Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Don Juan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Don Juan   Dim 26 Fév - 12:46

Je lance un petit appel.
Claire a pour devoir de vacances (et il est plutôt costaud, elle va y passer un temps fou) de faire un dossier autour de Don Juan, et ce dossier a pour base le mythe de Don Juan et au moins deux autres auteurs que Molière ayant utilisé ce mythe.
Elle a passé une heure sur internet ce matin, au moins, et à chaque fois, elle tombe sur la version théâtre de Molière.
Et là, je ne peux pas l'aider parce que le "dragueur" c'est le mec qui... rrr... alors, Don Juan, même s'il fait parti de la catégorie, je parle mais touche pas, c'est quand même un baratineur, même s'il le fait avec grace... donc, je ne connais pas vraiment plus que ça.
Bref, est-ce que vous connaîtriez d'autres auteurs que Molière pour Don Juan ? et peut-être une piste à suivre pour le mythe ?

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Don Juan   Dim 26 Fév - 16:32

Wikipedia donne déjà un bonne idée du personnage et de ce qui a été écrit, composé, tourné à son sujet ou au sujet de ce mythe du séducteur bon vivant.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Don_Juan


_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Don Juan   Dim 26 Fév - 18:22

Je lui ai dit que j'avais demandé de l'aide, elle m'a dit avoir trouvé le mythe mais le problème c'est qu'il y a plusieurs versions selon elle.
Mais je pense qu'en effet, wiki, des fois, c'est pas trop mal.

En plus, c'est un peu bizarre son sujet, à paremment, ils ne doivent pas lire le livre, mais trovuer le résumé en quelque sorte.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Don Juan   Dim 26 Fév - 18:41

Il y a en effet plusieurs versions, c'est assez bien expliqué sur Wiki même si ce support n'est que partiellement crédible, dans le cas de la littérature c'est une bonne base de départ.

Il est possible qu'on lui demande un travail personnel sur le personnage de Don Juan sans qu'elle soit obligée de lire un livre qui lui est consacré. Faudrait peut-être creuser l'intitulé du devoir ?

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Don Juan   Dim 26 Fév - 19:45

C'est ça, exactement, c'est un travail sur le personnage... mais elle se demande comment faire pour faire un travail sur un personnage sans avoir lu l'histoire, mais en même temps, elle n'a pas envie de la lire...
En fait, elle a des questions, et elle doit y répondre par rapport au personnage et au mythe.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Don Juan   Dim 26 Fév - 19:59

j'ai trouvé, en tapant "commentaires sur le mythe de Don Juan" dans google, un article qui renvoie, via wikipédia, à Tirso de Molina (1583 - 1648) premier à avoir écrit une pièce de théàtre sur le mythe de Don Juan...Il avait intitulé cette pièce "El Burlador de Sevilla".

si cela peut aider votre fille.


Dernière édition par yvececile le Dim 26 Fév - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Don Juan   Dim 26 Fév - 20:04

moi, je ne trouve pas que Don Juan représente le séducteur bon vivant...
s'amuser à séduire sans aller jusqu'au bout, c'est pas cool ! d'ailleurs, il est bien puni à la fin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Don Juan   Dim 26 Fév - 20:18

Il y a un autre "Don Juan", écrit en 1844, par José Zorrilla. la pièce s'intitule "Don Juan Tenorio", qui fait l'objet d'un bel article sur wikipédia aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 0:32

Marie-Ange a écrit:
mais en même temps, elle n'a pas envie de la lire...

Dis-lui que c'est l'un des moins ch..... de Molière et que même, c'est pas mal du tout et facile à lire. A mon avis c'est important car Don Juan dans la pièce, ce n'est pas seulement un séducteur, c'est bien plus que cela, il n'y a pas que Don Juan et les femmes mais aussi Don Juan et l'ordre établi etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 7:51

c'est exactement ça, rébellion contre l'ordre établi. Cet ordre, c'est l"honneur", le "nom" qu'on porte, la religion et ses principes à suivre...

Don Juan doit, pour exister par lui-même , "tuer" son père, auquel il ne veut surtout pas ressembler ; (Don Louis est un notable, riche, ayant des valeurs morales dictées par la loi et la religion). Don Juan est pourtant un lâche, un opportuniste, car il profite du rang social que son père lui offre.)

Il agit comme un hédoniste, mais ne l'est pas, car il ne respecte pas les principes de l'hédonisme qui consistent avant tout à respecter les autres, même dans la quête des plaisirs immédiats.

On peut donc voir, dans sa quête de séduction, non pas le vouloir d'aimer les femmes, mais de les collectionner, de les faire souffrir, de les détourner de leurs "devoirs", car il apparaît qu'il choisit des femmes promises ou déjà mariées...

On se rend compte aussi que dans sa vie, il y a une grande absente : sa mère.

Là est peut-être la clé de ses comportements.

En réalité, Don Juan n'est pas heureux, il souffre de manques et veut faire payer les femmes pour cela ; il veut aussi choquer son père pour lequel il n'a aucune considération, car il ne trouve pas dans ce père trop aimant, pardonnant tout selon les principes de l'église, le "modèle parfait à suivre".

Il semble qu'il soit alors le "pavé dans la marre" des conventions de son époque. En cela, on peut le comprendre et avoir un peu de sympathie pour lui.

Il y a longtemps que je n'ai pas lu Don Juan. je pense que je vais le relire, dans la version de Molière qui est, c'est vrai, facile à lire. je suis bien sûre que je vais maintenant y retrouver quelques grands thèmes de la mythologie grecque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 8:18

Lerci à vous tous. Je vais lui mettre cette page ici à lire et elle ira voir les infos que vous donnez.

Et superbe l'analyse Yvececile cheers

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 9:03

Oui Dom Juan est un pavé dans mare qui dénonce ouvertement l'hypocrisie religieuse et c'est bien pour cela que la pièce a été interdite. Il faut rapprocher cette pièce de Tartuffe
Représentée pour la première fois le 15 février 1665, elle est retirée sans doute sur une discrète intervention du roi, le 20 mars qui suit. La cabale des dévots s'oppose avec virulence à la pièce. Nous sommes sous un monarchie de droit divin et le roi représente Dieu pour gouverner la France.
N'oublions pas que Dom Juan est un " grand seigneur méchant homme " comme l'affirme haut et fort le valet Sganarelle, et cette définition n'a pas dû plaire non plus aux privilégiés de de l'Ancien Régime. Il parle bien, ce qui l'aide dans ses conquêtes féminines, et il compare la conquête amoureuse à la conquête militaire dans une tirade célèbre au début de la pièce.
Le libertinage à l'époque est à la mode : on joue à se séduire et on recherche la difficulté pour pimenter le jeu. la séduction des paysannes est odieuse. Il se cependant il ne faut pas oublier qu'il y a plusieurs formes de libertinage et aux XVII° , les libertins sont des libre-penseurs, des contestataires qui remettent en question l'ordre établi parce qu'ils ne pensent pas comme on leur a dit de penser. N'oublions pas qu'à cette époque il y a des progrès scientifiques et médicaux qui remettent en question la façon de voir les choses et permettent de raisonner autrement.( Le libertinage sexuel s'affirmera au siècle suivant avec Les liaisons dangereuses de Laclos en particulier et le sulfureux Marquis de Sade, habitué de la Bastille mais revenons au XVII°.)
J'ai dû étudier 4 ou 5 fois cette pièce avec mes élèves.
Pour avoir une bonne approche, on peut consulter, le Dictionnaire des oeuvres et celui des personnages de Laffont et Bompiani dans touet bonne bibliothèque. C'est assez étoffé et on peut commencer par quelquechose de plus simple :
Il y a aussi une analyse très claire dans la petite collection Profil d'une oeuvre et enfin j'ai sous les yeux le fascicule bleu , grand format édité chez Nathan Les grands classique Nathan, très compréhensible qui résume les sources du mythe et la paticularité de la pièce de Molière en à peine une page ce qui est aussi bien pour les élèves et il y aussi une page illustrée qui représente les personnages comme types sociaux. Si vous ne trouvez pas ce classique qui date de 1991, je peux aider. dxeux aspects de la pièce sont bien résumés : le mélange du tragique et du comique et la religion tandis que d'autres sont suggérés : l'amour, le rapport maître-valet, l'observance des codes sociaux.
Le film avec Michel Piccoli est à voir. J'avais même montré aux élèves un extrait du film opéré de Mozart : la célèbre scène du catalogue où l'on voit le valet Sganarelle étaler le catalogue de plusieurs mètres des conquêtes.


Dernière édition par Charpentier Hélène le Lun 27 Fév - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yvececile



Féminin
Nombre de messages : 200
Age : 68
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 9:18

Pour en revenir strictement aux comportements de Don Juan, on peut affirmer je pense, que c'est un homme peu sûr de lui, qui cherche surtout à se prouver qu'il suscite de l'intérêt chez les femmes, qu'il peut les séduire, sans forcément les consommer. Il est à la recherche de LA femme, dans toutes les femmes qu'il séduit, et très certainement, c'est sa mère qu'il recherche.

Mais on ne doit pas coucher avec sa mère...

La psychanalyse explique ce dysfonctionnement qu'ont beaucoup d'hommes sans le savoir, ou plutôt sans l'admettre.

Don Juan n'a sûrement pas reçu de son père l'affirmation de son identité masculine, face à une mère castratrice...

Les don Juan sont à mon sens bien plus à plaindre qu'à blâmer, car souvent, ils souffrent d'impuissance sexuelle ou sont de piètres amants.


Dernière édition par yvececile le Lun 27 Fév - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 10:38

le site indiqué par Guardian donne des informations et des pistes très intéressantes mais il ne faut pas perdre de vue qu'une adolescente qui aborde le sujet doit y aller progressivement et distinguer les aspects essentiels en complétant au fur et à mesure par des détails et des éclairages nouveaux. Celui de la psychanalyse est très intérssant mais il faut aussi envisager le mythe dans une perspective littéraire car le paysage mental évolue dans le temps et l'espace.
Je viens de retrouver un petit bouquin de 1993 avec des images et des photos qui part de la légende médiévale, évoque la première pièce écrite par un Jésuite en Bavière en 1515, s'attarde un peu sur sur celle de Tirso de Molina dans l'Espagne très catholique de 1630, et arrive dans la France de Louis XIV avce Molière, Dorimond, Thomas Corneille, ( frère de Pierre ) avant d'évoquer Cicognini, Mozart, Byron, Pouchkine, Musset, Edmond Rostand, Max Frish ou Montherlant, tout en rapprochant le personnage des ambitieux qui réussissent en séduisant les femmes. ( Bel Ami, Rastignac entre autres ) mais là je trouve qu'on s'écarte.)

Je peux le prêter.

Ce tout petit bouquin bien illustré c'est Le mythe de Don Juan par Michel Dobransky, professeur certifié de lettres est publié chez Gallimard-Lire, collection Les écrivains du bac en 1993.


Dernière édition par Charpentier Hélène le Lun 27 Fév - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 16:00

Sinon MA, dis à Claire qu'il y a une immense figure de Don Juan dans la littérature française, c'est Valmont dans les liaisons dangereuses ( Choderlos de Laclos ).

Ce livre peut rebuter car il s'agit d'un roman épistolaire ( une suite de lettres que les personnages s'écrivent les uns les autres ) mais quand on le lit, on est scotché. C'est d'une très grande finesse, facile à lire, c'est une merveille.

Autant ce ne serait pas selon moi pas une trop grosse corvée de relire Don Juan, autant relire les liaisons dangereuses, ce serait carrément un plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 16:09

Et sinon, quelque chose qui s'applique bien à la figure du Don Juan, c'est la phrase de Nietzsche ( dans le Zarathoustra ) " l'homme véritable a deux désirs, le danger et le jeu, c'est pourquoi il veut la femme comme le jouet le plus dangereux. "

Dans les liaisons, on est vraiment en plein dedans, le danger, il y en a plusieurs, celui d'être démasqué comme simple dévastateur des coeurs comme celui de tomber réellement amoureux, le jeu, il est partout, entre Valmont et la marquise de Merteuil ( ancienne maîtresse et sorte d'alter ego féminin de Valmont ) qui voudrait le pousser pour des raisons personnelles de vengeance à séduire telle femme alors qu'il préfère s'attaquer à une autre par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 16:15

Oups, je n'avais pas vu qu'Hélène mentionnait Pouchkine, alors là, un petit chef d'oeuvre qui se lit en une heure ( même qu'on se marre tout haut ), c'est Eugène Onéguine, c'est superbe et grandiose. On est toujours dans le thème du Don Juan bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 18:44

Je l'ai celui-là : Les liaisons dangereuses !
A vrai dire c'est pas le sujet qui m'a attiré, c'est la manière dont l'histoire est construite, avec des lettres que s'envoient les protagonistes, sachant qu'en plus la marquise détruit celles qu'elle reçoit... mais c'est tellement bien fait, qu'on arrive à bien tout suivre l'histoire même en ayant deslettres en moins et en n'ayant que des lettres....


Claire a trouvé un résumé à la fin d'une des versions que j'ai à la maison (bein oui, j'aime pas, mais j'avais encore des livres d'écoles qui ouvaient toujours servir, bein que je ne me rappelle pas avoir étudié Don Juan ; je pense que les livres que j'ai viennent de mon filleul).
Avec ce qu'elle a trouvé et votre aide,elle devrait arriver à quelque chose.
Une copine lui a téléphoné une bonne heure, parce qu'elle aussi bloque, alors elles se sont un peu aidées.

Vous aurez la note du devoir quand on l'aura Wink

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 19:02

C'est un prolongement mais Valmont ne se contente pas de séduire; sa satisfaction ne se limite pas à voir la femme céder ( Don juan ayant la réputation d'être impuissant comme le rappelle Yvececile ) il consomme et à mon avis il est plus pervers que contestataire et révolté. En plus il a une complice, la Marquise de Marteuil, aussi perverse et calculatrice que lui, sinon plus, fort différente de Sganarelle. L'auteur des Liaisons était un miltaire : la femme est une citadelle à conquérirdans le Don Juan de Molière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Lun 27 Fév - 20:21

Oui, Valmont est un séducteur mais il ne se contente pas de conquérir une citadelle imprenable par la séduction Si j'ai bien compris, il va plus loin, mais dans le rapport homme/femme : il consomme véritablement jusqu'à épuiser la femme qui a cédé. Sa complice, la Marquise de Merteuil est une femme particulièrement perverse qui ne ressemble pas à Sganarelle. Don Juan lui, va plus loin dans d'autres domaines car il défie le Ciel c'est à dire la religion liée à la monarchie de droit divin, et il défie le monde des morts. L'un et l'autre sont hypocrites mais je rapproche le roman de Laclos d'un autre petit chef d'œuvre : les égarements du cœur et de l'esprit de Crébillon. On n'y voit les privilégiés de l'Ancien régime qui n'ont rien d'autre à faire qu'à se séduire et deux vieilles qui se disputent le narrateur, un jeune homme bon à croquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Mar 28 Fév - 8:12

Ben oui, je cite Pouchkine tout simplement parce qu'il est abordé dans le petit bouquin cité ci-dessus mais pour être franche, je ne l'ai pas lu. je ne vais tout de même pas être hypocrite comme Don Juan ou Valmont ...
Ce qui m'épate dans Les Liaison dangereuses, c'est le temps passé à écrire toutes ces lettres. Chez Max Frish, Don Juan aime la géométrie et chez Montherlant la mort fait e trottoir.


Dernière édition par Charpentier Hélène le Mar 28 Fév - 16:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Mar 28 Fév - 16:24

Moi c'est Montherlant que je n'ai jamais lu. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Don Juan   Mar 28 Fév - 16:33

Moi non plus. Il y a des extraits dans le p'tit bouquin que j'ai expédié à la maîtresse de maison. Je n'ai pas lu Zarathoustra non plus.
En ce moment je suis avec Consuelo et l'histoire de mon village.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Don Juan   Mer 29 Fév - 9:55

Tonax a écrit:
Moi c'est Montherlant que je n'ai jamais lu. Embarassed
Moi non plus j'ai pas lu ton Therlant clown

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Don Juan   Mer 29 Fév - 14:23

Le livre et la documentation siont arrivée Hélène. J'ai transmis à Claire. Je le lierais peut-être aussi après, comme ça au moins, j'en saurais un peu plus sur Don Juan, parce que je connais vraiment que le minimum... euh, non, avant d'ouvrir le sujet, maintenant, j'en sias déjà un peu plus Wink . Et après, je te le renvoie. On va dire, pour fin du mois... on fera aussi vite que possible.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Don Juan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don Juan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Richars Strauss - Don Juan
» Juan Bautista José Cabanilles (1655?-1712)
» Juan diego Florez
» Don Juan
» JUAN ROZOFF / GRÉEMENTS DE FORTUNE 11 juin la scene bastille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: