Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  Les richesses des archives départementales.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Les richesses des archives départementales.   Sam 31 Mar - 7:51

J'approfondis aux archives départementales certains points de l'histoire de mon village sur lesquels je m'interroge. Je m'étais dit que je ferais l'histoire du village au XX° siècle mais certains points ne s'expliquent que si on remonte aux origines.
Par exemple, la vie municipale ne peut s'expliquer que par l'apparition des premiers maires élus en 1790, qui vont chercher ensuite en 1792 les registres paroissiaux tenus par le curé de la paroisse. Seulement, le curé est une des seules personnes sachant lire et écrire avec aisance. On a besoin de lui. Alors on le nomme officier public et il devient même adjoint.
Jusqu'en 1902, l'école de filles de mon village est tenue par une religieuse. La sœur ainée de mon père, donc une tante décédée en 1954 que j'ai bien connue, est allée à son école et nous disait qu'elle avait obtenu le certificat d'études primaires avec cette religieuse exigeante et dévouée. Qui était cette religieuse dont les délibérations du XX° ne parlent pas ? Les dossiers conservés aux archives départementales fournissent des informations intéressantes sur les conditions dans lesquelles elle exerce en 1883, aussitôt les lois de Jules Ferry de 1881 et 1882 et dont j'ai parlé hier. La municipalité de l'époque veut bien engager des frais pour les garçons mais renâcle pour les filles et la religieuse se débrouille. L'institutrice laïque qui lui succède, tout aussi compétente et dévouée n'a pas à affronter l'anticléricalisme ambiant de cette époque.
J'ai observé aussi en épluchant les dossiers remplis par l'instituteur ayant exercé de 1894 à 1924 dans la commune qu'il ne les remplit aussi minutieusement que dans les années précédant la première guerre. Il ne s'occupe plus de la bibliothèque confiée à son adjointe. D'ailleurs, cette bibliothèque ne compte plus que 138 ouvrages. Il n'a plus que 9 garçons dans son école. Il ne donne plus de cours d'agriculture le soir en hiver faute de volontaires. Il ne prend pas la peine de mentionner le nombre d'élèves reçus au certificat d'études au cours de sa carrière. Il indique un ? Il avait pourtant obtenu d'excellents résultats et contribué à l'instruction de la population.
Simplement l'année de son départ en retraite est aussi celle de l'inauguration du monument aux morts où s'alignent les noms de ses élèves. Le monument est juste en face l'école inaugurée en 1922. Le nom de mon père réformé pour sa gibbosité et sa constitution malingre n'y est pas mais celui de son frère et de son cousin fauchés à deux jours d'intervalle sont gravés dans la pierre.


Dernière édition par Charpentier Hélène le Dim 1 Avr - 7:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Les richesses des archives départementales.   Sam 31 Mar - 14:02

Hélène, les archives départementales consultables par tous s'arrêtent à quelle date ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les richesses des archives départementales.   Dim 1 Avr - 7:45

Franchement, je ne sais rien des conditions de dépôt de divers documents aux archives. Il faut demander à un responsable ou essayer de taper sur un moteur de recherche : dépôt d'archives.

Pour l'accès du public aux archives la règle générale est de 30 années mais c'est plus long pour les actes d'état civil qui sont protégées durant 100 ans encore que ce délai ait été porté à 75 ans pour faciliter les recherches généalogiques alimentées par de nombreux bénévoles mettant leurs résultats en ligne sur des sites gratuits ou payants.

La consultation des archives départementales est étroitement surveillée dans l'intérêt de la protection des documents car l'expérience a prouvé qu'il était plus que nécessaire de se méfier des sans-gêne qui bavardent, arrachent des pages, ajoutent des commentaires indélébiles, laissent des taches... Les membres du personnel expliquent inlassablement les règles de consultation avec courtoisie et fermeté. Ils aident à la recherche, orientent vers le bon secteur, expliquent la procédure pour demander tel ou tel dossier que l'on a repéré, mais il appartient au lecteur d'éplucher le dossier.

Plusieurs départements ont entrepris un énorme travail de numérisation et l'on peut trouver sur la toile de nombreux documents : cadastre napoléonien, recensements, registres paroissiaux et d'état civil par exemple.

Voici un site parmi d'autres donnant des informations.

Consultation des archives - Chez.com
jeanphilippe0.chez-alice.fr/genea/infos/archives.htmEn cache - Pages similaires
+1 de vous en mode public pour ce contenu Annuler
Consultation. En règle générale, tous les documents de plus de 30 ans sont consultables, avec des exceptions destinées à protéger la sûreté de l'État et la vie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Les richesses des archives départementales.   Dim 1 Avr - 15:46

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaïa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 7
Age : 68
Localisation : Face à la mer
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: Les richesses des archives départementales.   Dim 1 Avr - 20:06

Ca m'ouvre des horizons ! ses nouveaux locaux ont aménagé dans mon boulevard. merci flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les richesses des archives départementales.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les richesses des archives départementales.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Archives, Volume 2 1973/1979
» photos archives fratellini avec national
» INA Archives pour tous
» The ModPopPunk Archives
» Marre des imprévus avec metal archives !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Vie quotidienne :: Hier et aujourd'hui-
Sauter vers: