Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vieillir...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5691
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Vieillir...   Sam 21 Sep - 18:52

Message envoyé par un ami. je transmets.

Bernard Pivot

Journaliste, animateur de télévision

(Émissions culturelles)



Vieillir, c’est chiant. J’aurais pu dire : vieillir, c’est désolant, c’est insupportable, c’est douloureux, c’est horrible, c’est déprimant, c’est mortel.

Mais j’ai préféré « chiant » parce que c’est un adjectif vigoureux qui ne fait pas triste.

Vieillir, c’est chiant parce qu’on ne sait pas quand ça a commencé et l’on sait encore moins quand ça finira.

Non, ce n’est pas vrai qu’on vieillit dès notre naissance.

On a été longtemps si frais, si jeune, si appétissant.

On était bien dans sa peau.

On se sentait conquérant. Invulnérable. La vie devant soi. Même à cinquante ans, c’était encore très bien. Même à soixante. Si, si, je vous assure, j’étais encore plein de muscles, de projets, de désirs, de flamme.

Je le suis toujours, mais voilà, entre-temps j’ai vu le regard des jeunes, des hommes et des femmes dans la force de l’âge qu’ils ne me considéraient plus comme un des leurs, même apparenté, même à la marge. J’ai lu dans leurs yeux qu’ils n’auraient plus jamais d’indulgence à mon égard. Qu’ils seraient polis, déférents, louangeurs, mais impitoyables.



Sans m’en rendre compte, j’étais entré dans l’apartheid de l’âge. Le plus terrible est venu des dédicaces des écrivains, surtout des débutants. “Avec respect”, “En hommage respectueux”, “Avec mes sentiments très respectueux”. Les salauds! Ils croyaient probablement me faire plaisir en décapuchonnant leur stylo plein de respect? Les cons! Et du « cher Monsieur Pivot » long et solennel comme une citation à l’ordre des Arts et Lettres qui vous fiche dix ans de plus !



Un jour, dans le métro, c’était la première fois, une jeune fille s’est levée pour me donner sa place. J’ai failli la gifler. Puis la priant de se rasseoir, je lui ai demandé si je faisais vraiment vieux, si je lui étais apparu fatigué.

-- “Non, non, pas du tout, a-t-elle répondu, embarrassée. J’ai pensé que”…



-- Moi aussitôt : «Vous pensiez que…?



-- “Je pensais, je ne sais pas, je ne sais plus, que ça vous ferait plaisir de vous asseoir”.



– “Parce que j’ai les cheveux blancs”?



– “Non, c’est pas ça, je vous ai vu debout et comme vous êtes plus âgé que moi, ça été un réflexe, je me suis levée”…



-- “Je parais beaucoup beaucoup plus âgé que vous”?



–"Non, oui, enfin un peu, mais ce n’est pas une question d’âge”…



-- “Une question de quoi, alors?”



– “Je ne sais pas, une question de politesse, enfin je crois”…»



J’ai arrêté de la taquiner, je l’ai remerciée de son geste généreux et l’ai accompagnée à la station où elle descendait pour lui offrir un verre.



Lutter contre le vieillissement c’est, dans la mesure du possible, ne renoncer à rien. Ni au travail, ni aux voyages, ni aux spectacles, ni aux livres, ni à la gourmandise, ni à l’amour, ni au rêve.

Rêver, c’est se souvenir tant qu’à faire, des heures exquises. C’est penser aux jolis rendez-vous qui nous attendent.

C’est laisser son esprit vagabonder entre le désir et l’utopie.

La musique est un puissant excitant du rêve. La musique est une drogue douce. J’aimerais mourir, rêveur, dans un fauteuil en écoutant soit l’adagio du Concerto no 23 en la majeur de Mozart, soit, du même, l’andante de son Concerto no 21 en ut majeur, musiques au bout desquelles se révéleront à mes yeux pas même étonnés les paysages sublimes de l’au-delà.

Mais Mozart et moi ne sommes pas pressés.

Nous allons prendre notre temps. Avec l’âge le temps passe, soit trop vite, soit trop lentement. Nous ignorons à combien se monte encore notre capital. En années? En mois? En jours? Non, il ne faut pas considérer le temps qui nous reste comme un capital. Mais comme un usufruit dont, tant que nous en sommes capables, il faut jouir sans modération. Après nous, le déluge? Non, Mozart.



Voilà, ceci est bien écrit, mais cela est le lot de tous, nous vieillissons !... Bien ou mal, mais le poids des ans donne de son joug au quotidien



Petite histoire .... Un couple de personnes âgées avait fêté son soixantième anniversaire de mariage. Ils s'étaient connus amis d’enfance et venaient se promener dans le quartier de leur jeunesse ; ils voulaient revoir leur ancienne école.

La grille n'était pas fermée, ils sont entrés et ont retrouvé le vieux pupitre qu'ils avaient partagé, sur lequel Louis avait gravé :

"Je t'aime, Claire".

En revenant à la maison, un sac tomba d’un fourgon presque à leurs pieds. Claire le ramassa et l’emporta à la maison. Là, elle l'ouvrit et compta ....cinquante mille euros !

Louis déclara : "Nous devons le rendre".

Claire dit : "Qui trouve garde". Elle remit l'argent dans le sac et le cacha dans le grenier.

Le lendemain, deux policiers vinrent enquêter dans le quartier. Ils frappèrent à leur porte.

"Pardon, auriez-vous trouvé un sac qui est tombé d'un fourgon hier ?"

Claire dit : "Non".
> Louis : "Elle ment. Elle l’a caché dans le grenier".
> Claire : "Ne le croyez pas, il est sénile".

Les agents se sont tournés vers Louis et lui ont demandé :

"Voulez-vous nous raconter l'histoire depuis le début ?"

Louis : "Bien ! Claire et moi revenions de l’école, hier"........

Le premier agent se tourna vers son collègue et lui dit :

"Viens, on s'en va ....!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Vieillir...   Dim 22 Sep - 10:04

L'histoire est très amusante
Ce que dit Bernard Pivot est sans aucun doute vrai. La pauvre fille quand même, qui a voulu se montrer aimable, elle devait ne plus avoir où se mettre.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Isaguti

avatar

Féminin
Nombre de messages : 342
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 12/06/2013

MessageSujet: Re: Vieillir...   Mer 25 Sep - 19:21

L'histoire est trop mignonne !!!
Alors ça m'est arrivé dans le bus avec une vieille dame qui a été outrée que je lui propose ma place bien qu'elle devait avoisiner les 112 ans ! j'exagère à peine tout le monde riait autour de moi dans le bus sauf .... moi et elle !!
Depuis j'attends le regard insistant de la personne pour me lever !! Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie-Ange
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 17428
Age : 43
Localisation : Quelque part entre le sol et le ciel
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Vieillir...   Mer 5 Nov - 8:19
















































CHEZ PILOU









Tous les 10 ans, d'anciens copains se retrouvent pour passer une bonne soirée ensemble.

Au moment de fêter leurs 40 ans, ils se retrouvent et se demandent où passer cette soirée.
Au début ils n'arrivent pas à se mettre d' accord sur le lieu mais l'un d'eux propose :
- "Allons au restaurant « Chez Pilou », la serveuse est vraiment jolie et porte toujours un chemisier avec un décolleté bien plongeant."
Aussitôt dit, aussitôt fait.

10 ans plus tard, pour leurs 50 ans, ils se retrouvent à nouveau et se demandent où passer la soirée mais l'un d'eux propose :
- "Allons au restaurant « Chez Pilou », on y mange très bien et la carte des vins est excellente."
Aussitôt dit, aussitôt fait.

10 ans plus tard, quand ils fêtent leurs 60 ans, ils se retrouvent à nouveau et se demandent comme d'habitude où passer la soirée et l'un d'eux propose:
- "Allons au restaurant « Chez Pilou», c'est calme et non-fumeur."
Aussitôt dit, aussitôt fait.

10 ans plus tard, pour leurs 70 ans donc, ils se retrouvent et se demandent où passer la soirée et l'un d'eux propose :
- "Allons au restaurant « Chez Pilou », c'est bien adapté aux fauteuils roulants et il y a un ascenseur."
Aussitôt dit, aussitôt fait.

Dernièrement, ils fêtaient leurs 80 ans et se demandaient où aller. L'un d'eux proposa :
- "Allons au restaurant « Chez Pilou ».
Et tous de répliquer : - "Bonne idée, nous n'y sommes jamais allés !"


Ne riez pas, c'est peut-être nous bientôt.

_________________
Il y a tant à lire qu'une vie ne me suffira pas...
Il y a tant de livres, que j'ai pas assez de place pour tout avoir sniff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://unptitcointranquil.positifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vieillir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vieillir...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Catherine Ferry raconte la chanson "Bien Vieillir"
» Vieillir artificiellement le SON des guitares
» comment vieillir du chrome ?
» duree de vie d'un CD
» Salon de Maquillage !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Coin bistrot :: Le coin gaieté-
Sauter vers: