Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  La France de l'entre deux guerres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5720
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: La France de l'entre deux guerres.   Jeu 1 Nov - 9:15

L'adaptation télévisée franco-belge du roman Vieille France d' Hélène Millerand sous le titre Mademoiselle Drot a stimulé ma curiosité. Il existe un roman de Roger Martin Du Gard portant le même titre et publié dans la collection folio chez Gallimard. C'est une peinture caustique, féroce et sans concessions affirme une critique, de la vie provinciale française de l'entre deux guerres. Je n'ai lu aucun de ces deux livres portant ce même titre.
Par contre, j'ai été frappée par certaines pages de Clochemerle de Gabriel Chevallier. Clochemerle est bien plus qu'une querelle relative à l'installation d'une pissotière au lendemain de la guerre 14-18. On y voit un notaire se livrer à de savants calculs et estimer qu'il aurait été plus économique pour la France de supprimer les mutilés plutôt que de leur attribuer une pension à titre de réparation. En fait, il mourra dans la solitude et la souffrance pour avoir prodigué des" charités secrètes" aux dames des maisons closes. Ce roman qui a fait lui aussi une adaptation télévisée n'est pas si drôle qu'il en a l'air. On y voit une France provinciale engluée dans sa vie étriquée et son hypocrisie. Pas étonnant que la guerre suivante ait fait tomber les masques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Jeu 1 Nov - 14:38

En partie seulement...
Il a fallu attendre mai 68 pour en faire tomber d'autres et il en reste encore. Certains préjugés ont la vie dure, très dure.

Lego, par exemple, vient de sortir une gamme de briques pastels pour les filles (c'est du moins ce que disait le commentaire). Cela alors qu'on s'échine dans certaines maternelles à donner exactement les mêmes possibilités de jeu à tous les enfants.
On interdit les blagues racistes, mais les blagues sexistes sont toujours "de bon goût", etc. Rolling Eyes

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Tonax

avatar

Nombre de messages : 3467
Age : 47
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Jeu 1 Nov - 16:52

Les enfants ont besoin d'avoir une identité sexuelle, être garçon ou être fille, et il me semble qu'ils sont demandeurs de différentiation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Jeu 1 Nov - 18:13

Oui, ils ont besoin de se positionner sexuellement.
Mais ont-ils besoin d'apprendre que les garçons conduisent des voitures et utilisent des armes, alors que les filles cuisinent et font le ménage ?
Pire encore, que l'homme est le mâle dominant et la fille la femelle dominée et obéissante ?

Si dès l'enfance on donne à tous les enfants les même jouets, ça les n'empêchera pas de se situer sur un plan sexuel, mais ça pourrait peut-être empêcher le sexisme.
Il reste que cette théorie n'est pas encore ni démontrée, ni totalement acceptée.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5720
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Jeu 1 Nov - 18:19

Oui, mai 68 a fait tomber bien des préjugés - j'avais bien pensé l'ajouter- encore que nombre des idées nouvelles aient rencontré bien des difficultés pour s'imposer. Je me souviens qu'en janvier 1971, une jeune rémoise avait accouché dans les toilettes de l'internat de son lycée et abandonné le bébé, découvert peu après par une femme de service. Elle avait caché son état à ses parents car sa sœur aînée avait été mise à la porte pour la même raison. Je me souviens très bien qu'à la fac des garçons et des filles m'avaient scandalisée par leur réaction. La fille devait être poursuivie pour non assistance en danger. Celle qui allait devenir ma future belle-mère l'année suivante exprimait le même point de vue, et comme je lui faisais remarquer que le père dans cette affaire était lui aussi coupable d'abandon, elle m'avait répondu que ce n'était pas la même chose. Autant dire que ça a chauffé ce jour là ! On me reprocha de donner raison à la fille. Or ma belle -mère était catholique pratiquante, ce que je ne suis pas. Je fis donc observer qu'il convenait de faire preuve de charité chrétienne pour une fille qui avait accouché toute seule dans des conditions où elle aurait pu laisser sa peau. Quand ma belle-mère avait accouché,elle avait été entourée de son mari, d'une belle- sœur, du médecin et de la sage-femme. Je lui suggérai de se mettre un seul instant à la place de cette lycéenne. Je lui demandai ce qu'elle aurait fait si elle avait eu sous les yeux cette jeune fille en train de souffrir. Elle me répondit enfin qu'il aurait fallu l'aider et la soulager. Ouf !

Tu as raison Tonax, on a besoin de son identité sexuelle, mais cette identité ne doit pas être le prétexte d'une quelconque discrimination. En 1956, j'avais 10 ans et je voyais mes grands frères enseigner le solfège à deux garçons de mon âge afin qu'ils rejoignent la fanfare. Je voulais apprendre moi aussi. Ma demande fut repoussée parce que j'étais une fille et que les femmes n'avaient pas le droit d'entrer à la fanfare. J'en ai pleuré et l'un de mes frères me consola en me disant que j'apprendrai le solfège en sixième ca qui fut le cas. Parfois je fais observer à mes frères que les deux garçons n'ont jamais fait de musique par la suite alors que j'en fait toujours. Ils admettent que cette discrimination était injuste.


Dernière édition par Charpentier Hélène le Ven 2 Nov - 7:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Jeu 1 Nov - 20:32

Oui évidemment, le problème est infiniment plus grave que les jouets en maternelle.

Aux States, dans certains états, on tue encore des médecins avorteurs. Il est probable que si le mormon alluciné est élu, l'avortement redeviendra illégal.

Pire encore le rejet d'un enfant par ses parents, généralement une fille enceinte, pour avoir "déshonoré la famille". Comme s'il n'était pas infiniment plus déshonorant d'abandonner ou de chasser son enfant.
Rien que d'y penser j'ai des envies de meurtre Twisted Evil

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5720
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Ven 2 Nov - 8:55

La fille enceinte qui déshonore sa famille : tel était le sujet du téléfilm franco-belge Mademoiselle Drot chassée par sa mère aristocrate, bonne catholique qui lui a enseigné la haine du prochain si ce prochain est juif même si Dieu est amour.

Quand j'étais gamine, j'étais autorisée à aller sur la place de l'église pour admirer la mariée dans sa belle robe blanche sortant de l'église au bras de son mari. Quelle déception quand elle était en tailleur gris ou bleu-marine ! Je parvenais à saisir quelques commentaires énigmatiques murmurés par les commères du genre : " Tiens, on dirait qu'elle n'a pas mérité la robe blanche ! "

J'ai appris un demi-siècle plus tard que la robe robe blanche du mariage symbolisant la virginité viendrait du dogme de l'Immaculée conception proclamé par Pie IX au XIX° siècle et que suite à ce dogme les statues de la Vierge ont proliféré un peu partout en France donnant lieu à des processions et pèlerinages. Ce fut le cas dans mon village natal où une petite statue de la Vierge est érigée à flanc de coteau depuis 1865. Ce qui me frappe, c'est l'emprise de ce dogme qui est parvenu pendant plus d'un siècle à associer l'idée d'une sexualité saine à la culpabilité en ignorant volontairement la curiosité inévitable de n'importe quel enfant sur le sujet. Ma famille n'allait pas à l'église. Ma belle-mère suivait la messe à la télévision chaque dimanche et si la télévision était en panne, je lui dénichais une messe sur mon transistor ce dont elle me remerciait. Dans une famille comme dans l'autre, c'était le même tabou. Poser la moindre question , c'était mal. Alors avoir un enfant hors mariage, c'était la honte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17445
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Ven 2 Nov - 8:58

Guardian a écrit:
Oui évidemment, le problème est infiniment plus grave que les jouets en maternelle.

Aux States, dans certains états, on tue encore des médecins avorteurs. Il est probable que si le mormon alluciné est élu, l'avortement redeviendra illégal.

Pire encore le rejet d'un enfant par ses parents, généralement une fille enceinte, pour avoir "déshonoré la famille". Comme s'il n'était pas infiniment plus déshonorant d'abandonner ou de chasser son enfant.
Rien que d'y penser j'ai des envies de meurtre Twisted Evil


Et en plus, la plupart à décréter que "c'est criminel" sont des hommes, mais qu'est-ce qu'ils en savent de ce que c'est d'avoir un enfant ? Même s'ils participent une fois né, et encore, j'suis certaine que ces mecs là considérent que c'est pas leur rôle et qu'ils douivent à peine regarder le gosse.
Quand j'ai vu le reportage télé, j'me suis encore enervée toute seule devant la télé, à dire à l'autre "bein t'as qu'à les prendre les gosses, on verra ce que tu seras capable d'en faire !"

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Ven 2 Nov - 11:20

Le dogme de Pie IX ne parle pas de la supposée virginité de la vierge, mais bien du fait qu'elle fut exempte du "péché originel" et que donc son âme était pure.
Le culte voué à Marie remonte bien avant cela et a des origines multiples, il n'est pas simple de s'y retrouver.

Une chose est sûre, la religion a toujours tout fait pour stigmatiser la femme, responsable du péché originel, tout en sachant que sans elle l'humanité s'éteindrait ce qui l'a obligée a quelques compromissions.
(je parle ici des religions basées sur bible/thora/coran, les civilisations plus anciennes vénéraient la déesse mère, etc.)

De toute façon, les écritures sont un vate ramassi d'affabulations destinées à expliquer l'inexplicable (à l'époque) a des esprits simples. De plus, les écrits originaux ont été largement manipulés au cours des siècles pour convernir aux orientations décidées par les religieux.

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5720
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Ven 2 Nov - 19:39

De plus, les écrits originaux ont été largement manipulés au cours des siècles pour convenir aux orientations décidées par les religieux
.
Effectivement c'est ce que m'a bien dit une camarade d'études devenue carmélite. Le célibat des prêtres par exemple n'est qu'une recommandation de Jésus afin d'être disponible pour répandre la bonne parole, mais nullement une obligation. On peut observer, sauf erreur ou mauvaise information de ma part, que l'apparition de la religion réformée s'appuyant sur la lecture des écrits, suit la découverte de l'imprimerie et que le premier livre imprimé fut la Bible où la femme de toute façon demeure coupable parce qu'elle inspire la tentation du savoir. Et les femmes curieuses qui aiment l'étude, s'interrogent et veulent comprendre, on continue de s'en méfier quand elles ne sont pas envoyées à l'échafaud par exemple. On leur dit qu'elles ne sont pas normales. Ben oui, elles ne répondent pas aux normes. Alors il faut tenir bon, faire ses preuves et avoir de la répartie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Ven 2 Nov - 22:35

À l'échafaud pour celle qui ont eu de la chance, on en a brûlé une belle quantité aussi, c'est tellement facile de persuader la foule qu'une femme est une sorcière Twisted Evil

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17445
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Sam 3 Nov - 8:36

Moi, ils m'auraient fait crâmer plusieurs fois silent

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5720
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Sam 3 Nov - 8:48

Il y a bien longtemps, j'ai vu un film avec Marina Vlady qui a pour titre La sorcière. Je crois que l'action se passe dans un pays nordique.
Elle sauve un homme des sables mouvants au début. Sa façon de vivre et ses connaissances la rendent suspecte et l'image finale s'achève par sa lapidation. Alors, en résumé : elle se comporte en chrétienne mais ses connaissances la font passer pour une affidée de Satan et elle finit comme Saint-Etienne, premier martyr chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Sam 3 Nov - 16:55

À propos du rapport de l'église catholique aux femmes, il faut noter que si ces dernières sont impures, malfaisantes, etc. Elles ont quand même toujours fait les beaux jours des puissants de l'église. Quitte à les faire condamner ensuite pour sorcelerie pour les faire taire, ou parce qu'elles avaient refusé...

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5720
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Sam 3 Nov - 17:59

La Sorcière (film, 1956) - Wikipédia
fr.wikipedia.org/wiki/La_Sorcière_(film,_1956)
La Sorcière est un film franco-italo-suédois, tiré du roman Olessia, la jeune sorcière ... Marina Vlady : Ina (Aïno); Maurice Ronet : Laurent Brulard; Nicole Courcel ...

Voici les références du film en question. En fait c'est la vieille sorcière qui sauve la vie d'un homme enlisé dans les sables mouvants. Elle vit avec sa nièce,interprétée par Marina Vlady, belle, irrésistible et innocente...

Eh Guardian, heureusement qu'il y a Marie pour inspirer les compositeurs! La musique vocale mariale est souvent bouleversante. Le Stabat Mater de Pergolèse pour ne citer que cette œuvre, c'est tout de même superbe non ?
http://www.youtube.com/wa

Sinon la représentation de la femme en art et en littérature n'est pas toujours négative. Qu'il s'agisse d’Élise ou la vraie vie de Claire Etcherelli ou de Consuelo de George Sand ou même d'Yvette Lundy dont je viens de lire Le fil de l'araignée, elles sont particulièrement combattives.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Sam 3 Nov - 18:32

Ha, là je te suis à 100%, il existe de magnifiques compositions dans la musique religieuse et plus spécialement dans celle vouée au culte marial.
Spoiler:
 
Bien que le Stabat Mater de Pergolesi ne soit pas parmi mes favoris Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5720
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Dim 4 Nov - 9:04

Tout dépend aussi de la façon dont le Stabat mater est interprété. J'ai entendu cette interprétation un jour que nous étions en voiture avec mon mari et j'ai vite noté le nom des interprètes. Les voix sont vraiment très pures et admirablement dirigées, détail très important.
Je peux aussi aimer des voix dont le timbre est voilé. L'essentiel est de faire passer l'émotion première prouesse avant la prouesse technique qui parfois ne me touche pas. Le chant, pour moi, ce n'est pas de l'acrobatie. Interpréter la souffrance d'une mère de condition modeste n'est pas compatible avec des acrobaties vocales. Je n'impose pas mon point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guardian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8548
Age : 65
Date d'inscription : 05/12/2006

MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   Dim 4 Nov - 11:40

Tu as raison, mais je ne parle pas de l'interprétation, juste de mes goûts musicaux, je pourrais même dire goûts artistiques, voire de mon absence de goûts artistiques. ^^
J'aime ou non, mais cela ne dépend pas de la qualité de l'oeuvre que je suis bien incapable d'apprécier Wink

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.
[Michel Audiard]

Pour être brillant aux échecs, faut pas être mat cheers

Si une frite n'a pas de mayo, elle ne pourra pas aller à la piscine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://guardian.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La France de l'entre deux guerres.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La France de l'entre deux guerres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Resserrer un élément texte entre deux traits de « Séparation »
» Projet "le qi entre 2 chaises" vol II DISPO !!
» Musiciens de patrick bruel
» [REFUSE - Gquit en fufu]demande de recrutement
» Discographie de Patrick Bruel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Le coin des loisirs :: La bibliothèque-
Sauter vers: