Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 George Orwell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: George Orwell   Ven 15 Juin - 10:21

1984


J'ai trouvé ce livre à Auchan, dans les livres de l'été. Me demande un peu ce qu'il y faisait.
Comme j'avais envie de le lire, je me suis empressée de l'acheter.
1984 pour nous c'est du passé, mais lorsqu'il a été écrit ce bouquin, c'était dans le futur, donc c'est un livre d'anticipation, avec un avenir dépeint très noir. Au premier abord, me suis dis "chouette" comme on le faisait avant, je vai adorer ! Un peu sado la fille pale Mais c'est encore pire ! J'en ai rencontré des gros malades, des monstres, dans les histoires, mais ceux qu'à imaginer Orwell ont du tirer plusieurs fois le pompom au manège de la fête forraine ! Pinaise, ils sont vraiment atteints !

L'histoire commence donc en 1984, même si le personnage principal a un doute et du fait nous ne pouvons pas vraiment savoir si c'est bien cette année-là. Pour la date de fin, et bien nous perdons autant le fil du temps que le pauvre Wiston Smtih.
Plus de pays dans le Monde, mais 3 états totalitaires dirigés chacun par un Parti certainement aussi pourri l'un que l'autre. Des états qui s'unissent et se désunissent un grande vitesse, se tirent de temps à autres des bombes l'un sur l'autre, et sans doute se tirent aussi des bombes sur eux-même quand ça les arrange. Dans ces sociétés, plus de plaisirs, plus de loisirs, plus d'amour, plus de contacts physiques... la haine, la méfiance, la trahison sont développées. L'avenir, le présent, le passé, sont totalement manipulés. La moindre parcelle de doute est sanctionnée par un emprisonnement au ministère de l'Amour où le rebelle est remis dans le droit chemin par de nombreuses séances de torture. Une fois sauver de la maladie qui l'empêcher d'être fidèle au parti, il lui est redonné forme humaine avant qu'il ne soit exécuté. Là, évidemment, il n'existe plus physiquement, mais il n'existe plus non plus dans la mémoire des gens, toute trace de son existance est gommée.
Charmant ! Et j'en passe !

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Ven 15 Juin - 11:28

Chouette ! Voilà qui m'épargnera de le lire Twisted Evil

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Kevingado

avatar

Masculin
Nombre de messages : 411
Age : 31
Localisation : Euskadi aïdi aïda
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: George Orwell   Mar 19 Juin - 7:27

J'ai aimé l'histoire, l'ambiance crépusculaire du totalitarisme ; mais le style m'a rebuté, c'est plat et languissant du début à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Mar 19 Juin - 7:35

Oui, ça manque d'action. L'ambiance par contre, c'est tout à fait le genre que j'aime aussi dans l'anticipation (un peu sadique, un peu pessimiste, ou beaucoup des deux, j'sais pas, mais c'est moi).

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Kevingado

avatar

Masculin
Nombre de messages : 411
Age : 31
Localisation : Euskadi aïdi aïda
Date d'inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: George Orwell   Mar 19 Juin - 7:46

J'ai envie d'écrire un roman intitulé : "le jour où le printemps viendra". Il y est question d'un printemps pourri qui perdure sans aucun espoir d'amélioration immédiate. Les pauvres habitants de la contrée affectée par cette malédiction dépérissent les uns après les autres, jusqu'au jour où... Mais chut ! Suspens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Mer 20 Juin - 5:47

Very Happy

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Lun 23 Sep - 16:41

La ferme aux animaux
J'ai eu envi de le lire parce que 1984 encore ça m'avait assez plu, mais bon, là, vraiment sans plus.
Les animaux d'une ferme décident de se débarrasser de leurs maîtres, de travailler pour leur propre compte, menés par les cochons, ils instaurent des règles : rejeter tout ce qui est humain, l'Homme est l'ennemi, les animaux sont tous égaux. Le temps passe, les règles s'oublient, l'âne mauvaise langue mais pas bête, voit encore : "les animaux sont tous égaux mais certains le sont plus que d'autres". Et il a bien raison parce que dès le début, les cochons qui dirigent, commandent et n'en foutent pas une, on ne peut pas dire qu'ils ne se soient pas imposés en nouveaux maîtres et aient fait preuves vraiment d'égalité envers les autres.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Lun 23 Sep - 17:54

J'en ai 4, mais je n'ai pas encore tenté l'aventure.

George Orwell (1933) - Dans la deche a Paris et a Londres
George Orwell (1938) - Hommage a la Catalogne
George Orwell (1945) - La ferme des animaux
George Orwell (1949) - 1984

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Lun 23 Sep - 18:26

J'avoue qu'après l'expérience des animaux de la ferme, suis un peu refroidie et les deux autres titres ne m'inspirent pas des masses.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Lun 23 Sep - 19:23

Tu m'étonnes Laughing

Tiens, j'ai faim, ça me met de mauvaise humeur, j'vais finir Musso mdr

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Mar 24 Sep - 8:40

Laughing

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Sam 28 Sep - 11:24

J'ai tenu une dizaine de pages de "1984".
C'est complètement dépassé, ringard et tutti quanti...
Il est possible que cela ait eu un certain charme, un certain intérêt, lors de la parution, mais là... L'anticipation n'a de valeur que quand elle n'est pas totalement dépassée par la réalité.

J'ai tenté aussi "La ferme des animaux", je me suis forcé à tenir 3 chapitres, mais ce fut dur. Une fois la "machine" enclenchée, on sait où on va et on pourrait presque écrire la suite soi-même. J'ai parcouru quelques lignes par chapitre et les dernières lignes pour être sûr de mon analyse mais ce fut du temps perdu. Je ne tenterai pas la lecture du reste.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Sam 28 Sep - 19:08

C'est le gros problème de l'anticipation.
Prends par exemple Terminator. Le jour du jugement dernier, bein il est passé maintenant. Terminator 4 est sorti au cinéma, c'était déjà passé. L'histoire se passe quand même à l'époque prévu et tu ne fais pas trop attention à cette époque, mais si tu y réfléchie, c'est du passé, alors que c'est sensé se passer dans le futur (le futur par rapport au premier... ouaip, encore une histoire compliquée. J'comprends que les gens comprenaient rien à ce que je racontais quand j'ai été le voir).
Il y a tout un tas de films des années 70/80 que j'ai beaucoup aimé, qui ont fait souvent un tabac, de l'anticipation qui sont complètement dépassés aujourd'hui, avec la date même elle aussi passée et on est très loin de ce qui était prédit dans ces livres... Et oui, j'suis pas encore prête de faire un voyage dans l'espace à bord d'un paquebot spatial.
Pour en revenir à 1984, bein 1984, c'est passé quand même depuis quelques années Laughing

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Sam 28 Sep - 23:06

Ça tient évidemment un peu à la date, mais pas seulement. Le plus important c'est de conserver une crédibilité malgré le temps qui passe.
Décrire une télé "futuriste" qui passe complètement à côté de ce qui existe dans ce domaine, ça tombe à plat. Que si tu décrits un vaisseau spatial, ça va durer beaucoup plus longtemps.

L'inconvenient pour ceux qui ont placé leurs romans fin XXème début XXI ème sciècle, c'est que les avancées technologiques ont été tellement rapides que leur "anticipation" est dépassé depuis longtemps.
Il est préférable de situer l'action dans un mode imaginaire, comme pour Avatar par ex. Là le gars ne se fout pas à rire en lisant ta description de la voiture qui atteint, oh sommet de la performance, les 200 km/h Laughing

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Dim 29 Sep - 8:51

Et tu as ceux qui ont prédit des avancées que l'on n'a pas encore. Le vaisseau spatial comme tu dis, ok, mais si l'histoire te donne une date et qu'elle est passée et que la technologie annoncée n'est pas encore prête d'être accessible, c'est un peu pareil, sauf si tu oublies de regarder la date.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 64
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Dim 29 Sep - 11:53

C'est pour cela que je dis qu'il est préférable d'utiliser un monde imaginaire Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: George Orwell   Dim 29 Sep - 13:55

Les chroniques de Riddick ! Tu ne sais pas quand ça se passe, ni vraiment où, tu as du matos bien pourri, des illuminés... tu retrouves des trucs bien humains/terriens et bien de maintenant et tu te poses bien des questions parce que c'est absolument pas possible que cela se passe à notre époque, à moins que ce soit dans un univers parallelle où ça fait bien longtemps déjà que les Hommes savent voyager dans l'espace. C'est surtout visible en fait dans le premier, le deuxième, ça va, on se sent déjà plus dans un univers un peu fantaisiste et on fait plus attention à la boussole, à la bouteille de schnaps, et cie

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: George Orwell   

Revenir en haut Aller en bas
 
George Orwell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» George Thorogood And The Destroyers
» george boards guitar
» O. Willis du St George's Hall, Liverpool, UK.
» George Gershwin (1898-1937)
» George Carl Johann Antheil (1900-1959)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: