Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Jeu 23 Fév - 19:25

C'est une chanson, tout le monde peut aller l'écouter sur youtube et je ne vais pas en poster la vidéo ici ; mais je ne résiste pas à l'envie de vous en écrire les paroles que vous lirez, si vous le désirez, comme une des poésies les plus amusantes, mais aussi ô combien... Wink Rolling Eyes Laughing

Que c'est bon d'être demoiselle
Car le soir dans mon petit lit
Quand l'étoile Vénus étincelle
Quand doucement tombe la nuit

Je m' fais sucer la friandise
Je m' fais caresser le gardon
Je m' fais empeser la chemise
Je m' fais picorer le bonbon

Je m' fais frotter la péninsule
Je m' fais béliner le joyau
Je m' fais remplir le vestibule
Je m' fais ramoner l'abricot

Je m' fais farcir la mottelette
Je m' fais couvrir le rigondin
Je m' fais gonfler la mouflette
Je m' fais donner le picotin

Je m' fais laminer l'écrevisse
Je m' fais foyer le coeur fendu
Je me fais tailler la pelisse
Je m' fais planter le mont velu

Je m' fais briquer le casse-noisette
Je m' fais mamourer le bibelot
Je me fais sabrer la sucettte
Je m' fais reluire le berlingot

Je m' fais gauler la mignardise
Je m' fais rafraîchir le tison
Je me fais grossir la cerise
Je m' fais nourrir le hérisson

Je m' fais chevaucher la chosette
Je m' fais chatouiller le bijou
Je m' fais bricoler la cliquette
Je me fais gâter le matou

Et vous me demanderez peut-être
Ce que je fais le jour durant
Ho ! cela tient en peu de lettres
Le jour, je baise, tout simplement !

sunny

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17445
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Ven 24 Fév - 7:52

Très occupée la demoiselle Twisted Evil et dire que je viens de faire une remarque sur le livre de Kirk Douglas... la demoiselle pourrait y avoir une place... silent

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Ven 24 Fév - 11:03

Armelle Lesniak (Maeva de caméra café) l'a reprise récemment. Un délice.

Il me semble l'avoir entendue aussi dans la bouche () de Barbara.

Mais bon... Colette...


_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Ven 24 Fév - 19:39

hem...ne suis pas sûre, personnellement, que dans la bouche d'Armelle Lesniak on retrouve le même impact érotique que dans celle de Colette Renard...

J'ai écouté Armelle...J'ai simplement eu l'impression qu'elle faisait un marathon ! Very Happy Peut-être que l'arrangement musical modernisé y est pour quelque chose.

Je préfère, et de loin, le rythme jazzy de la musique et la voix pleine de gouaille sensuelle de Colette Renard !

Super d'avoir mis la vidéo !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Sam 25 Fév - 12:20

Armelle joue plus de son côté "oie blanche niaise et moche" qui est sa marque de fabrique dans "Caméra café" et je t'accorde que le texte y perd en sensualité. Il faut probablement aussi y voir l'influence de l'époque et des culs-pincés qui s'arrogent le droit de veiller sur la morale.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Sam 25 Fév - 12:48

Elle chante ce qu'on lui demande de chanter, ce sont ses producteurs qui la manipulent. C'est bien dommage, je suis sûre qu'elle doit avoir bien plus de cordes à son arc d'oie blanche niaise et moche...
Quant à notre époque et aux culs-pincés qui s'arrogent le droit de veiller sur la morale, je ne sais pas...Il me semble qu'aujourd'hui, au contraire, on se permette tout, on fasse tout pour créer l'événement, faire de l'audience.
Je suis sûre que la censure était bien plus rigoureuse et sévère au temps où Colette Renard a écrit et chanté les paroles de cette chanson...Quoique les années 50 et 60 aient été propices à quelques excès ! Tant mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Sam 25 Fév - 14:25

Tu as raison, mais on ne parle pas de la même chose Wink

En effet, pour certains, tout est bon pour faire de l'audience, se faire remarquer, etc. Bref, pour faire du fric.

Mais d'un autre côté, on ne peut plus rire de personne. La moindre allusion à un handicapé, un juif, ou plus généralement n'importe quelle "minorité", provoque une levée de boucliers.
Alors que certains traînent impunément leurs "victimes" dans la boue parce qu'il ne s'agit que d'un individu (par ex. Johnny qu'on fait passer pour un débile), l'humoriste doit se méfier de tout ce qui pourrait être interprété comme une attaque vis-à-vis d'une minorité.
On ne pourrait plus de nos jours produire "La cage aux folles" sans se mettre la communauté homosexuelle à dos. La moindre "blague juive" provoque l'interpellation du conteur.
Et ne parlons même pas des religions catholique et, surtout, musulmane, terrains minés s'il en est.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Sam 25 Fév - 15:17

j'ai peut-être oublié de lire entre vos lignes...

Mais alors, Armelle représente une "minorité", celle des nunuches, des oies niaises et de surcroît moches...On en rit pourtant !

La question est bien de savoir alors si on peut rire de tout, et cette question, il y a bien longtemps qu'on se la pose.

Pour ma part, je dirais oui, mais pour cela, il faut que l'humoriste, au lieu de se moquer, dénonce des faits absurdes comme le racisme, dramatiques comme la maladie, inconcevables comme le fondamentalisme de toutes les religions. Il n'est pas donné alors à tout le monde de saisir le degré de la plaisanterie...Il faut donc être intelligent pour rire de tout... Very Happy

Mais tous les "humoristes" ne savent pas faire de l'humour. Ils racontent dans leur sketchs leur véritable idéal de vie...Je prends Dieudonné en exemple, qui devient pathétique lorsqu'en plus, il se met à fréquenter le milieu d'extrême droite français, qui l'invite par démagogie ! En plus, il est bête, Dieudonné ! Il se piège tout seul !

On pourrait parler longtemps de tout ça, on ne réglerait rien, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Sam 25 Fév - 17:03

Je suppose que nous n'avons pas la prétention de régler quoique ce soit Wink
Sinon, évidemment, l'humour n'a de limites que celles des personnes présentes.
J'ajouterais qu'il faut savoir rire de soi et qu'il est plus facile de faire de l'humour que d'en avoir.

Armelle interprête un rôle, et avec brio me semble-t-il.
Elle use et se sert de ce rôle qui l'a fait connaître pour augmenter sa popularité. Je ne sais si l'interprétation des nuits d'une demoiselle lui a été imposée, mais il me semble que ça colle tout à fait à son personnage public du moment.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Sam 25 Fév - 18:37

Non, le sujet est trop ardu pour que nous réussissions à régler quoi que ce soit ! Et nous ne sommes pas prétentieux au point de penser que nos arguments valent mieux que ceux des autres ! chacun sa vision des choses, de l'humour, sur cette question épineuse de savoir s'il faut rire de tout...

En ce qui concerne Armelle Lesniak, il est clair qu'elle joue un rôle, et elle le sait ! Sinon, on pourrait crier au scandale, à l'abus de faiblesse, face à ce qu'on lui fait montrer comme image d'elle et de la femme idiote en particulier ! C'est bien ce que je disais, elle doit avoir plus d'un tour dans son sac, et je suis sûre qu'un jour, on la retrouvera dans un grand rôle dramatique. Comme Bourvil, Fernandel, Henry Salvador et tant d'autres.

Pour l'instant, elle répond à la demande, elle gagne sa vie, après tout !

Je n'aime pas particulièrement Armelle Lesniak dans ses rôles, mais elle joue bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Dim 26 Fév - 11:27

J'avoue être fan de Caméra Café.
J'adore cette forme de dénonciation des petits travers humains sous couverture d'une série humoristique. Je me demande combien prennent ça au premier degré. Il doit y avoir un paquet de J-C Convenant et autres Hervé Dumont qui se reconnaissent traits pour traits

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Dim 26 Fév - 19:36

heu...je ne pense pas avoir jamais regardé un seul épisode de cette série...tout au plus, parfois, suis-je tombée par hasard sur une diffusion avant de zapper sur autre chose...alors parler de J.C. Convenant, Hervé Dumont...

Il y a un Hervé Dumont, éminent historien suisse du cinéma...je ne pense pas qu'il s'agisse du même homme Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Dim 26 Fév - 23:03

Le "mien" est plutôt éminemment lâche, fourbe, veule et autres qualificatifs du même tonneau Laughing

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Lun 27 Fév - 19:34

J'y pense...le "vrai" Hervé Dumont vit encore...je me demande ce qu'il se dit, s'il regarde cette série !
Je me demande aussi si on a le droit de donner à un personnage fictif le nom d'une personne qui existe vraiment,surtout lorsque le personnage est "lâche, fourbe, veule et autres qualificatifs du même tonneau" !

J'avoue que moi, j'aime bien une autre série à épisodes : "scènes de ménage" ! ha, Huguette et Raymond...unis pour la vie dans la méchanceté, la médisance ! lorsqu'ils reçoivent une lettre signée de tous leurs voisins qui se plaignent de leurs agissements odieux, ils pensent qu'ils doivent envoyer une lettre de remerciement ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   Mar 28 Fév - 11:21

J'ai entrevu quelques épisodes de "scènes de ménage" mais pas assez pour avoir un avis. Toutefois, cela paraît assez plaisant et assez dans le ton des diverses séries que l'on diffuse en ce moment. Comme SODA par exemple, que je rate le moins possible.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les nuits d'une demoiselle (Colette Renard)
» COLETTE RENARD
» Chanson paillarde topic interdit aux mineurs
» Eurovision 1964.
» Colette Renard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque :: Poèsies-
Sauter vers: