Un p'tit coin tranquil'

S'amuser, s'informer, échanger, se détendre, sont les maître-mots en ces lieux
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

  L'imparfait du subjonctif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charpentier Hélène



Féminin
Nombre de messages : 5712
Age : 71
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: L'imparfait du subjonctif.   Sam 29 Nov - 8:59

Jeudi soir à la répétition, le chef a voulu employer le verbe prévaloir à l'imparfait du subjonctif mais il ne savait plus le conjuguer et il a opté pour une construction moins recherchée. On a beau être agrégé de lettres, il vaut mieux s'exprimer simplement et clairement. Ce fut un moment de complicité partagée bien sûr.
Rentrée à la maison, j'ai repris le Bescherelle et j'ai envoyé ce petit message aux copines et aux copains de la chorale:

 Hier soir, à la répétition, il aurait fallu que je susse conjuguer le verbe prévaloir à cet imparfait du temps passé, euh non du subjonctif, afin que je pusse aider notre chef.
Il aurait fallu que je m'en souvinsse  afin que je m'en prévalusse et qu'il s'en prévalût lui aussi en toute amicale complicité.
Craignant que mon ignorance ne me pétasse  en pleine figure et ne me rendît totalement ridicule, la sage prudence l'a emporté.
J'avais joint la chanson du groupe Chanson Plus Bifluorée.

http://youtu.be/Lnl_MiX7nmY

Par retour le chef a suggéré de la mettre au répertoire ce qui changerait un peu de la musique vocale sacrée en latin et un choriste nous a envoyé les paroles.




Chanson Plus Bifluorée : L'imparfait du Subjonctif
Paroles : Claude Steiner
Musique : Sylvain Richardot

Dès le moment que je vous vis
Beauté torride vous me plûtes
De l'amour qu'en vos yeux je pris
Aussitôt vous vous aperçûtes

Ah fallait-il que je vous visse
Fallait-il que vous me plussiez
Qu'ingénuement je vous le disse
Qu'avec orgueil vous vous tussiez

A l'imparfait du subjonctif
Vous m'avez fait un drôle d'effet
Au présent de l'indicatif
Vos yeux étaient plus que parfaits

Bien heureux encore que je pusse
Vous parler et que vous pussiez
Dans le tohu-bohu des puces
M'ouïr bien que vous chinassiez

Pourtant je le pus et vous pûtes
Mais pour que vous me cédassiez
Je dus mentir et vous me crûtes
Sans que vous ne vous méfiassiez

A l'imparfait du subjonctif
Vous m'avez fait un drôle d'effet
Au présent de l'indicatif
Vos yeux étaient plus que parfaits

Fallait-il que je vous aimasse
Fallait-il que je vous voulusse
Et pour que je vous embrassasse
Fallait-il que je vous reçusse

Qu'en vain je m'opiniatrasse
Que vous me désespérassiez
Et que je vous idolâtrasse
Pour que vous m'assassinassiez

A l'imparfait du subjonctif
Vous m'avez fait un drôle d'effet
Au présent de l'indicatif
Vos cheveux aussi me plaisaient

A l'imparfait du subjonctif
Vous m'avez fait un drôle d'effet
Mais au futur interrogatif
Vous laisserez-vous conjuguer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'imparfait du subjonctif.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un p'tit coin tranquil' :: Coin bistrot :: Billard-
Sauter vers: