devrait sortir bientôt. Il est annoncé à France Loisirs. Il y a aussi les débrouillards.

Ma fille est allée deux fois au cinéma pour le voir : une fois avec son mari et un fois avec l'aîné des deux pirates âgé de 9 ans et demi. Il nous a fait part de ses impressions en évoquant en particulier les comiques de situation. Lui aussi a bien aimé la séquence à l'opéra ! Cet enfant est sensibilisé au handicap avec le cas de son papy, de l'arrière papy paternel affligé d'un mauvaise vue et d'un mauvaise audition mais avec qui on rigole bien, et également par le fait qu'un enfant de son âge, né sans yeux, vient un jour par semaine dans sa classe depuis la maternelle. Il en a d'ailleurs discuté avec Yves. La question du handicap pour lui, fait partie de la vie. Le film ne pouvait donc pas le traumatiser et comme tout le monde il a rigolé. Il rigolait encore en nous racontant certaines scènes parce c'est un gamin comme les autres qui aime rigoler, mais rigoler sans se moquer car il a appris à ses dépens que l'humiliation ça fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Intouchables.   Mer 25 Jan - 9:01

Le mari a voulu revoir ce film une seconde fois et de nouveau nous avons apprécié.

Je sais qu'il faut comparer ce qui est comparable mais j'ai pensé à Victor Hugo qui lui aussi mettait en scène dans ses romans, ses poésies ou ses pièces la rencontre des riches et des pauvres en forçant le trait sur le jeu des contrastes sans forcément avantager les uns ou les autres. Chez Hugo il y a du bon et du mauvais aussi bien chez les riches que chez les pauvres. Chez Hugo il y a aussi le mélange des tons - le comique est lié au lyrique au tragique ou au pathétique - et aussi, dans une moindre mesure le mélange des registres de langue si on pense à Gavroche par exemple.

Nous avons tout cela dans le film qui ouvre les yeux sur les évidences et les contrastes criants de notre société mais le trait n'est jamais forcé. L'humour, sobre et dosé reprend toujours le dessus. Et puis l'histoire avance : nos deux personnages évoluent et font des progrès dans le bon sens. L'un et l'autre ont beaucoup appris. Sans vouloir trop dévoiler la fin, pleine d'espoir, je dirai qu'elle devrait faire plaisir aux gens du Nord... Quels beaux paysages !
Ma fille et ma sœur ont apprécié le rôle de composition de l'acteur jouant le tétraplégique. Mon mari estime que c'est bien joué et que c'est aussi bien que le film n'insiste pas sur les détails des contraintes intimes quotidiennes liées au handicap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5528
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Intouchables.   Jeu 26 Jan - 9:26

Aux USA le film est accusé de racisme par une certaine critique cinématographique. Le noir de banlieue est comparé à un singe amuseur.

Ah bon ????????????????????????????????????????????????????????????????????

Il y a des cicatrices là-bas. Chez nous aussi et ce ne sont pas les mêmes.

Ce film propose un message d'espoir. Les deux personnages apprennent à se découvrir , à se supporter, à s'entendre et à se compléter en dépit des obstacles. L'un et l'autre évoluent et voient la vie sous un autre angle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intouchables.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intouchables.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Style non apprécié mais qu'on ne cesse pas de vous bassiner
» [Vidéo TV] 100% Lagerfeld 25.11.2011 sur RTL : Bill parle de Karl Lagerfeld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: Grand et petit écran-
Sauter vers: