Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Disparition d'un "métier" d'hier ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Medea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1545
Localisation : Chicago-on-Wallonie
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mar 24 Avr - 18:40

Des chercheurs néo-zélandais ont décidé d'expérimenter les robots prostitués. Ceux-ci viennent de publier un texte dans lequel ils expliquent les bienfaits d'une relation tarifiée avec une machine.

C'est dans le magazine scientifiique Futures que Ian Yeoman, spécialiste de l'industrie touristique, et Michelle Mars, experte en sexologie, ont publié ce texte. Leur projet? Ouvrir un sex-club de robots à Amsterdam aux alentours de 2050.

Le club s'appelerait "Yab-Yum". Pour 10.000 euros, les clients potentiels pourront expérimenter le sexe avec un robot qui sera programmé selon les goûts des personnes. Couleur de peau, cheveux, langue, âge... les clients pourront tout choisir.

Pour ces deux chercheurs, l'idée vaut vraiment le coup d'être développée. Selon eux, cela permettrait de mettre un terme au trafic d'êtres humains dans le monde et diminuerait le risque de violences faites aux femmes. En outre, cela limiterait considérablement le risque de transmission de maladies sexuellement transmissibles étant donné que les robots en questions seraient désinfectés entre deux clients.

Mais l'avantage est également d'ordre psychologique. En effet, faire l'amour à des robots ne devraient pas provoquer de sentiment de culpabilité, selon ces chercheurs qui précisent que cela devrait sauver des couples en péril sans mentir ni trahir son conjoint.

Source : scoop it

Mais quelle bonne idée, ne trouvez-vous pas ?
C'est seulement que je n'aimerais pas qu'il y ait surchauffe ou dysfonctionnement pendant l'action What a Face si vous voyez ce que je veux dire ? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17438
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mar 24 Avr - 18:43

Tant que c'est pas une de nous deux qui se prend un coup de jus, après tant pis pour les autres Twisted Evil

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Opaline

avatar

Féminin
Nombre de messages : 148
Localisation : haut Beaujolais
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mar 24 Avr - 19:42

Medea a écrit:
C'est seulement que je n'aimerais pas qu'il y ait surchauffe ou dysfonctionnement pendant l'action What a Face si vous voyez ce que je veux dire ? affraid
Ah bah nan explique, j'vois pas du tout c'que tu veux dire ! Cool Laughing

Non mais sérieusement, ça va pas bien la tête ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1545
Localisation : Chicago-on-Wallonie
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mar 24 Avr - 19:50

Notons qu'aucun zom n'ose répondre lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mar 24 Avr - 23:14

Pour répondre, faudrait être là Razz
Et qu'est-ce que tu veux répondre à ça ? Y'a des dingues partout, ce n'est qu'un exemple de plus.

Par contre, je ne vois pas où il va chercher le sentiment de cul-pabilité (quoique écrit comme ça Rolling Eyes )
Quand je vais chercher un pain, une côtelette, que je vais chez le coiffeur ou le dentiste, je ne me sens pas coupable. Pourquoi se sentir coupable de payer un service ?
Parce que la dame est forcée de pratiquer sa profession ? C'est parfois (souvent ?) vrai, mais cela concerne-t-il vraiment le client ? Si la dame en question n'avait pas de clients son proxénète lui ferait faire autre chose tout simplement. Et certaines, j'en ai connu, ne sont que trop heureuses d'avoir une activité extrêmement lucrative.
Tout qu'il y aura des animaux sur terre, ils s'accoupleront. Chez les humains certains freins sociaux font que les rapports entre individus sont parfois complexes, voire impossibles. Cette activité est donc utile, sanitaire, incontournable et permet certainement d'éviter certains débordements regrettables.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17438
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mer 25 Avr - 6:46

Je ne sais plus qui a dit que rouvrir les maisons closes diminuerait le viol. Je me demande s'il n'a même pas dit que ça éviterait, mais je ne suis plus certaine et éviterait, je n'y crois pas de toute manière.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Medea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1545
Localisation : Chicago-on-Wallonie
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mer 25 Avr - 7:21

Je pense aussi que ce n'est pas une question d'ouverture des maisons closes, c'est une question d'éducation : utiliser la femme comme un objet (lui imposer des relations sexuelles par la force) n'est pas en rapport avec ce que nous dit Guardian, qui parle d'utiliser un service.
En ce sens, comme le dit Marie-Ange, ouverture ou pas, il y aura toujours des criminels dont la moitié de la jouissance consiste à dominer, faire mal, terroriser.
En ce qui concerne la cul(-)pabilité, j'avais lu plutôt la deuxième partie de la phrase en ce sens : utiliser un vibromasseur n'est pas tromper son conjoint.
Enfin, on verra en 2050 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kevingado

avatar

Masculin
Nombre de messages : 411
Age : 31
Localisation : Euskadi aïdi aïda
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mer 25 Avr - 9:20

Vous errez dans le péché, repentez-vous ! Car au jour du Jugement, il y aura d'un côté les justes (moi) et de l'autre les peccamineux (vous). Et les justes boiront du Madiran, et les peccamineux avaleront de l'Irouléguy. Dans le genre enfer, on fait difficilement mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mer 25 Avr - 10:02

Je suis d'accord avec vous en ce qui concerne le viol. Le viol est un crime et n'est pas seulement le résultat d'une bourse trop pleine. Je serais même tenté de croire qu'il n'y a pas ou peu de rapport direct.

Medea : je suis étonné de te lire sexiste après tout ce que tu nous a affirmer.
Medea a écrit:
utiliser un vibromasseur
comme s'il n'y avait que les femmes pour utiliser les sextoys Rolling Eyes
il y en a pour homme également bien sûr
Spoiler:
 

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Mer 25 Avr - 16:52

en complément d'information http://www.dhnet.be/infos/buzz/article/393005/des-robots-prostituees-des-2050-a-amsterdam.html

On y apprend qu'il s'agit en fait d'un ouvrage d'anticipation
Citation :
Dans leur écrit intitulé "Robots, hommes et tourisme sexuel"

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Medea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1545
Localisation : Chicago-on-Wallonie
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Jeu 26 Avr - 7:49

Guardian a écrit:
comme s'il n'y avait que les femmes pour utiliser les sextoys Rolling Eyes
il y en a pour homme également bien sûr
Spoiler:
 
Très juste ! Laughing
Et merci pour le lien, voilà qui est plus complet
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kevingado

avatar

Masculin
Nombre de messages : 411
Age : 31
Localisation : Euskadi aïdi aïda
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Jeu 26 Avr - 7:55

Bande de luxurieux personnages !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Jeu 26 Avr - 9:50

-ri Razz

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Floréane

avatar

Féminin
Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 9:56

Marie-Ange a écrit:
Je ne sais plus qui a dit que rouvrir les maisons closes diminuerait le viol. Je me demande s'il n'a même pas dit que ça éviterait, mais je ne suis plus certaine et éviterait, je n'y crois pas de toute manière.

Je n'y crois pas non plus. Le violeur a une psychologie particulière qui n'a pas grand-chose à voir avec celles des clients des prostituées. C'est un malade. Et je ne pense pas qu'il faille classer les messieurs qui fréquentent les péripatéticiennes de malades. Il y a plein de "bonnes" raisons pour rechercher des relations tarifées (recherche de nouveauté, absence de lien affectif, banalisation du sexe, impossibilité d'avoir des relations sexuelles autrement, etc...). Le violeur n'a pas de raison(s) : c'est le plus souvent compulsionnel : il ne peut pas s'en empêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 10:05

Et peut-être que pour certains la contrainte fait partie de la chose recherchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1545
Localisation : Chicago-on-Wallonie
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 10:10

Certainement !

Cependant, je serais un peu plus nuancée au sujet du viol = pulsion.
Je suis persuadée qu'il y aurait plus de viols en cas de suppression de la prostitution, car, comment dirais-je ? Procédons par analogie Very Happy

Tu peux t'empêcher de manger du chocolat si tu as bien mangé à part ça, mais si tu as le coco vide et une tablette sous la main, il sera bien plus difficile de te maîtriser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floréane

avatar

Féminin
Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 10:20

Je ne suis pas sûre que les deux démarches (fréquenter les prostituées et violer) soient comparables et relèvent du même processus mental. Il y a chez le violeur un côté prédateur et violent dont je ne suis pas certaine qu'il caractérise aussi les amateurs de putains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1545
Localisation : Chicago-on-Wallonie
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 10:31

Ce côté existe aussi dans le simple acte sexuel: on "prend" une femme, on se trouve le plus souvent au-dessus d'elle (en tout cas avec une prostituée lambda), on "lui" fait l'amour, comme si elle était passive, les hommes parlent de leurs "conquêtes", je ne vais pas allonger la liste de ces termes mais oui, il y a des similitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floréane

avatar

Féminin
Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 10:39

Le milieu de la prostitution est un milieu que je connais bien. Si beaucoup d'homme y vont faute de pouvoir faire autrement, "victimes" de ce qu'il est convenu d'appeler la misère sexuelle, beaucoup savent aussi que, moyennant finances bien entendu, ils peuvent se permettre un certain nombre de fantaisies que leur compagne leur refuserait. Dans les maisons dites d'abattage (qui existent encore) le monsieur a cinq minutes pour faire sa petite affaire : ça ne laisse guère le temps d'affiner son approche ! Les autres tarifent leurs prestations au temps passé et aux gâteries demandées. Refuser un client trop sale ou qui s'est déjà montré violent est monnaie courante. Et puis il y a les call-girls qui choisissent leurs clients...
Mais ton point de vue se défend Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 11:31

Je crois que vous oubliez quelque chose d'essentiel, le contact humain.
La majorité des clients sont des hommes ayant une partenaire. Et si, comme le dit Flo, certains y vont pour des spécialités, beaucoup y vont simplement pour quelque chose de différent dans le contact.

Il y a évidemment pour quelques uns un sentiment de domination : je paye, tu éxécutes, qui n'est guère différent de celui d'un patron. d'autres y vont en effet parce qu'ils sont seuls et n'ont pas d'autre solution de se dégorger le poireau, d'autres encore pour la gâterie que madame refuse. Mais beaucoup cherchent simplement un peu de cette chaleur humaine qu'ils n'ont pas chez eux, même si leur femme leur convient. Beaucoup d'hommes mariés (ou en couple) ne sont clients des prostituées que pour parler de leur femme et pas forcément en mal. Les hommes ont parfois difficile, voire honte, d'exprimer leur sentiments.

Une chose cependant, je pense que la prostitution "de masse" a beaucoup évolué d'abord depuis la libéralisation des moeurs, ensuite depuis l'apparition du sida. De plus, les "filles" sont maintenant essentiellements des esclaves sexuelles venues d'Afrique ou d'Europe de l'est et la mentalité est bien différente de "la petite pute sentimentale de village".

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 12:03

Ou de la quasi sainteté des prostituées vierges des romans de Dostoievsky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1545
Localisation : Chicago-on-Wallonie
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 12:20

"pour la gâterie que madame refuse" ? comme si j'étais capable d'aller voir ailleurs parce que mon chéri ne me faisait pas ci ou là !

Contact humain mon oeil, et la tendresse, bordel ? Suspect

Bon, je sais que les choses étaient différentes avant, on épousait quelqu'un sans avoir couché avec, le divorce était une honte, mais la libéralisation des moeurs, justement, c'est aussi que si ton partenaire ne te convient pas, tu peux le refuser ou le quitter, plutôt qu'aller lui refiler une sale maladie attrapée on sait pas où.

Contact humain, d'accord, mais comme celui des petits vieux qui racontent leur vie à la caissière du magasin du coin, car ce sera peut-être la seule personne qu'ils verront de la journée, en ce sens, la prostitution est justifiable, pour peu - comme tu le soulignes - que la donzelle dans le plumard ait librement choisi sa profession (s'il est possible).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 12:55

Medea a écrit:
"pour la gâterie que madame refuse" ? comme si j'étais capable d'aller voir ailleurs parce que mon chéri ne me faisait pas ci ou là !
Prend pas ton cas pour un général alité Razz
Si tu savais ce qui se passe dans certains ménages Rolling Eyes

Medea a écrit:
Contact humain mon oeil, et la tendresse, bordel ? Suspect
On a parfois plus de tendresse auprès d'un(e) inconnu(e) qu'auprès de son conjoint hélas.

Ce n'est pas parce que nous avons toi et moi une relation idyllique, que c'est le cas de tout le monde Wink
Spoiler:
 

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Floréane

avatar

Féminin
Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 21/02/2013

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 13:41

Guardian a écrit:

On a parfois plus de tendresse auprès d'un(e) inconnu(e) qu'auprès de son conjoint hélas.


C'est vrai aussi. Il y a plus d'hommes qu'on ne croit qui vont voir ces femmes pour parler, être écoutés. Un peu comme on va chez un psy. Ca peut paraître aberrant et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Medea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1545
Localisation : Chicago-on-Wallonie
Date d'inscription : 23/04/2012

MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   Ven 22 Fév - 14:18

C'est pour cela que je disais que ça fait "vieille époque" vu qu'à présent, si votre compagne/compagnon ne vous convient pas, au point que vous n'avez même plus de contacts humains avec elle/lui, on peut changer. On ne reste plus pour les gosses, la bâtardise est un concept obsolète, on n'a souvent même plus besoin de divorcer puisque pas de mariage, être divorcé n'entraîne plus l'exclusion sociale et la Divine Licorne merci, les femmes travaillent et sont de plus en plus indépendantes économiquement.
Dis-moi, Flo, puisque tu connais bien le milieu, n'y a-t-il pas beaucoup plus de vieux que de jeunes ?
Je parle de maintenant, pas d'il y a encore vingt ans car je sais qu'il faut tenir compte du fait que certains jeunes allaient se faire "déniaiser chez les p..." ce qui doit tout de même être nettement moins habituel àstheure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Disparition d'un "métier" d'hier ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Disparition d'un "métier" d'hier ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Disparition d'un "métier" d'hier ?
» Métier d'autrefois
» Mon métier, ma passion, mon avenir
» Chansons à écouter... Jacques Deljéhier
» disparition de Jacques Kailua

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Vie quotidienne :: Hier et aujourd'hui-
Sauter vers: