Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Francis Fèvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17442
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Francis Fèvre   Mer 29 Fév - 19:03

Le maître du Nil
Thoutmosis III ou l'apogée de l'Egypte

Ce livre a l'apparance d'un roman mais c'est un documentaire.

Thoutmosis I, de son épouse principle a eu son enfant préféré, Hatchepsout ; son héritier mâle, Thoutmosis II lui a été donné par une concubine.
Pour règner pleinement, Thoutmosis II doit épouser sa demi-soeur qui lui donne 2 filles ; son héritier mâle, Thoutmosis III, lui vient ausi d'une concubine.
A la mort de Thoutmosis II, son fils est trop jeune pour règner, et Hatchepsout prend la régeance, puis, grace aux fils qu'elle a su tisser, le pouvoir et se proclame pharaon. Elle essai ensuite d'imposer sa fille ainée comme héritière.
Thoutmosis III met 20 ans avant de reprendre son trône, et pour faire oublier sa parente, se lance dans de grandes conquêtes, à l'image du premier du nom... ce que son père n'avait pu faire non plus pour cause de maladie.


Si on se met du côté de Thoutmosis III, Hatchepsout est une femme ambitieuse, incapable de rester à sa place de reproductrice, calculatrice, machiavélique, un peu comme la mère de Neron, incapable d'être un vrai pharaon car jamais elle n'a lancé les soldats dans un combat.

Si on se met du côté d'Hatchepsout, c'était une féministe d'avant-garde qui a du lutter pour faire valoir ses droits d'héritières (d'autant plus que son père l'a élevé comme un prince destiné à règner, et elle s'est toujours imposée auprès de son épou qui a
du diriger en devant toujours compter sur son poids, sa présence), dans un monde où la femme était écrasée par l'homme pour qui son utilité se résumait à pondre des enfants, un mâle de préférence, et qu'il fallait épouser si elle était nécessaire à l'optention des pleins pouvoirs, une femme qui a su mener son pays à la prospérité sans jamais faire la guerre.


La même histoire, vu des deux côtés opposés devient totalement différente.
Et si on prend aussi le côté des peuples coquis par Thoutmosis III, ils ont certainement préféré le règne d'Hatchepsout ; le peuple égyptien lui a du, à l'image des romains devant les triomphes de Cesar, oublier les temps de paix devant les triomphes de pharaon, même si cela lui a coûter des fils.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
 
Francis Fèvre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: