Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  Découverte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 4927
Age : 70
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Découverte   Sam 11 Fév - 20:00

Ayant repris mes recherches sur l'histoire de mon village natal, j'ai découvert cet après-midi que Vincelles avait appartenu au XVIII à la prestigieuse et noble famille belge LIGNE qui doit son nom à un village. Guardian est peut-être mon cousin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian



Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Découverte   Dim 12 Fév - 11:09

Si je ne le suis pas de sang, je le suis au moins de coeur Wink
D'autant que j'ai des origines (entre autres) françaises Laughing

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 4927
Age : 70
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Découverte   Dim 12 Fév - 13:02

Le problème est que mes ancêtres de la branche paternelle sont arrivés à Vincelles au milieu du XVIII°, venant de Cierges, village assez peu éloigné du département de l'Aisne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian



Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Découverte   Lun 13 Fév - 10:23

Houlà, c'est précis ça. Non, moi je ne suis pas remonté plus loin que mes arrières-grands-parents Laughing
Franchement, je n'ai jamais vu un intérêt à savoir cela, même si je conçois que ce soit une information intéressante pour qui en dispose. De là à chercher...
D'autant que je ne connais pas mon père et que je n'ai jamais rien voulu savoir de lui, donc même en cherchant je n'aurais de résultats que du côté de ma mère.
J'ai toujours considéré que l'important n'était pas de savoir d'où on vient mais où on va et comment Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 4927
Age : 70
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Découverte   Lun 13 Fév - 11:32

En fait il n' a pas été très difficile de remonter jusqu'au XVIII° car la mairie de mon village possède les registres paroissiaux d'état civil du XVIII° d'avant la révolution de 1789.
Avec mon mari nous les avons consultés page par page et chaque fois que nous rencontrions le nom patronymique de mon père, GLAVIER, nous prenions note. Nous avons été très patients jusqu'à ce que nous découvrions qu'un certain Claude Glavier, tisserand né à Cierges soit venu se marier à Vincelles dans les années 1740. L'acte de mariage le déclare tisserand et l' acte de décès le déclare vigneron. Pour les recherches sur Cierges, elles étaient en ligne sur le site Geneanet et nous avons eu des informations remontant au XVII° siècle apportées par des bénévoles sur ce site. Par contre les chercheurs de Geneanet n'avaient jamais mis les pieds à Vincelles. Nous avons donc échangé nos informations et retrouvé de lointains cousins ayant déjà un arbre très complet et nous avons découvert des GLAVIER ayant émigré en Amérique et en Belgique.
Mon mari est passionné de généalogie. Je suis également intéressée sans être mordue comme lui. En ce moment il est plongé dans les archives de l'Aisne sur le site Aisne -Archives et il me parle de ses découvertes comme si tous ces gens des siècles passés étaient vivants. " Tu sais je viens d'apprendre le décès de l'instituteur du village de.... ce n'est plus lui qui rédige les actes de l'état civil.
-Ah bon ? Et quand est-il mort ?
- En 1840 vraisemblablement.
Du côté de ma mère il faut aller sur Dieppe et Rouen. Mon grand-père maternel est un enfant de l'assistance,déposé sur le tour de la rue de l'horloge à Rouen et non reconnu par le père ( enfant de troussage de domestique ?) A sa majorité, doté d'une solide instruction brevet élémentaire de l'époque et brevet d'horloger, il a été autorisé à prendre contact avec sa mère qui s'était mariée, son demi- frère et ses demi- sœurs installés à Dieppe. Là, il rencontré ma grand-mère maternelle prénommée Hélène, servante eu château de Dieppe. Il lui a appris à lire et à écrire et a pris au foyer des neveux de sa femme devenus orphelins suite à un naufrage sur Terre-Neuve, la mère étant décédée elle aussi. Ma mère me parlait souvent de ses parents,surtout de son père qui choyait particulièrement sa petite dernière dont la naissance en septembre 1916 lui avait permis de quitter Verdun. Je crois qu'il fallait 6 enfants pour revenir au foyer faire vivre la famille. Ma mère a perdu son père quand elle avait 13 ans et deux ans plus tard elle a perdu sa mère. Son frère aîné devenu chef de famille travaillait dans la Marne. Elle est donc venue vivre chez son frère et elle a fait connaissance de mon père bien plus âgé qu'elle, dans ce département. Elle me parlait souvent du demi-frère de son père installé à Dieppe. Un jour, dans le quotidien régional elle vit l'annonce d'une agence de voyages installée au chef lieu de canton à 2 km proposant une excursion à Dieppe. J'avais 10 ans et je la vois encore écrire à son oncle pour lui demander si elle pouvait aller le voir. Je la vois encore ouvrir fébrilement la lettre contenant la réponse attendue puis compter sou à sou les recettes de la vente des légumes du jardin qui payeraient le voyage. Je passe sur la joie des retrouvailles après 25 ans de séparation.
Je n'ai connu aucun de mes grands-parents et cela m'a manqué, ce qui peut expliquer le besoin de vouloir les connaître et d'effectuer des recherches. Quand j'ai su qui étaient mes ancêtres j'ai été contente car j'y voyais plus clair pour me situer par rapport à mon itinéraire, dans la lignée des gens laborieux, honnêtes, dignes et combatifs. Les racines aident à tenir debout pour mieux avancer et aller plus loin. Quand je prends un livre pour étudier je me dis que je retrouve mon père et quand je suis à la chorale ou devant une partition, je retrouve la complicité partagée du chant avec ma mère.
Samedi sur arte j'ai regardé une émission sur l'écriture des Mayas, décryptée par plusieurs chercheurs et ayant permis de retracer l'histoire de ce peuple, histoire désormais enseignée aux descendants découvrant leurs racines avec le plus vif intérêt. Quel merveilleux cadeaux que cette reconnaissance de leur identité si longtemps bafouée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian



Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Découverte   Mar 14 Fév - 10:53

Charpentier Hélène a écrit:
Samedi sur arte j'ai regardé une émission sur l'écriture des Mayas, décryptée par plusieurs chercheurs et ayant permis de retracer l'histoire de ce peuple, histoire désormais enseignée aux descendants découvrant leurs racines avec le plus vif intérêt. Quel merveilleux cadeaux que cette reconnaissance de leur identité si longtemps bafouée !
J'ai regardé aussi, très intéressant.

Mais ça décrédibilise un peu l'affaire du calendrier et de fin du monde en 2012 clown

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin


Féminin
Nombre de messages : 16709
Age : 42
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Découverte   Mar 14 Fév - 19:28

Pas vu cette émission et loupé bêtmeent il y a peu, une émission sur La conquête de l'Ouest américain... par contre, j'ai vu il y a peu, une émission sur les cow-boys et les indiens, de maintenant, des vrais... pas du foklore.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte   Aujourd'hui à 20:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La découverte des pissenlits.
» Atelier découverte de la guitare slide Blues Jarnioux (69)
» Découverte de nouvelles œuvres de Mozart ?
» Logiciel de découverte musicale
» A la découverte des synonymes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Coin bistrot :: Le bar :: Sujets légers, sujets "détente"-
Sauter vers: